Catégories

Cette Fois C'est La Bonne

Cette Fois C’est La Bonne #5

Bring the heat
Disponible depuis le

De la jungle de Calais au Salon de l’agriculture, des 33 candidats pour la présidence au Bénin aux menaces de la Corée du Nord, ce n’est pas encore cette quinzaine qu’une actualité fondamentalement réjouissante nous fera respirer un peu. Mais il faut continuer, car le plus gros des concours arrive !
Pardon pour ce son qui sature, ce n’est pas une habitude de la maison. Ça restera exceptionnel, c’est promis !

Une émission de : Concombre Masqué
Au programme :

3'10" : L'international   12' : Jungle - The Heat   15'15" : La France   21" : Le reste   25'20" : The Shins - Phantom Limb   30'15" : La question bonus

Un mot sur l'émission
Réviser les concours de journalisme ou booster votre culture générale ? Après les avoir enduré trois fois, Benjamin est là pour vous aider.

Suivez l'actualité de Cette Fois C'est La Bonne
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    Phil

    Autre chose d’intéressant à propos des oscars c’est la 3eme statuettes consécutives en seulement 3 ans pour le mexicain Emmanuel Lubezki. Un des plus grand cinematographer connus pour ses plans séquences et sa caméra fluide et non chalande. Récompensé pour son travail sur Gravity et Birdman réaliser par deux membre du trio des réalisateurs mexicain a Wolywood que sont Inaritu, Cuarron et del Toro. Donc peu être une chose importante à retenir 🙂 sinon le podcast est toujours super agréable à écouter sur le chemin du travail ^^

    Storm

    Super podcast que je découvre. Je ne prépare l’ESJ ou des études de journalismes, mais c’est toujours sympa ce tour d’horizons de l’actualité.

    Par conte, niveau son cela sature un peu parfois, ce qui n’est pas très agréable!

      Salut Storm 🙂 Le problème de saturation est lié à cet épisode en particulier et n’est pas représentatif de ce podcast en général, comme tu vas pouvoir le constater en écoutant d’autres numéros 😉 Merci pour ton retour et bienvenue sur notre site !

      Voilà, ALS a fait le SAV avant moi. (A dire très vite)
      L’épisode suivant est une excuse géante pour ce vilain son. Je fais au mieux pour pas le refaire, c’est promis. Et merci beaucoup pour le retour, ça me fait plaisir !