Catégories

La Dev Team

La Dev Team #2

Sans contrefaçon
Disponible depuis le

Dans ce deuxième épisode de La Dev Team, nous recevons Lucas Rousselot, sound designer. Avec lui, nous discutons de la sortie du premier hors-série Pix’n Love – PlayStation VS Saturn, du succès fulgurant d’Eric Barone et de son jeu Stardew Valley, ainsi que du potentiel commercial de la VR sur le moyen terme. Nous échangeons ensuite sur le thème « Inspiration, référence, plagiat : où se trouve la frontière ? ».

Une émission de : Lucas, Marc Manuello, William David
Informations complémentaires

Ce second épisode a été enregistré le 23 mars 2016. C'est pourquoi nos news pourront sembler... légèrement datées. Please understand.

Voir la Tracklist

  • The Toy Dolls - One More Megabyte

Un mot sur l'émission
Marc, William et leur invité partagent avec vous leurs points de vue de développeurs sur des sujets liés à l'industrie du jeu vidéo. Publié chaque dernier jeudi du mois.

Suivez l'actualité de La Dev Team
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    Canartichon

    Tres bonne emission, merci !

    Bonne émission, même si je trouve un peu dommage de traiter encore une fois d’un sujet qui est une source de victimisation quotidienne des développeurs. Je préférerais entendre parler de choses plus positives 😛 Ca reste un plaisir de travailler dans cet industrie quand même ^^ pour moi en tout cas…
    Aussi je connais pas vraiment toute l’affaire autour de CastleMiner, et ça m’intéresse très peu à vrai dire, mais je trouve qu’on a pas tiré dessus au nom du plagiat ou de la copie de Minecraft (qui lui-même est en quelque sorte une copie de InfiniMiner ou je ne sais quoi). C’est plus qu’une simple copie parce qu’en soit il est sur une autre plate-forme, c’est-à-dire qu’il apporte le fait, ou il innove en soit parce, qu’il est disponible sur Xbox alors que Minecraft ne l’était pas à ce moment. Ca reste quand même quelque chose de bénéfique pour les utilisateurs de Xbox.
    En arrondissant beaucoup les angles, une partie de la jurisprudence sur le développement de Linux, joue sur le fait, que si tel ou tel logiciel Windows ou toute autre système n’est pas disponible sur Linux, on a le droit de le porter sur Linux et même de faire du reverse engineering pour en comprendre le fonctionnement et donc plus facilement le porter. Le développement des pilotes Nvidia pour Linux a longtemps marché comme ça.
    Bon normalement il faut que le développeur initial refuse strictement de faire de lui-même ce portage. Et je pense pas que le dév de CastleMiner est demandé à Persson/Mojang s’il refusait de faire un portage sur Xbox, mais bon je trouve que le fait de porter un logiciel, un jeu, un film ou quoique ce soit, sur un autre support ça reste bénéfique à l’oeuvre/matérial original et surtout aux joueurs/utilisateurs qui peuvent en bénéficier.