Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #10
Occasion, piège à cons ?

Disponible depuis le

Après un numéro très contesté (y compris dans nos rangs), nous voici de retour pour traiter de l’occasion. Magasins spécialisés, grandes surfaces, différences entre le marché européen et le marché américain, location de jeux, l’occasion pour se construire une collection et la mort annoncée de l’occasion : tout y passe !

Les_Tauliers_Explicit_Sign Cette émission est déconseillée aux mineurs

Pause musicale

Juular par Devin Townsend

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Nikus

    Merde, c’est le sujet que j’ai le plus envie d’écouter, seulement comme j’ai pris le train en marche et que j’en suis qu’à la septième émission, je peux pas. J’ai pas envie de sauter des épisodes. Ouais, c’est comme une série, on sent les relations évoluer entre les personnages au fil de la saison.

    Lazare

    Podcast intéressant, avec un sujet dont les problématiques et les enjeux sont cernés dès le départ, sans digression ni monologue inutile.
    De plus le son est nickel, pas de disparités entre les intervenants, pas de bruits parasites… c’était très agréable à écouter en terme de confort sonore.
    Bravo à Inks en ce qui concerne cet aspect, parfois très génant dans des podcasts précédents.

    Quelques petites réflexions :
    Quand ALS affirme qu’il n’y a que dans le jeu vidéo qu’on atteint ces sommets de spéculation et de collectionnite aigüe, je suis complètement en désaccord. Jay parle des comics entre autre choses, moi je citerai tout le marché de la BD Belge, à commencer par tout ce qui concerne l’univers de Tintin. Les premières éditions ont pu atteindre un argus représentant plusieurs mois de SMIC.
    Sans compter les produits dérivés, les figurines, qui n’ont pas besoin d’être rares pour être exagérément chères, etc…

    Ce que dit Jay sur Microsoft est de plus en plus flagrant, et Microsoft ne s’en cache pas qui plus est.
    Pour prendre un exemple concret, il est possible depuis déjà quelques mois de regarder Canal +/CanalSat sur la 360. Et depuis quelques jours, c’est une partie du bouquet TV d’Orange qui est accessible, via une mise à jour, bien visible sur l’interface d’accueil dès qu’on allume la console.
    En rajoutant le système de films en VOD, on obtient une console qui est en train de devenir un décodeur multi opérateurs, et manipulable au doigt, et à la voix, avec la reconnaissance vocale de Kinect.
    La prochaine console de Microsoft devrait aller encore plus loin dans ce concept, avec Kinect intégré de base à la console.

    Et enfin, quand on fait la synthèse de tout ce que vous avez dit des trois principaux constructeurs lors des précédents podcasts, à savoir :
    – Nintendo l’ancêtre, seul rescapé d’une époque du jeu vidéo que beaucoup de concurrents directs ou indirects aimeraient voir mourir…
    – Sony qui mourra de ses déficits dans toutes ses branches d’activité d’ici deux ou trois ans…
    – Microsoft qui ne voit dans le jeu vidéo qu’une ouverture à un plus large public, ainsi qu’un laboratoire pour ses technologies et ses concepts maison…

    Qu’est-ce qui restera de l’industrie du jeu vidéo dans 5 ou 10 ans ? Sans déconner, ça fait peur.
    Moi ça me fait flipper en tout cas.
    J’espère donc que ce sujet fera l’objet d’un prochain podcast, façon Les Prophéties de Nostradamus.
    Peut-être après le prochain E3, qui devrait être plutôt éclairant je pense sur les directions que prendront Nintendo, Sony et MS pour les prochaines années à venir.

    En tout cas, podcast très bon dans la forme, et très intéressant sur le fond.

    InkS

    Lazare » Merci. L’équilibre est difficile à trouver quand il faut gérer cinq types de micros, de casques et de cartes son différents. On a dû forcer Jibé à changer trois fois de configuration depuis le début. Vivement le jour où les billets de TGV coûteront moins cher, qu’on fasse tout ça dans un studio. \o/

    Lazare

    InKs > J’imagine bien que les contraintes techniques doivent être nombreuses.
    Ceci dit, tous regroupés dans un même studio occasionnerait d’autres bruits de fond, genre les chopines reposées sur la table ronde des Tauliers après quelques gorgées de bière… 😉

    Pour en revenir au podcast, j’ai deux regrets : après l’intervention de Fox et des autres sur les USA, vous n’avez pas traité de l’état du marché d’occasion au Japon, son évolution, etc…
    Ca aurait complété le tour d’horizon de l’occasion à travers les principaux territoires.
    Et mon second regret, c’est que vous n’ayez pas évoqué les récents déboires de l’enseigne GAME au Royaume Uni.
    Je pense que les difficultés financières d’une telle enseigne aura de fortes répercussions sur les ventes de jeux format physique, et donc sur la vente des jeux d’occasion.

    darkkratos

    Très bon épisode des tauliers, j’écoute la plupart de vos émissions en téléchargement et il y en à que j’adore comme le vidéoludiste. Pour les jeux d’occasion si je me souviens bien le seul que j’ai prix d’occaz c’est bayonetta que j’ai eu a 10 euros il est fabuleux, je l’avais prix en même temps que el shaddai que Fox ma donner envie d’acheter je pense que el shaddai est un jeu entre le jeu indé et le triple A, point de vue graphisme et surtout originalité. Pour revenir au jeu d’occaz maintenant quand tu revend un jeu en magasin il vérifie la qualité du disc si il est trop rayé il ne le prenne pas mais sa ne sert a rien de les revendre vu le prix auquel il son repris je préfère garder mes jeux et je pourrais y rejouer dans 10 ans (coup de gueule sur la démat). Je voulais aussi proposer un débat sur les trophée et les succès car je me demande a quoi sa sert.

    darkkratos

    J’ai oublié de dire j’espère que sony ne va pas mourir car je préfère de loin sony a nintendo et surtout microsoft car pour moi la ps3 et la meilleur console de cette génération et je n’aime pas la xbox surtout ces exclusivité qui me font pas du tout envie je préfère celle de sony et puis pour troller un petit peu si la xbox 360 se vend bien c’est pour sa fiabilité de merde avec son rod payé 250 euros pour sa autant acheter un ps3 ( je n’ai pas de xbox 360 ni de wii j’ai que la ps3).

    Alexleserveur

    La PlayStation 3 est très loin d’être fiable, elle aussi. La Fat a notamment un problème de lentille très fréquent (auquel j’ai moi-même été confronté personnellement alors que mes deux 360 fonctionnent à merveille). J’aimerais bien qu’on fasse un épisode sur le fanboyisme, parce que j’ai vraiment du mal avec ca. Les trois constructeurs visent des publics différents, si l’on aime pas, on n’achète pas. Perso, je suis très content d’avoir les 3 consoles chez moi. Et un débat sur les succès, quand on veut. C’est juste la meilleure invention de cette gen 😀 ca ne sert à tien, évidemment, mais c’est bien pour ca que c’est indispensable. Autant que le hi-score.

    Lazare

    Ca me plairait bien que Nintendo arrive un jour ou l’autre à un système similaire sur sa WiiU, avec par exemple un système de gains de figurines virtuelles.
    Allant du simple goomba de base pour les objectifs simples, jusqu’au Mario Métal pour un jeu complété à 100%, l’équivalent d’un platine sur PS3.
    Ca irait dans le sens du « Qui a la plus grosse » des systèmes de succès/trophées, mais dans l’esprit Nintendo ahah.

    darkkratos

    Personnellement je n’ai pas eu de problème avec la ps3 et je ne suis pas un fanboy c’est juste que je préfère la ps3 qui est plus à mon goût. Et il y a déjà eu une émission de radio 01 sur le fanboyisme je crois.

    oen2sk

    Superbe émission, vers la fin Jay était EPIC.
    Si Sony s’éffondre d’ici 3/4 ans faudra lui offrir le titre de prophète du jeu vidéo

    ACR

    Les 10 dernières minutes je veux les mêmes la prochaine fois ! J’ai bien ri !

    Passons maintenant aux choses sérieuses. L’émission était bien mieux que la dernière et j’ai l’impression que tout commence à se structurer et ça fait vraiment du bien à entendre !
    Concernant le sujet c’était vraiment super intéressant et j’ai pu apprendre pas mal de trucs notamment sur le marché nord américain que je subis (y’a pas d’autres mots) ici à Montréal. Car à part EB Games (racheté par GameStop) et GameStop eux-mêmes y’a pas grand chose. Une chaîne de magasin qui s’appelle Comptant.com sorte de Cash Converters mais avec des jeux chers et en mauvais état voire des jeux pirates (cartouches Game Boy). Mais sinon tout comme Jay pour les consoles actuelles j’achète plus d’occasions vu les mauvaises expériences.
    Sinon j’ai adoré le passage de Jibé sur la collection car étant collectionneur moi-même je me suis senti concerné. Par contre pourquoi refuser le terme « retrogaming » ? Mais bien d’accord avec toi sur les pseudos collectionneurs qui prennent des trucs juste pour effet de mode. Une vraie plaie. Mais en 16 ans t’as dû en voir des évolutions parce que pour ma part rien qu’en 4 ans j’ai déjà vu tellement de fluctuations entre les blisters, les jeux japs. Juste pour info Yahoo c’est le eBay du Japon car eBay n’a pas de services au Japon et si tu prends un intermédiaire ou un ami sympa tu peux commander sur Yahoo Auction Japan.

    Giovanni38

    Bonne émission, bon rythme (perso j’avais pas détesté l’aspect chaotique du dernier épisode, j’trouvais ça vivant pour tout dire même si, c’est vrai, parfois difficile à suivre). Je trouve que vous êtes passé assez vite sur deux points :
    – d’abord, le marché d’occase en magasin est très concurrencé aussi par le marché d’occase sur le net entre joueurs. Outre Ebay, il y a aussi Priceminister ou Amazon qui proposent des petites annonces à des prix intéressants et qui permettent d’éviter les pratiques malhonnêtes de certaines enseignes comme celles dénoncées par Fox. Vous n’avez me semble-t-il pas assez précisé ce qui tuait les actuels magasins spécialisés : le démat ET les transactions par le net entre joueurs qui sont difficilement quantifiables mais qui doivent représenter une part gigantesque du marché.
    – l’autre point c’est que vous ne vous mouillez pas pour prophétiser l’avènement du « tout dématérialisé ». Vous parlez de la mort de l’occasion un peu rapidement (mais vous l’aviez déjà abordé dans un podcast précédent je crois) et l’assimilez trop vite je trouve au tout démat. Les supports physiques ont encore de beaux jours devant eux je pense (pensez-vous que la prochaine génération de consoles va vraiment tendre vers du dématérialisé de masse ?) et l’occasion risque de mourir surtout par l’usage de codes uniques dans les jeux. Ne pensez-vous pas d’ailleurs que cette obsession des éditeurs pour squizzer le marché de l’occase ne va pas relancer une course massive au piratage ?

    J’avais enfin deux chtites questions qui ont un point commun : le Japon. Vous n’en parlez pas mais quelle est la situation du marché de l’occase là-bas ?
    Deuzio, je retente une question qui n’avait pas eu de réponses la dernière fois que je vous l’avais soumise (lors du podcast n°3) mais en ce qui concerne la fin de la presse papier, comment se portent les titres japonais ? Il me semble que Famitsu se vend toujours bien et donc comment expliquer qu’en France tout se casse à ce point la gueule ?

    Jay

    Au hasard, la France et le Japon n’ont absolument aucun rapport. Ni dans leur politique intérieure, ni dans leur manière d’entrevoir le monde.

    frju7

    Pour moi l’occaz va disparaître c’est sûr. J’espère que dans les années avenir il n’y aura plus de support physique mais que tu démat, étant un grand consommateur de promo steam je dois dire que ça facilite grandement là vie d’avoir des centaines de jeux sur un DD., de plus cela permet de réduire le bazar chez moi et de sauver la planète.
    En ce qui concerne Microsoft, sony et nintendo. Je me fiche totalement qu’ils crèvent ou changent d’orientation car je ne joue que sur PC et il sera toujours possible de trouver des jeux sur cette plateforme.

    Donc en gros achetez des PC et vous verrez qu’on oublie vite ce genre de considération.

    Kidday

    1) La qualité de l’émission est directement proportionnelle au temps de parole de Jibé.

    2) Bonne chance à ALS pour cette émission hebdomadaire sur Mangas qui sera diffusée tous les jours… Un vrai challenge !

    PowerMugen

    Merci pour cette chouette émission, sous le signe de la bonne humeur, des infos intéressantes et d’une fin WTF très drôle avec des répliques EPIC !

    Je suis joueur PC essentiellement et je me sens très peu concerné par l’occasion. Je comprends l’intérêt sur console (pour ma 3DS j’achète d’occas’), mais pour le PC je prend généralement du démat’ ou de l’édition collector rarement.

    C’est un marché que vous avez un peu survolé, pourtant le jeu PC est étonnant.
    Certains jeux sortent après les jeux consoles (assassin’s creed 2 ou Alan Wake) et se vendent bien.
    Le dématérialisé avec steam, origin ou gog explose (surtout avec la possibilité de préchargé les jeux pour les avoir en « minute one »), et les prix du neuf sont bas (souvent 20 ou 30€ de moins que sur console).
    Ces avantages sont liés à la lutte contre le piratage, mais aujourd’hui la x360 et la ps3 et surtout la Wii sont aussi des consoles très piratées.
    Et pourtant le PC reste « mal considéré » par les joueurs, les éditeurs ou même les journalistes ? (j’ai l’impression qu’il a fallut attendre la sortie du The Witcher 2 sur 360 pour qu’il fasse réellement l’actu)
    Les jeux pc d’occasion sont aussi absent des boutiques physiques.
    Est ce que vous pensez que tous ces éléments font que l’occasion n’a pas vraiment de sens sur cette machine ?

    Jaydes

    Très bonne émission, une de mes préférée. Un bon son, même pendant les interlude. Un Jay avec un avis bien tranché comme d’habitude mais sans exagération, tu vois quand tu veux.
    @Fox : please fais court, je t’adore mais quand tu entame un sujet tu t’étale à mort, parfois j’ai peur quand je t’entends partir en freestyle et en digression total. Par contre l’avantage c’est qu’on a toujours de chouette anecdotes à ce mettre sous la dent.

    Pour le sujet sur l’occasion, vos avis ont éclairés sous un autre angle le problème que je pensais avoir cerné.
    Par contre l’issue et les victimes resteront les joueurs. Le dématérialisé à apporté certains avantages mais une fois le monopole pris par une poignée de major comme Activision (Battle.net), EA (Origin), Microsoft (Game for Windaube), Steam et consort on va souffrir. Une fois qu’on adhère à une plateforme on est quasi contraint d’y rester sous peine de ne pas pouvoir jouer à ses jeux. Là du coup on ne les entends plus parler de licences, enfin si celle qui nous lient à la plate-forme en elle même.
    De plus cette vente de jeu dématérialisé risque fort de restreindre le droit de parole. Qui empêchera ces même major, prenons Steam par exemple, de bannir mon compte si je poste un avis défavorable sur la dite plateforme. C’est déjà arrivé avec EA sur Origin.
    Bref ca ne sent pas bon du tout.

    Pour le public gamer n’oublions pas qu’il y a eu un avant et un Apres WII & DS. Qui a charié du bon gros consomateur de base qui achete ce qu’on lui dit d’acheter pour peut qu’il faille gesticulé des bras avec une wiimote dans les paluches.

    Merci à vous pour ce podcast.

    Jaydes

    @Fox tu boss sur quoi en ce moment ??

    Fox

    Faire court, c’est pas mon truc, et de toute façon il y a Jay pour me dire de fermer ma gueule quand ça dure trop longtemps, on se complète bien là dessus. 🙂

    En ce moment je bosse sur beaucoup de choses :

    Le nouvel AoG, SkullGirls, Diablo III, Guild Wars 2, Prototype 2, et un dossier sur Dark Souls qui devrait sortir cet été.

    Comme quoi, se tourner les pouces ça a du bon.

    Belordur

    Ahahah, du bon gros cri viscéral sur la fin !
    C’est toujours un plaisir de vous écouter décortiquer un sujet avec votre personnalité et vos goûts assumés.

    Un peu hors-sujet, mais j’ai lu le premier « sujet star » (très 90’s comme nom ^^) introduisant Gameweb.fr et ça sent très bon. Bonne chance à toi et ton équipe Jay.
    Petite question au passage, Kyo était un de tes collègues sur Gameplay64 non ?

    Ciao, amusez-vous bien sur le prochain podcast 😉

    ilyo

    Je ne suis pas de l’avis que le dématérialisé est un problème, la quasi-instantanéité et la gratuité du multimédia est pour moi l’avenir du multimédia.

    Popolon

    Salut à tous et merci pour ce podcast que j’ai suivi avec grand intérêt !

    Tout d’abord :
    @Fox : j’ai entendu ton appel pour un Skies of Arcadia sur DC pas cher. J’ai un pote qui en vendait un ya pas longtemps (15€ je crois, là, il est en vacances et incontactable donc je ne sais pas s’il l’a encore), es-tu encore intéressé ?

    Sinon, ça fait plaisir de retrouver Jay que je suivais dans Gameplay RPG à l’époque (Marco, courrier des lecteurs du numéro avec Xanadu en couv’), la nouvelle mouture de Gameweb lui correspond davantage et siège direct dans mes favoris.

    Question 1 : qu’attendez-vous de l’E3 2012 ?
    Question 2 : Final Fantasy XV en 2D genre année 1995, je rêve ou pas ?

    InkS

    Tes deux dernières questions seront posées à la fin du numéro de mai des Tauliers, Popolon. =)

    Popolon

    Ah ? Eh ben tant mieux !

    Jay

    Déjà, j’aime bien ton pseudo.
    Merci pour GW. Oui, Kyo était un de mes collègues. C’est moi qui l’ai fait rentrer dans ce milieu de merde. Maintenant, il est riche et moi, je suis pauvre. L’avantage d’être un japonais qui ressemble à Steven Seagal (en mode barrique).

    algus

    Je ne pense pas que la wii U présente de système anti-occasion (à part des éventuels codes genre on-line pass) n’est ce pas un avantage sur la concurrence ? (Microsoft vu que Sony sera mort dans 3 ans).
    On sait qu’une console se vend mieux dès qu’on sait qu’elle est piratable, l’occaz étant une autre façon d’avoir des jeux moins chers la mécanique ne peut-elle pas fonctionner également ?

    PS : en regardant le rugby hier j’ai eu une petite pensée pour fox avec les auvergnats qui jouaient « à domicile » dans sa région.

    Alexleserveur

    Kidday : Je sais plus ce que j’ai dit durant l’émission, mais c’était ptet pas clair 😀 Donc y’aura une nouvelle émission chaque semaine (une émission fraîche comme on dit), mais diffusée plusieurs fois dans la semaine 😉

    Renard

    Bonjour,

    Très bonne émission. J’ai une question cependant : où faut-il acheter ses jeux si l’on veut soutenir l’industrie du jeu vidéo : Internet, grandes surfaces, chaînes, … ?

    Merci pour votre réponse.

    olirange7

    Bonjour,

    j’ai joué récemment à kid icarus uprising. j’ai beaucoup aimé. super jeu nintendo au demeurant mais super hard niveau jouabilité. ma question pour un prochain taulier : vaut-il mieux privilègier la jouabilité d’un jeu pour en faire un jeu moins bon ou l’inverse ? kid icarus me paraît l’exemple type. en effet, je ne crois pas que j’aurai tant accroché si la jouabilité n’avait pas été si hard.

    merci.

    jsupejve

    WTF, un épisode des tauliers sur un sujet qui me passionne et que je n’ai visiblement jamais écouté. ôÔ

    Moi qui commençait à me dire que ça faisait un sacré moment que radio01.net n’avait pas fait de podcast des tauliers (mais qu’est ce que j’ai branlé avec mes flux rss, bordel ?! :/

    J’espère que vous parlez de l’occasion PC qui existe aussi, même si ce n’est pas via les circuits traditionnels genre escromania, etc., contrairement à ce que certains affirment, et que des plates-formes de distrib comme steam (que j’ai d’ailleurs, il y a peu, signalé à la DGCCRF pour ses pratiques) essaient insidieusement de tuer, en spoliant copieusement le consommateur, avec son steamworks qui équipe de plus en plus souvent les versions boites des jeux PC.

    Bon allez je vais m’écouter ça et je reviens vous insulter ensuite, histoire de rester dans le concept des grossiers euh des tauliers pardon… 😛

    Fox

    Salutations homologue.

    À mon sens, si tu veux « soutenir » l’industrie, c’est avant tout en achetant neuf, par contre pour l’endroit où acheter, c’est à toi de voir. Sachant que les réseaux sont quasiment les mêmes pour tous, avec des grossistes/fournisseurs qui vendent les jeux aux enseignes grandes et petites, tu ne feras pas gagner plus d’argent à l’éditeur chez carrouf ou sur le site des femmes à un sein.

    Pour le PC, tu peux utiliser Steam, GoG ou Origin (bien qu’utiliser Origin favorise en plus l’élargissement de ton fondement), ou acheter en boite, ça sera au final à peu de choses près la même chose.

    @jsupejve : On s’en fout des insultes vu qu’on ne lit pas vos commentaires tas d’cons ! 😀

    jsupejve

    Alors après avoir écouté ce podcast mon sentiment premier c’est que pour des grandes gueules qui ne mâchent habituellement pas leurs mots, je vous ai trouvé très moue du genou et surtout bien passifs (pour ne pas dire complices) de la politique scandaleuse de certains éditeurs et que l’on voudrait demain nous imposer comme la norme.

    Si je peux en effet comprendre la problématique exposée avec le marché de l’occaz US (merci pour l’info au passage 😉 ), encore que lorsque l’on défend cette idée du capitalisme à tout crin, ce magnifique idéal américain dont on voit aujourd’hui tous les bienfaits qu’il produit, je suis alors d’avis qu’il faut assumer jusqu’au bout, parce que bon, cette tendance systématique à la privatisation des profits et à la socialisation des pertes, j’avoue que ça commence à me les briser méchamment, et bien il en va tout autrement lorsqu’il s’agit de l’Europe.

    Je ne m’attarderai pas sur le passage du manque à gagner supposé pour activision (même si j’ai failli m’étouffer dans mon vomi), ceci dit avec 1,08 milliard de dollars de recettes sur MW3, il fallait quand même oser ! ^^

    Quant au sempiternel couplet sur le piratage, bien aucune étude sérieuse ne démontre jusqu’ici quelle est sa véritable incidence sur les profits des uns et des autres, et qui permettrait donc de légitimer les pratiques gerbantes des EA, ubisoft steam and co, je me permets juste de rappeler que l’industrie du jeu vidéo est le seul secteur marchand, qui prétend réinventer les règles fondamentales du commerce, pour son seul et unique profit.

    Comme l’a dit très justement Guillaume champeau:

    « La plus grosse erreur de l’industrie du divertissement c’est d’avoir cru qu’elle pouvait se permettre de perdre le respect des consommateurs, sans pour autant en subir les conséquences. »

    En tant que consommateur gamer PC (la console c’est pour les putain de pauvres et les couilles molles) qui ne cesse de subir les affres liées aux dérives mercantiles insupportables de certains éditeurs, j’ai évidement une lecture bien différente de la vôtre sur le sujet, et je pense au contraire que les premiers responsables du piratage , ce sont avant tous les éditeurs eux-mêmes, certains l’ont d’ailleurs bien compris (Cd Projekt par exemple) et je suis d’avis que si le jeu indé a autant le vent en poupe ces derniers temps, c’est sans doute aussi parce qu’il prône un modèle d’affaire plus vertueux et surtout respectueux du client.

    Contrairement à vous, je refuse de me rendre sans me battre, et de cautionner ainsi les atteintes répétées de certains éditeurs et distributeurs à l’encontre du consommateur de jv.

    Le droit à la revente d’occasion est un droit légitime, tout comme celui de disposer de manière absolue d’un bien matériel qui lui appartient, et c’est d’ailleurs à ce titre que j’ai saisi récemment la DGCCRF comme je l’évoquais vaguement dans mon post précèdent.

    Tout ça pour dire que cet épisode des tauliers n’est clairement pas le meilleur que vous ayez pu m’offrir jusqu’ici, bordel !

    Alexleserveur

    Je vois pas vraiment en quoi on pourrait être « complice » des éditeurs : nous ne vivons pas grâce aux ventes de jeu. Pas plus qu’on s’est « rendus », nous avons simplement des opinions différentes de la tienne.

    Concernant le piratage, pas besoin d’une étude sérieuse pour comprendre qu’il nuit forcément au processus créatif. La seule chose que pourrait faire une étude (si tant est qu’elle soit réalisable), ce serait préciser la mesure de l’impact.

    Enfin, je pense que n’importe quelle argumentation devrait être jugée nulle et non avenue suite à cette démonstration brillante : « En tant que consommateur gamer PC (la console c’est pour les putain de pauvres et les couilles molles) » 😀

    Yuri Burlack

    Big up! C’est la même pour moi kamarade!

    tediz

    Dire que le pc ne « cesse de subir les affres liées aux dérives mercantiles » c’est juste ignorer que ce sont les joueurs consoles qui sont les captifs du marché et de ses pratiques injuste et que le pc reste une plate-forme plus libre.
    Si tu prend un exemple récent prend Street fighterX tekken sorti avec dlc sur disque sur console mais sorti sur pc sans les dlc sur disque car avec un simple fichier on les aurait débloquer, ils n’étaient protéger que par une simple ligne de code hexadécimal. Le pc est la plate-forme la plus libre qui subi le moins les dérives.
    Après si vous souhaitez que l’on considère votre avis évitez de dire de une bêtise aussi grosse sur les joueur consoles avec votre commentaire, n’est pas Jay qui veut. Pour ma part; l’émission était bien (surtout comparé à la dernière) avec pas mal de réalités évoqués qui font réfléchir sur l’achat du neuf et ce que l’on fait en tant que consommateur.

    Francois H

    Serieusement ? Aux fans de Greenpisse regardez Foxtrot de Dieudonne…

    Ironbobbi

    Hello,
    Je répond sur le tard, mais je viens à peine de découvrir votre émission. Et je tenais à participer de mon point de vu sur ce sujet, qu’est le démat’.
    Alors certes les esprits on surement un peu changer depuis cette diffusion, mais personnellement le démat’ qu’il soit film ou livre ou jeu n’est pas un mal mais un bien. (certes toujours un peu cher du fait qu’on n’est aucun bien en matériel).
    Aujourd’hui je ne vis plus sur un territoire francophone, et grâce au démat’ je peux : lire en français, visionner en français et jouer en français (ou au moins avoir des jeux qui tourne sur ma console car correspondant à ma zone).
    Ensuite sur l’occasion, elle va disparaître oui et non, j’entend de ci de là, qu’Akihabara (pour ne citer que le « grand temple), était en perdition et que les jeux « rétro » devenait difficile à se procurer, seulement on arrive au bout d’une chaîne des consoles, des jeux qui on 20-25-30 ans, deviennent aujourd’hui difficile à trouver et c’est normale. Il fut un temps où les machines à écrire à ruban étaient facile à trouver en magasin puis en brocantes et dépôt vente… alors qu’aujourd’hui il devient très difficile de trouver le modèle que l’on souhaite.

    Ensuite, OUI le rétro gaming ne veut rien dire, je joues tellement régulièrement à des jeux des annéees 80′ 90′ que cela m’énerve. Pour qu’on comprenne, lorsque je regarde StarWars ou bien la Grande Vadrouille personne ne me dit ou dira que je suis un rétro cinéma, mais un cinéphile ! Alors dans le jeu vidéo il serait bien que cela soit identique « jeuvidéophile » ça me conviendrait d’avantage 🙂

    Bisous, super bon de vous écouter 🙂