Catégories

Comics Outcast

Comics Outcast #1
First Class

Disponible depuis le

Les petits nouveaux débarquent ! Dans cette première émission, Éric et ses chroniqueurs Joe, Ben et Julien nous parlent de quêtes annexes dans Rat Queens, d’espionne badass dans Velvet et de reboot commercial plein de spoilers avec Guardians of the Galaxy. Gaylord nous envoie un message depuis la lune en nous présentant l’event Original Sin. En toute mauvaise foi, on oppose les comics “papier” aux comics numériques, l’odeur d’encre à la réalité augmentée, et la justice au piratage. On revient enfin aux Guardians of the Galaxy, mais version ciné cette fois, avec Chris Pratt et ses abdos rouges, et Thanos. SPOILER ALERT !!! Ah. OK.

Une émission de : Éric
Un mot sur l'émission
Dans cette heure dédiée aux comics, Éric et ses chroniqueurs échangent autour de leurs lectures, vous font découvrir des auteurs, des illustrateurs, des éditeurs, et s'aventurent sur les adaptations de ces univers à la télé, au ciné, les jeux ou les expos. Publié un lundi sur deux.

Suivez l'actualité de Comics Outcast
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Chamaloxxx

    Bonjour les amateurs de Comics, je voudrais profiter de votre savoir, de votre science, de votre passion, de votre (insérez ici le qualificatif qui vous flatte le plus) pour vous demander -vous supplier- de m’aider :
    J’ai lu il y a quelques années chez un camarade une BD dont j’ai oublié le titre et que je souhaiterais retrouver.
    C’est un comics dont le thème était le suivant : un savant fou (ex nazi) arrive à donner des superpouvoirs à des humains grâce à une machine dans laquelle les cobayes sont enfermés.
    Un militaire se prête à l’opération, en chie grave, puis ressort de la machine dôté de pouvoirs curieux : d’abord il « chie » ses organes internes (littéralement), puis il « absorbe » les objets et les animaux à sa proximité. Un réveil pendant la nuit, puis le chien du locataire de la maison blanche (il ne le fait pas exprès, sa jambe l’absorbe…).
    Ah oui : et il tue aussi le savant à l’origine du bouzin, savant qui avant de mourir crie « heil hitler ».
    Bref, c’est plein de poncifs, mais c’est assez jouissif, est ce que ça vous parle ?
    D’avance merci.