Catégories

Lag à Part

Lag à Part #10
Lag à Pocalypse

Disponible depuis le

Ce mois-ci dans Lag à Part, nous avons décidé de vous parler des affres de la vie d’adulte : apprendre à taper au clavier comme un grand, jouer sous le regard accusateur de ses pairs, et devoir lire des tests entiers au lieu de simplement regarder la note ! On vous raconte tout ça dans ce dixième épisode :

« Culture de gamer » par Bat : Si comme Bat, vous avez appris dans votre coin à taper au clavier et que vous souhaitez vous améliorer, vous avez sûrement cherché à prendre des cours de dactylographie. Et comme Bat, vous avez sûrement fait une sieste dans les 5 premières minutes, vidé de votre intérêt pour la discipline. Mais pas de panique : il existe des jeux qui visent justement à vous apprendre à taper au clavier avec des zombies, des chats et des dinosaures ! L’ami Bat en a testé plusieurs et vous explique pourquoi c’est mieux comme ça.

« Seul contre tous » par Oni : L’Indiepocalypse, kezako ? Sous ce nom étrange se cache la plus grande peur des développeurs indépendants du moment : celle de subir une atroce crise financière et de finir à la soupe populaire. Mais si certains n’hésitent pas à comparer la situation à celle de la crise du jeu vidéo de 1983, Oni s’est penché un peu sur la question et tente de savoir s’il est bien raisonnable de parler d’apocalypse.

« Les jeux vidényöw » par Nyöw : Il fut un temps où on entendait souvent dire que les jeux vidéo, c’était pour les gamins. Aujourd’hui, le discours a peut être moins d’écho, mais la pression sociale semble toujours être là pour Nyöw. Aussi, elle a cherché à savoir qui sont les joueurs d’aujourd’hui, si les adultes sont vraiment si nombreux à bouder les jeux vidéo, et si Mario et GTA sont responsables d’un choc des générations.

« À la recherche du respect » par Yamato : De Gamespot à jeuxvideo.com en passant par CanardPC, la plupart des publications dédiées au jeu vidéo ont un point en commun : elles notent les jeux qu’elles testent. Mais cette note est-elle toujours aussi pertinente en 2015, alors que les modes de consommation ont évolué ? Y a-t-il du respect dans les notes de jeux vidéo ?

Une émission de : Bat, Nyöw, Oni, Yamato
Informations complémentaires
Un mot sur l'émission
Lag à Part est un podcast traitant de la culture jeu vidéo, animé par Onigiri, Nyow, Bat et Yamato. En décalage avec l’actualité, l'émission propose des avis, analyses, des discussions et des débats. Le deal est simple, 4 sujets, 4 intervenants, 40 minutes. Publié chaque premier jeudi du mois.

Suivez l'actualité de Lag à Part
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Mizaru

    Pour rebondir sur la chronique d’Oni sur l’indiepocalypse, ce chouette papier est paru il y a deux jours :

    https://medium.com/steam-spy/on-indiepocalypse-what-is-really-killing-indie-games-3da3c3a1ea76

    Concernant les chiffres du marché du JV français, la moyenne d’âge ou la proportion H/F annoncés sont à prendre avec des pincettes.
    Les méthodes ont été critiquées notamment par Yvan Le Fou dans Canard PC (#303), ou par UnDropDansLaMarre (cpc.cx/ddN).

    Au mois prochain 😉

    J’ai vraiment du mal avec votre émission. Je trouve le ton surfait et trop écrit. De plus vous avez tendance à traiter des sujets dépassés, déjà traités plus profondément dans d’autres émission de radiokawa.
    En gros, sortez vous les doigts et picollez avant/pendant 😀 .

      Tediz

      Je te conseille de relire le titre et de méditer sur sa signification. C’est pas compliqué de voir leurs projets. Et on est toujours du bouton « play ».

    Nexus5

    Quand on est japonais et qu’on veut apprendre la dactylo SANS perdre sa virilite, il y a ca:
    https://www.youtube.com/watch?v=MoPrvgS8a-k

    Joshua1618

    Perso je ne regarde même plus les tests des journalistes jv. Je préfére largement aller sur sens critique pour mater les notes et lire quelques uns des multiples tests publiés par les mecs lambda qui ont décidé de donner leur avis sur leur jeu. Je kiffe sens critique car il met en avant la pluralité des avis : il y a tellement d’avis qu’il y a une moyenne qui se crée et qui pour le coup est bien plus objective que n’importe quel test sur un site JV. Et c’est exactement pareil pour les films, les livres ou tout autre média. Je préfère avoir l’avis de milliers de personnes plutôt que d’une.