Catégories

Allô Centrale

Allô Centrale #54
On a déporté papa au bureau des affinités parce qu'il ne savait pas danser

Disponible depuis le

La culture, c’est comme la confiture : ça se partage ! Alexleserveur et Luxbox vous emmènent au QG de RadioKawa pour parler d’une série qui se passe dans un bureau, d’un livre qui vous invite à en faire plus et d’un groupe de musique qui a un nom de magasin sportif !

  • Série : The Office, par Greg
  • Pause musicale : The Devil Makes Three, de Black Irish
  • Littérature : Les Affinités, par Samuel
  • Pause musicale : Banale histoire, de DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson
  • Musique : Deportivo, par Rodri
Une émission de : Loup (Alexleserveur), LuxBox
Un mot sur l'émission
Films, séries, musique, jeu vidéo, livres… toute la pop-culture est dans Allô Centrale ! Un mardi sur deux, Lux et ses chroniqueurs vous parlent d'une oeuvre. Un sujet par épisode, pas plus !

Suivez l'actualité de Allô Centrale
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    neibucrion

    Un commentaire sur William Peter Blatty et l’Exorciste. Les suites de l’Exorciste sont une curiosité qui vaut vraiment le détour… Le 2 a tout de même été réalisé par John Boorman, le grand réalisateur de Délivrance et d’Excalibur. L’histoire ne tient pas vraiment la route mais la mise en scène a du coffre. Le 3, je suis surpris que vous n’en ayez pas parlé, a été réalisé par Blatty lui-même. C’est un peu l’inverse du 2 : l’histoire fonctionne bien (sans la puissance froide de l’original) malgré une mise en scène un peu loupée. Le 4 par contre possède une histoire délirante : il y a deux films pour le prix d’un. C’est d’abord Paul Schrader, réalisateur du remake de « la Féline » avec Nastassja Kinski et scénariste de « Taxi Driver » qui l’a écrit et réalisé. « Dominion : Prequel to the Exorcist » est un excellent film sur la décolonisation. Un film en vase clos situé dans une campement militaire africain, dans lequel pèse une atmosphère oppressante entre luttes pour l’indépendance et première apparition du démon Pazuzu. C’est une très belle variation sur le mythe. Mais le producteur hollywoodien a trouvé qu’il ne faisait pas assez peur et il l’a fait entièrement retourner par le tâcheron Renny Harlin. C’est cet étron qui est sorti au cinéma et s’est vautré au box-office…

      Merci pour toutes ces précisions, c’est vrai que pour une news de quelques minutes, il faut toujours faire au plus succinct, mon idée était surtout de pousser les gens à redécouvrir ce roman incroyable, mais ton commentaire est aussi l’occasion de se propulser dans le reste, merci !