Catégories

Allô Centrale

Allô Centrale #43
Panique à la Centrale IV : la Contre-Attaque !

Disponible depuis le

La culture, c’est comme la confiture : ça s’envoie à la figure ! Alexleserveur et Potemkin vous emmènent au QG de RadioKawa pour un quiz culturel (enfin presque) à base d’épreuves démoniaques et de coups fourrés tordus ! Pour cet épisode spécial, soutenez l’équipe Superslip (Samuel et Toma), l’équipe Ficelles picardes (Shikamarrant et Greg) ou l’équipe Jurassic Saucisses (Ginger et Brice) !

  • Manche 1 : Les questions en rafale
  • Manche 2 : Les p’tites putes sapées en fruit
  • Manche 3 : Les google songs
  • Manche 4 : L’un, l’autre ou les deux
  • Manche 5 : Le piochi-prêcha
  • Manche 6 : L’épreuve musicacale
  • Manche 7 : Le fardeau
  • Manche finale : La question d’avant d’avant

 

Ce marathon de fin de saison est possible grâce à vos contributions sur Patreon ainsi qu’à la générosité de l’Ecole Multimédia !

Une émission de : Loup (Alexleserveur)
Un mot sur l'émission
Allô Centrale est là pour partager tous les coups de coeur des chroniqueurs et vous permettre de découvrir sans cesse de nouvelles oeuvres, de nouveaux artistes et de nouvelles adresses. La culture pour tous, en toute simplicité ! En direct un mardi sur deux.

Suivez l'actualité de Allô Centrale
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Murray24

    Après une nouvelle écoute de la question d’avant d’avant, je tiens à porter officiellement réclamation pour l’équipe Superslip puisqu’elle a 12 points contre 9 (et non pas 13) pour l’équipe Ficelles Picardes!

    Je crois qu’on a pas vu un tel scandale depuis les révélations du dopage d’Armstrong des années après ses victoires sur le Tour de France…

      Hahaha ! Seulement 9 :’D J’étais tellement stressé de la fin que j’ai fait n’importe quoi en tout cas. On rétablira la vérité au prochain quiz (ou pas) !

    Zali The hedgehog

    JE LE SAVAIS.

      Je rappelle à toute fin utile que la Picardie est une région très largement sinistrée depuis la Première Guerre Mondiale et que c’était la moindre des choses que l’on puisse ramener la victoire pour cette terre de sang, de larmes et d’obus.