Catégories

Allô Centrale

Allô Centrale #27

Joe Dalton a été bâillonné avec du velcro sur une jetée bordelaise
Disponible depuis le

La culture, c’est comme la confiture : ça se partage ! Alexleserveur et Luxbox vous emmènent au QG de RadioKawa pour parler d’une série qui se passe à la fois en Gironde et à Broadway, d’un livre écrit par un des méchants de Lucky Luke et d’un groupe de musique très attachant, très chaud et très sexy !

 

  • Série : Boardwalk Empire, par Neithan
  • Pause musicale : Why do you love me, de Garbage
  • Littérature : Le Cercle de Farthing, par Samuel
  • Pause musicale : I think I’m paranoid, de Garbage
  • Musique : Feu ! Chatterton, par J-Boîte
Une émission de : Alexleserveur, LuxBox
Un mot sur l'émission
Allô Centrale est là pour partager tous les coups de coeur des chroniqueurs et vous permettre de découvrir sans cesse de nouvelles oeuvres, de nouveaux artistes et de nouvelles adresses. La culture pour tous, en toute simplicité ! En direct un mardi sur deux.

Suivez l'actualité de Allô Centrale
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    gordien

    Bonjour

    Je trouve qu’il manque quelques éléments dans la présentation de Boardwalk Empire (très bonne série au demeurant) :
    Produit par Scorsese qui a tourné le pilote. C’est pas rien.
    Que c’est l’adaptation d’un livre sur Atlantic City paru en français.
    Et que Nucky Thompson est inspiré par un personnage réel (Nucky Johnson) qui a été le parrain (au sens mafieux) d’Atlantic City pendant 30 ans.

    Voilà.
    Sinon, émission toujours aussi cool et drôle.

    Arthur-Froment

    Très bonne sélection musicale qui me parle totalement. Entre Garbage donc les deux premiers longs formats (Garbage, et Version 2.0), ont allègrement bien tournée sur une antiquité de lecteur de cd portatif. Grace surtout a une pop rock, loin d’être suranné et toujours actuel. Bon la suite il y a de l’agréable et du passable, avec une remise en forme avec le « Not your kind of pepole » 2012. Ou le « Version 3.0 », loin d’être dénué d’intérêt. Bonne chronique de J-Boite également avec Feu ! Chatterton, je reste un inconditionnel des albums que j’écoute de A a Z, et avec eux plein de choses a raconter. Sans tomber dans des figures de styles a la Fauve, ubuesque et comique troupier. Heureusement qu’il existe des radios comme Fip, ou la section Franco du matin sur Cism. A découvrir aussi Arman Méliès, un peu leur père spirituel dans la façon d’écrire, (surtout dans « Les tortures volontaires »).