RadioKawa

Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #25

Sexe, mensonges et jeux vidéo
Disponible depuis le

Pour bien amorcer la troisième saison des Tauliers, vos soûlards préférés démontent les promesses marketing du passé (128 bits, Emotion Engine, la 3D) comme du présent (l’open world, le cloud à tout faire, la réalité virtuelle).

explicit Cette émission est déconseillée aux mineurs

Une émission de : Alexleserveur, Caféine, Fox, Jay, Jibé, InkS
Infos

Pause musicale : Novocaine For The Soul de Eels.

Écrivez-nous à lestauliers@radiojv.com, nous vous répondrons à la fin du prochain numéro.

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Moniqueduterter

    Je voulais pas dire que GTA V sera fini à la pisse, je voulais dire que trop souvent les jeux open world l’étaient.
    C’est juste que je n’arrive pas à comprendre à le fantasme de l’open world, après vous avez déjà traité le sujet durant l’émission donc bon 🙂

    ecstaz

    waow, votre réaction au tweet d’Anne Laure est scandaleuse.

    InkS

    Tu veux dire la réaction de Jay, non ? D’une, c’est pas vraiment nouveau qu’il s’illustre par des sorties caricaturales. De deux, il a bien indiqué que sa réaction était pour rire. Chill out, brah. =p

    Lex777

    Fox> pour la petite histoire FFXI, tourne sur PC, 360 et PS2. Donc oui des joueurs PC, consoles Crosoft et Sony, se croisent sur les même serveurs. Et ce avant même que Crosoft annoncent leur conneries 360-PC. Je crois que c’est l’un des seuls jeux qui doit le faire et bizarrement ce n’est pas très connu

    paulomigues

    Avant c’était 16 bit c’est plus fort que toi et maintenant c’est 16 zombie c’est plus fort que toi pour prendre l’exemple de dead rising 3. Il y avait aussi les pubs comparative entre sega et nintendo avec le fameux nintendon’t de sega sa c’était de la vraie guerre des consoles alors que maintenant la ps4 et la xbox one sont les même donc difficile de les comparer et en plus les deux sony et crosofrt se regardent entre eux et font la même chose j’ appelle pas sa guerre des consoles la seule qui est différente c’est la wii u. Sinon bon podcast et le retour de caf est sympa mais mon podcast préféré reste le 22.

    Skiski

    Le problème avec les jeux open-world c’est que, comme l’a montré le débat, personne n’en a la même définition et que l’on confond souvent open-world et sandbox.

    Un open-world, c’est un jeu où le joueur peut se déplacer dans le monde en toute liberté (ou presque) entre deux missions. De plus, il a souvent le choix entre plusieurs missions, certaines liées à la quête principale et d’autres annexes. Cela s’oppose aux jeux découpés en niveaux ou complétement linéaires.

    Dans les jeux sandbox, le joueur a une grande liberté sur ce qu’il peut faire ou sur comment approcher les situations.

    Ce qui rend des jeux comme GTA si amusant, c’est justement le mélange des deux. Sauf que beaucoup d’éditeurs/développeurs ne semble pas comprendre les différences entre les deux concepts. Dans trop de jeux, on nous balance un grand monde complétement vide avec 100 objets à collectionner mais qui ne servent à rien. Coucou « Driv3r », « L.A. Noire » ou « Assassin’s Creed 1 ».

    Les jeux sont alors inutilement longs, répétitifs et surtout on passe 15min à se rendre au point de départ d’une mission alors que dans un jeu à niveau, on aurait juste cliqué sur le bouton « prochaine mission ».

    De plus les boucles de gameplay sont souvent trop limitées et on se retrouve à toujours faire la même chose. Dans Assassin’s creed, on se fait courser par un garde, on court un peu sur les toits et si on n’arrive à pas le largueur, on se cache dans une botte de foin et on recommence.

    Dans les GTA, même si c’est quasiment la même chose, il peut se passer tellement de choses pendant cette course poursuite qu’on ne s’en lasse pas autant. Et les missions annexes permettent de varier les situations et les gameplay. Ce qui a été corrigé dans Assassin’s Creed à partir du 2.

    Pour rendre un jeu open-world intéressant, il faut soit qu’il y ait un côté sandbox très développé (comme dans les GTA), que le monde soit intéressant à explorer (comme dans les Metroid ou les Zelda) ou que le gameplay de base soit juste fun.

    La force de GTA, surtout ceux sur PS2, c’était de rassembler tous ces éléments. Mais on peut réussir sans tout avoir. Burnout Paradise est un open-world extrêmement fun même s’il n’y a pas d’aspect sand-box.

    Crackdown est un exemple de jeu où les aspects sandbox et exploration prennent complétement le pas sur l’aspect scénario. Tout ceux qui ont appréciés le jeu pourront parler des heures passées à sauter de toit en toit pour trouver les orbes d’agilité. Mais l’équilibre est très difficile à trouver. D’ailleurs Crackdown 2, pourtant basé sur la même formule est infiniment moins bon et fun.

    D’ailleurs les open-world qui fonctionnent ont souvent un côté « miraculeux ». Qui aurait pu imaginer que Just Cause 2 serait si fun ?

    Bref tout cela pour dire que des jeux open-world, on en a déjà plein et qu’effectivement c’est souvent un aspect marketing parce que c’est incroyablement dur à faire et qu’à part quelques rares studios, genre Rockstar, Ubisoft (oui, Far Cry 3 est très fun) et Volition, la plupart de ceux qui s’y frottent s’y cassent les dents.

    Et pour finir, je préciserai que pour moi, le jeu open-world ultime, c’est Minecraft.

    Alexleserveur

    C’est Anne-Laure qui est scandaleuse 😀 Plus sérieusement, elle trolle non stop, donc bon, normal qu’on réponde en trollant aussi.

    Moniqueduterter

    Pour moi un jeu open world est un jeu ou il existe une continuité temporelle et spatiale des principaux lieux du jeux, mais c’est vrais que tout le monde l’entend comme il veut. Et de ce fait je ne considère absolument pas les Zelda et autres Metroid comme « open world » alors que les GTA et autres Red Dead oui.
    Si j’ai bien compris a travers tes exemples tu m’expliques que ce que tu trouves fun dans les jeux « open world » c’est leurs aspects sandbox et la richesse de ces derniers?

    Alexleserveur

    « Le terme de monde ouvert est souvent confondu avec celui de sandbox. Bien qu’ils soient liés, il s’agit néanmoins de deux concepts différents. Le terme de monde ouvert décrit l’environnement du jeu en lui-même et fait allusion à l’absence de barrières artificielles, telles que les murs invisibles ou les écrans de chargement, que l’on trouve généralement dans du level design linéaire. »

    From wiki, on aurait peut-être dû lire cette définition précise lors de l’émission.

    Lazare

    Petit cadeau à Jibé et Caféine concernant leur petit désaccord concernant les effets d’annonce de la Jaguar à l’époque :
    http://www.abandonware-magazines.org/affiche_mag.php?mag=84&num=1792&images=oui

    😉

    Moniqueduterter

    « Avant c’était 16 bit c’est plus fort que toi et maintenant c’est 16 zombie c’est plus fort que toi pour prendre l’exemple de dead rising 3. »
    J’imagine bien une pub comparative entre Zombi U et Dead Rising 3 XD

    Pigeon

    Je me demande pourquoi Jibé continue à venir dans cette émission étant donné l’accueil exécrable que vous faites à chacune de ses interventions. La moindre des politesses, ce serait de ne pas le couper.

    Alexleserveur

    On est chez les Tauliers, pas chez Pascal Sevran :3

    ecstaz

    je suis assez tranquille, c’est gentil de se réoccuper de ma tension. Mais si on fait une rapide transcription ça donne quand même:

    -qui dit « vous êtes pathétiques les garçons »
    -on va essayer d’être pire
    -Anne Laure c’est celle qui nous insulte à chaque fois et qui vient me troller
    -va te faire enculer alors
    -ce serait une bonne chose
    -ce qui m’inquiète c’est quelle reviens
    -ça lui (aucune idée) les nerfs du cul
    -biaise le patriarcat
    -chaque taulier n’engage que sa responsabilité
    -moi j’engage que ma bite
    -la boite elle est en Suisse
    -est ce que tu engage ta bite avec Anne Laure

    Vous essayez tant bien que mal de reprendre le fil et on conclu sur le classique « Anne Laure on rigole ».

    Alors je sais bien que c’est les tauliers et que si on interviens en direct c’est pour se faire insulter par Jay. Une émission ou il n’envoie pas un auditeur se faire enculer est probablement une émission ratée… Par contre, les autres auditeurs qui n’ont pas un pseudonyme féminin n’ont pas le droit à 1 minutes sur le thème « pseudo à besoin d’un bon coup de bite ».

    La séquence rassemble quand même à tout ce qu’on reproche au milieu geek en matière de sexisme. Jay à le droit de dire « va te faire enculer ». Si ça en était resté là, je n’aurais eu aucun problème. Mais là vous êtes allé trop loin, de manière gratuite, ce qui est au détriment d’une émission par ailleurs intéressante.

    InkS

    Donc, si je comprends bien, le comportement gras et outrancier (dans un contexte posé depuis très longtemps) ne pose pas de problème tant que ça tombe sur un mec (Nathanaël/Dap qui se faisait lourdement et régulièrement draguer par ALS dans notre dernier numéro en public, les vannes sur ALS en général, etc.), mais la seule fois (en vingt-cinq numéros, soit plus d’une cinquantaine d’heures) où ça tombe sur un pseudo féminin, ça va subitement trop loin ? Oh, okay.

    Oui, l’émission est vulgaire et pourrait gagner à l’être moins. Mais éluder ce que se prennent Navi_Link, Fox et d’autres – et ce à chaque numéro – c’est peut-être un peu facile.

    Fox

    Si on était chez Pascal Sevran on passerait pas l’été avec cette chaleur…

    ecstaz

    On est bien d’accord qu’on est dans des questions de ressenti. Concernant Dap, il y a une énorme différence, car il est présent dans le public, et qu’il peut interagir avec ALS. Par ailleurs je n’ai pas souvenir qu’il y ait eu une aussi longue séquence de harcèlement (tu m’excusera de ne pas me replonger dedans pour juger).

    Fox est présent sur le plateau et ne s’est jamais gêné pour utiliser le même registre. Navi_Link s’en prend plein certes plein la gueule, mais il y a une différence entre « va te faire enculer, tu pense de la merde, petit con » et ce qu’on a ici.

    A votre décharge, Anne Laure trolle, et il est difficile de répondre à ce tweet d’une autre manière que la première tentative de Inks (« pour la deuxième partie on fera pire »). Ne dit on pas « don’t feed the troll ».

    Cette séquence a sa place dans le hall of shame des horreurs sexistes du jeu vidéo. Avec une combinaison femme critique donc mal baisée / négation des problème de sexisme / justification par l’humour.

    Alexleserveur

    Je suis quasiment positivement certain que Navi_Link a été invité à se faire enculer. Mais comme le dit Inks, là, vu que c’est une fille, on n’a pas le droit au même langage.

    C’est quoi alors la logique ? Si le troll est un mec on peut s’amuser, si c’est une meuf faut se retenir ? Parce que les meufs sont handicapées et peuvent pas se défendre ? 🙂

    Dont feed the troll if it’s a gal ?

    Bref, no comment. Le sexisme n’est clairement pas là où on pense qu’il est.

    Anne-Laure77

    Faut se détendre, les ptizamis. De une si j’ai écrit vous êtes pathétiques les garçons, c’était avec un smiley il me semble, et c’était juste pour dire qu’à ce moment de l’émission ils étaient plus lourds/vulgaires que drôles et informatif. Je ne leur en veux pas. Je suis Jay depuis le premier numéro de Gameplay Rpg, et je connais bien son style, et l’ambiance habituelle des Taulliers. Ne me faites pas passer pour l’enquiquineuse à la marlard empêchant les mecs de rire grassement entre eux.

    Fox

    Donc en fait, après ce nothing fart, tout va bien ! \O/

    Je me permets donc d’y rajouter des bisous, puisqu’en tant que sexiste phallocrate fils du Patriarcat, j’aime bien embrasser les femmes sans autre forme de procès.

    Parce que les mecs sont pour ALS, lui représentant de l’homophobie et du racisme.

    Et n’oubliez pas :

    http://bit.ly/14bdk2N

    <3

    InkS

    Toi. Moi. Un High-Five. Maintenant. o/**\o

    Et effectivement, faire lever le pied sur la vulgarité gratuite me semble une nécessité. Mais bon, un nouveau Tauliers prend ses quartiers dans le bar, il faut le temps que ça s’équilibre.

    Kawato

    un bon numéro pour moi.

    le bon point:

    j’aime beaucoup Caf qui est parfaitement intégré, à beaucoup de présence et en bonus, dis des trucs intéressant…

    mon seul soucis en fait sur ce podcast, c’est l’intervention de JB/Aymeric Caron sur The last of us. ça sent la mauvaise fois à plein nez…autant Caf n’a pas aimé et argumente, autant JB…. déja pour moi le scénar est plus près des fils de l’homme que de 28 jours plus tard…ensuite son obsession du gameplay …. il ne regarde donc toujours que le même genre de film? Perso, je joue à certains jeux pour leur gameplay, à d’autres pour leur scénario, à d’autres encore pour m’éclater avec des potes…

    enfin, un bon numéro je le répète, vous avez tous votre place et c’est un plaisir de vous écouter en cette période estivale habituellement bien déserte…

    Pigeon

    Vos réponses sont amusantes, mais je pense quand même qu’un peu d’écoute ne ferait pas de mal 🙂

    Julien

    Juste un petit message pour vous dire que j’ai découvert ce podcast il y a quelques semaines, et que j’adore la liberté de ton qui s’en dégage. Depuis lors, je rattrape les anciens épisodes, et je sais qu’à la rentrée, les autres podcasts consacrés au jeu vidéo me sembleront désormais bien fades…
    Surtout, ne changez rien, c’est un vrai plaisir que d’écouter vos conversations débridées et passionnées.

    Julien

    C’est vrai que depuis quelques podcasts, on ressent en tant qu’auditeur une sorte d’antagonisme envers JB, tout particulièrement de la part d’ALS et Caf.
    Le pauvre JB ne peut plus en placer une sans se faire incendier de part et d’autre, et vu qu’il n’a pas pour habitude d’insulter les autres intervenants ou de les rabaisser, il finit par se taire. C’est dommage, car étant moi-même un vieux con qui ne jure que par la Megadrive, je me retrouve pas mal dans sa vision du jeu vidéo actuel.

    John

    Auditeur silencieux mais néanmoins satisfait de « L’auberge des Tauliers » depuis un bon moment déjà, je m’étonne qu’un sujet n’est pas été passé à la moulinette dans ce podcast : les Youtubers ! Au delà du bashing qui s’annonce délicieux, leur apparition a considérablement changé les us en matière promotionnelle et indirectement engagé une réflexion sur la nature même du métier de journaliste JV.

    Bonne route à vous !

    InkS

    Je viens de glisser la proposition en interne. Depuis le moment qu’on tourne autour, effectivement…

    John

    Merci pour ton oreille attentive ! Au plaisir de vous entendre vous écharper sur le sujet ^^

    InkS

    Merci de la proposition o/

    Kyle Hyde

    Tiens, je suis surpris d’entendre Caféine déclarer prendre plaisir à jouer à Metal Gear Online, du moins lorsque ce dernier était encore en activation.

    C’est le jeu online sur lequel j’ai passé le plus d’heures sur console, et je le considère, comme bon nombre de joueurs ayant passé un minimum de temps dessus, comme le titre online le plus technique existant sur console de salon.

    C’est pour cette raison que je ne pensais jamais entendre Caféine, ce grand PCiste invétéré, déclarer apprécier un titre qui requiert un skill de maitre au pad, si l’on voulait un temps soit peu y prendre son pied sans se prendre du headshot en moins d’une fraction de seconde (quiconque y a joué sait de quoi je parle).

    Que ce soit dans Les Tauliers ou d’autres podcasts, je t’entends souvent prôner le combo souris-clavier, comment cela se fait-il que tu aies réussis à t’adapter à feu-MGO ?

    Au passage, cela m’intéresserait pas mal d’avoir ton avis sur MGO. Un jeu que je considère comme étant génial sur papier, de par le skill requis et les possibilités de gameplay, mais malheureusement gâché par un Konami ayant déroulé le tapis rouge aux cheaters (lagswitch,etc…) et rageux.

    Du coup la communauté n’a fait que se vider de mois en mois, pour finir par ne laisser place qu’à une « élite » ayant le courage ou le mauvais gout de retourner dans ces parties en ligne pleines de bugs, dénuées de modération, de triches et d’injures via le tchat écrit…

    Très bon podcast sinon, comme toujours les gars 😉