Kaorin #74

L'Internationale (de l'anisong)
Disponible depuis le

Bienvenue dans Kaorin, le podcast des cultures visuelles japonaises… avec un épisode où pas un seul mot de japonais sera chanté ! En effet, aujourd’hui on vous propose une quinzaine de chansons issues d’animés mais chantées dans plein de différentes langues ! Il y’aura donc des langues attendues comme l’anglais ou le français, mais aussi du beaucoup plus exotique: latin, russe, indonésien et même de l’esperanto. Attendez vous donc à quelques surprises et à pas mal de bonnes musiques.

TRACKLIST
Voir la Tracklist

L’intro: Beat Crusaders – Hit in the USA (Beck OP) (Anglais)

 

  • Michiru Oshima, Estelle Micheau – Patema Inverse (Patema et le monde inversé) (Esperanto)
  • La rediffusion: Origa – Inner Universe (Ghost in the Shell Stand Alone Complex OP) (Anglais, Latin, Russe)

 

  • Duran Duran – Girls on Film (Speedgrapher OP) (Anglais)
  • Taku Iwasaki, Lotus Juice, Yutaka Fukuoka – Bahasa Palus (Katanagatari) (Indonésien, Anglais)

 

  • Hiroyuki Sawano, Cyua – Blumenkranz (Kill la Kill) (Allemand)
  • Sumire Uesaka, Kanemoto Hisaka – Katyusha (Girls und Panzer) (Russe)

 

  • Yoko Kanno, Joyce – Coracao Selvagem (Wolf’s Rain) (Portugais)
  • Matthieu Ladouce – Servante du Feu (So Ra No Wo To) (Français)

 

  • Konishi Kayo, Kondoo Yukio – Lillium (Elfen Lied OP) (Latin)
  • Yoko Kanno, Arnor Dan – von (Terror in Resonance) (Islandais)

 

  • Kylee – Just Breathe (Xam’d Lost Memories TV ED) (Anglais)
  • Kyo, Sita – Le Chemin (Strait Jacket ED) (Français)

 

  • Jean-Jacques Burnel – Waltz (waltz in blue) (Gankutsuou: le Comte de Monte-Cristo) (Français)
  • Francesco Sansalone – Spleen (Texhnolyze) (Italien)

 

Retour à la réalité:  The Cat Empire – Falling

Un mot sur l’émission

Un mardi sur deux, Amo fait le tour musical de la culture visuelle japonaise : animes, jeux vidéo, visual novel ou bien encore doujin music dans une émission destinée aussi bien aux néophytes qu'aux otakus ! Publié un mardi sur deux.
Les commentaires

    Bonjour Amo !
    Chaque mardi, vous êtes devenu mon habitude de podcast, et j’adore ce que vous faîtes ! Et j’espère que vous continuerez ça encore bien longtemps car je pense que voir l’animation japonaise dans un point de vue musical est aussi enrichissant que de les regarder ! Vous m’avez fait découvrir de beaux openings ou endings et j’espère en découvrir encore ! Bref, courage à vous et j’espère que votre voix ira mieux ! ; )

    Hello ! Comme toujours un très bon podcast où tu nous fait découvrir le monde de l’animation d’une oreille nouvelle. Vu le thème de l’international dans les OST, je m’attendais à entendre du Kekkai Sensen (qui compte dans sa playlist 2 musiques made in France et de l’arabe marocain) composé par le talentueux Iwasaki Taisei. En tout cas, j’ai été encore une fois contente de découvrir tout plein de belles musiques et d’univers, merci beaucoup ! Bon courage pour la suite !! 😉

    Alors je me dois de rétablir une vérité, un peu méconnue. Le groupe Kyo n’est pas nommé d’après le manga Samurai Deeper Kyo, puisque niveau date ça ne colle pas du tout (le groupe se serait formé en 1994, alors que le manga a commencé en 1999, et la publication française en 2001), et leur premier album est de 2000. Par contre, puisque je me rappelle avoir lu une interview dans un magazine de jeu vidéo début 2000, où ils expliquaient que le nom venait de King of Fighters.

    En entendant le morceau, j’ai d’abord cru qu’ils avaient osé prendre un morceau de Kyo pour l’opening ou l’ending de l’anime Samurai Deeper Kyo, mais heureusement non (pour toutes les personnes impliquées).

      Ah et puisque je viens d’entendre la fin, même si je relève souvent des petites approximations sur des faits ou des prononciations d’anglais (Traille-gueure pour celui qui revient souvent), j’aime beaucoup l’émission, même si ça faisait longtemps que je n’avais pas écouté, bon travail !

    Des gens sur le Discord Thalie: « Oh du Kyo dans le dernier Kaorin, marrant »
    Moi, un naïf : ah, je viens de me faire spoiler le retour à la réalité.
    MOI UN NAÏF.
    S’il faut prendre les bons côtés dans la vie, avoir remarqué que mon vélo était cassé me fait aller à la fac à pied… et je rattrape le retard que j’ai dans Kaorin, pour mon plus grand plaisir !
    J’aime beaucoup la thématique tout à fait originale, je ne savais pas que les chants de Patéma étaient en espéranto ! Ca sent le trivia à pouvoir ressortir, et une curiosité qui peut peut-être inciter mon entourage à le voir :p
    Côté longueur des speechs, j’ai une préférence pour les speechs plus longs parce que j’apprécie beaucoup être éclairé de tas de détails sur l’oeuvre dont je viens d’écouter un titre. Mais la santé avant tout ! Donc si ça te permet d’être moins mal à l’enregistrement, raccourcis tes speechs, pas de soucis bien sûr !!
    Allez, ça fait depuis trop longtemps que j’écoute Kaorin (depuis plus de trois ans) pour pas que le bookmark la page pour y revenir, au lieu de télécharger en mode ninja.

    PS: y’a deux G dans TRIGGER, donc c’est comme Bigger (dans « Big and Bigger, Biggest Dreamer »), prononce le ‘i’ pareil 😉 Voilà, le moyen mnémotechnique qui va bien.

    L’opening d’Elfen Lied, toujours aussi net,frisson et toussa <3

    J’ai mis un peu de temps à le retrouver, mais je me disais bien que Hiroyuki Sawano avait fait un autre titre en allemand que Blumenkranz. Il s’agit de « ThreeFiveNineFourε » (avec Mika Kobayashi) qui est dans le disque bonus de Best of Soundtrack [emU] : https://genius.com/Hiroyuki-sawano-threefiveninefour-lyrics

Les épisodes

Like a Boss !

RadioKawa ne touche aucun revenu publicitaire et vit de nos fonds. Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?

Rejoignez notre Patreon !

En savoir plus
Retransmissions vidéo : la radio se regarde sur Youtube
Suivre RadioKawa
Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?
Rejoignez notre Patreon !
Devenir Patreon

RadioKawa est sur iTunes !

Venez visiter notre portail sur iTunes : tout notre catalogue y est prêt à être podcasté.

En allant y commenter vos émissions favorites, vous leur offrirez plus de lisibilité.

iTunes
Inscrivez-vous à la newsletter RadioKawa !