Catégories

Lag à Part

Lag à Part #7

Red Red Twine
Disponible depuis le

Demandez le nouveau Lag à Part ! Dans ce numéro de mai (qui n’a que très légèrement calé au démarrage), nous vous proposons une fois de plus des chroniques sur les sujets qui nous ont marqués ces dernières semaines :

« Seul contre Tous » par Oni : Konami, c’est plus de 35 ans de jeux vidéo en tous genres, et pour Oni, c’est toute une collection de souvenirs qui remontent jusqu’à sa petite enfance. Mais Konami, c’est aussi une des descentes aux enfers la plus rocambolesques de l’histoire du jeu vidéo, symbolisée par le départ de Hideo Kojima (Papa de Solid Snake) et qui se solde par des décisions pour le moins étonnantes. Retour sur la déchéance d’un géant.

« À la recherche du respect » par Yamato : Des mods payants ? Dans MON Steam ? Le phénomène a déchaîné les internautes ces dernières semaines, et l’ami Yamato s’est penché sur ces mods développés par des petits développeurs, et qu’on ose nous facturer. Quels sont ces mods qui s’échangent contre quelques euros ? Où part notre argent ? Combien ça coûte de faire planter Skyrim ? Yamato nous explique tout.

« Les jeux vidényow » par Nyöw : Les Twine, kezako ?? Nyöw s’est intéressée à ce nouveau type de jeux assez particuliers, qui propose généralement des histoires souvent très personnelles de la part de leurs créateurs. Ces jeux, qui se concentrent plus sur l’histoire que sur le gameplay ou les graphismes, ont ouvert la voie à tout un univers que nous vous proposons de découvrir grâce aux explications de Nyöw.

« Le Matos » par Bat : Monter son PC, c’est parfois un casse-tête pour trouver les bons composants. Mais monter son PC pour gamer, c’est un casse-tête qui peut demander beaucoup d’argent si on n’y connaît rien ! Bat va vous expliquer en détails ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire avoir au moment de passer à la caisse, et va vous rencarder sur les bons tuyaux à connaître pour ne pas se monter une machine qui coûte le PIB d’un petit pays.

Une émission de : Bat, Nyöw, Oni, Yamato
Informations complémentaires

Liens évoqués dans la chronique « Les jeux vidényow » :

* Twinery.org

* Depression Quest

* Take Care

Lien évoqué dans la chronique « La mort du respect » :

* Red Pandas & armor sets Dota 2

Un mot sur l'émission
Lag à Part est un podcast traitant de la culture jeu vidéo, animé par Onigiri, Nyow, Bat et Yamato. En décalage avec l’actualité, l'émission propose des avis, analyses, des discussions et des débats. Le deal est simple, 4 sujets, 4 intervenants, 40 minutes. Publié chaque premier jeudi du mois.

Suivez l'actualité de Lag à Part
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Maestrom

    Euh, c’est le numéro 6 là pas le 7.

      Une petite erreur s’est glissée lors de la publication de l’épisode, en effet. C’est désormais corrigé. Merci du signalement 🙂

    sloosh

    Ca va paraître salop, mais je trouve qu’à chaque fois qu’on donne la parole à une fille sur des sujets qui touchent de près ou de loin au jeu vidéo et qui soient un tant soit peu lié à la société, ça tourne souvent autour des mêmes sujets : la dépression, les transsexuels, les homosexuels et le harcèlement. Je trouve que c’est assez récurent. Pourquoi défendre ces causes là en particulier ? C’est une question sérieuse qui m’interpelle.

    Derrière il y a quand même 4 milliards de pauvres dans le monde, 90% de la population mondiale qui vit très proche du seuil de pauvreté, des gens qui n’ont même pas d’accès à l’eau potable, un réchauffement climatique qui menace 70% des espèces sur terre et des milliers de personnes qui meurent dans des mines chaque jour pour extraire l’étain qu’on utilise pour les smartphones que tout le monde achète. Bizarrement, on en entend jamais parler. Enfin, en tout cas, j’ai l’impression que ça prend beaucoup moins de place que les problèmes des transsexuelles et du harcèlement de rue. Je ne suis pas contre le fait de parler de la cause homosexuel ou des problèmes d’identification en règle générale, mais de là à en faire des sujets récurrents de société alors que c’est quand même des sujets moins préoccupants que les sujets réellement graves dans le monde, je trouve ça curieux, voir assez déplacé. Lorsqu’on traîne sur internet, on est quand même pas loin de l’abattage militants en ce qui concerne ce genre de cause lié au mal être psychique d’individus, que ce soit sur Twitter, dans les podcast, dans les émissions jv ou facebook. Donc je réitère ma question : Pourquoi est ce que ces causes galvanisent autant les jeunes femmes en règle générale ?

      Joshua1618

      Quel virilisme hébété. La femme fait régulièrement face à de la discrimination et du harcèlement, peut être est ce pour cela que le feminisme et peut être les femmes en général se sentent proche des causes homosexuelles. Le sujet de Niow m’a fait découvrir les twines que je ne connaissait pas, et j’ai trouvé ça cool. Dommage que tu ne l’ai pas apprécié juste parce que Niow a été touché par des sujets qui semble t’exaspérer.