Catégories

Faster Than Light

Faster Than Light #1
Half-Life 2 : Episode One

Disponible depuis le

Ceci est le premier numéro (pilote) de Faster Than Light, une nouvelle émission proposée par Aspic et InkS. Vous y découvrirez Half-Life 2 : Episode One terminé en 37 minutes par Josh ‘Inexistence’ Peaker, James ‘TYPICAL’ Tooley, Jared ‘CooL’ O’Brien, cRZYFST et Foxtreme.

Un mot sur l'émission
Quand un joueur d'exception termine un jeu en un temps record, on appelle ça un speedrun. Pour vous, Aspic et InkS commentent ces performances. Plus qu'un sport, presque un art.

Suivez l'actualité de Faster Than Light
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    algus

    J’ai beaucoup aimé le concept de l’émission même si je suis un mauvais spectateur : j’ai pas fini le jeu avant (faute d’avoir retélecharger le jeu après un crash de disque j’ai toujours une bonne excuse ;p ).
    Bon pour une critique plus poussé je dirai que c’est clairement inspiré de 88 mph mais s’inspirer des meilleurs c’est une preuve de bon gout et vue que c’est la première c’est déjà très bien je fais confiance à Inks, aspic et pixelo pour se démarquer et donner un ton à cette émission comme c’était le cas pour RCT qui ne ressemblait pas aux autres émissions de rétrogaming.

    InkS

    ‘faut pas se cacher : le fait réaliser une émission consacrée aux speedruns va forcément nous attirer des commentaires du type « c’est comme 88 miles », on s’y est préparés.

    Après, on a notre style et notre façon de considérer les runs : par exemple, on vous passera des runs de plusieurs heures, mais elles seront soit découpées sur plusieurs émissions (si elles sont vraiment intéressantes de A à Z) soit « réduites ».

    ang

    C’est une excellent émission, très bien pour découvrir de manière agréable un jeu,y a juste une différence de volume entre Aspics et Inks, l’introduction est franchement classe mais coupée brutalement, bonne continuation.

    InkS

    Ouiiii, on s’est aperçu de ces deux problèmes, heureusement que ce n’était qu’un pilote ! Le prochain numéro sera disponible mercredi prochain (le 6 juillet) et tu verras qu’on a pas chômé pour améliorer ça ! 😀

    Brainkite

    il faut sérieusement arrêter avec les bruits de pets buccaux comme moyen récurent de commenter ce qui se passe à l’écran.

    InkS

    Le Mago (un pote d’Aspic) le lui a fait remarquer. Dès lors, Aspic n’a droit qu’à un pet buccal par mois.

    Fitz

    Bonjour,

    Je n’ai pas trop fait attention si des explications quand à la manière de réaliser un speedrun ont été donnée. Pourriez-vous l’expliquer ?

    Et sinon « cheaté »est-il un mot à utiliser si vous dîtes vous même qu’ils ne trichent pas mais ne font qu’utiliser des bugs et failles des moteurs du jeu ?

    Je crois avoir entendu que l’arme qu’a le joueur est cheatée, mais n’est ce pas plutôt une arme upgradée ?

    Fitz

    J’ai oublié de le dire mais c’est assez sympa. J’adore 88 mph et votre émission complète bien cette manière de faire un jeu.

    InkS

    Fitz > Premièrement, sur le terme cheaté, c’est un abus de langage : il faut entendre par là impressionnant, presque comme cheaté.

    Y’a pas de recette miracle. Pour réaliser un speedrun, il faut excellemment bien connaitre un jeu (notamment son moteur physique, afin de se permettre de passer outre certains parties desdits jeux) et utiliser toutes ces connaissances dans le but de foncer comme un grand cinglé. En segmented, le ou les speedruners prennent la liberté de recommencer autant que voulu certains bouts, mais avec à chaque fois l’obligation de commencer une section avec l’exacte même inventaire, les mêmes conditions qu’avec lesquelles ils ont terminé les bouts précédents.