RadioKawa

Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #35

Politiquement corrects
Disponible depuis le

Faut-il prendre le jeu vidéo au premier degré ? Qui le fait ? Qui joue de cela ? Avec leur invité Benjamin Berget, Les Tauliers reviennent sur ceux qui lancent les polémiques, mais aussi sur les controverses d’aujourd’hui (Tomodachi Life et l’homosexualité, etc.).

Les_Tauliers_Explicit_Sign Cette émission est déconseillée aux mineurs.

Une émission de : Alexleserveur, Caféine, Fox, Jay, Jibé, InkS
Infos

Invité : Benjamin Berget (L'Histoire des jeux vidéo polémiques).

Pause musicale : Shock de Fear Factory.

Écrivez-nous à lestauliers@radiojv.com, nous vous répondrons à la fin du prochain numéro.

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Jay

    Je parle au nom de l’ensemble de l’équipe. Il faut bien un messager.

    Une fois n’est pas coutume, il nous faut prendre la parole avant que vous écoutiez/téléchargiez le podcast car oui, cette émission est très intéressante mais elle aborde un certain nombre de sujets sulfureux et… mal. Dans le bordel absolu qui plus est. Nous avons été mauvais et il nous faut présenter nos excuses publiques à ceux qui l’ont écouté en live, déjà et à ceux qui vont l’écouter maintenant.

    Premièrement, nous sommes désolé vis à vis de Benjamin Berget, notre invité qui, hélas, était là pour parler de son livre « L’histoire des jeux vidéo polémiques » et qui n’a pas eu vraiment la chance de le faire. Ceci étant, son livre dont le deuxième volume sort actuellement mérite REELLEMENT votre attention car finalement, il parle du même sujet que cette émission mais… bien.

    Deuxièmement, il est indispensable de revenir sur la seconde partie de l’émission où nous avons abordé la question de l’homosexualité. Un sujet important et nécessaire que nous avons très mal abordé car nous l’avons trop pris au sérieux. Une erreur fondamentale de positionnement éditorial.

    Nous sommes gueulards. Nous sommes malpolis (surtout moi). Nous sommes vulgaires (surtout moi). Nous insultons avec amour les auditeurs (surtout moi). Mais jamais, ô grand jamais, nous ne devons perdre de vue que nous sommes dans une émission de divertissement et aborder des sujets graves mais avec légèreté.
    En dissertant mais également en désamorçant immédiatement par des vannes.

    Pour une raison que nous ignorons, le climat déjà tendu a tout fait exploser en seconde partie. De l’engueulade entre Jibé et ALS, qui forcément prend les choses très à coeur ; à la gravité involontaire des choses. A la base, nous avions prévu tout de même de mettre en regard les polémiques Tomodatchi et Mario Kart 8 où un abruti a trouvé le moyen de se plaindre du manque de représentation des « minorités ». Ce qui est hautement ridicule. Alors que l’absence des homosexuels est un point très important de Tomodatchi.

    A la base. Sauf que nous sommes partis en live et nous ne le devions pas. Ce n’est pas notre rôle. Nous sommes là pour aborder avec intelligence (du moins le plus possible) mais sans verser dans la gravité absolue.
    Désolé donc.

    Désolé également à Blood_link, qui depuis le début de l’émission provoquait ; jusqu’à balancer des blagues – LOURDINGUES – sur le sujet qui m’ont littéralement fait péter un plomb et déverser un flot d’insanités. Je ne regrette pas parce qu’il le méritait. Mais je regrette de l’avoir fait de cette manière en l’imposant aux autres.

    Je pense que ce post était nécessaire pour remettre les choses dans le contexte et immédiatement après le jingle de fin, nous avons discuté de tout ça. Nous tirons des leçons de cette mauvaise expérience ; même si, nous sommes relativement satisfaits des sujets abordés. Pas de la manière.

    Nous avons merdé. Il faut l’avouer. La prochaine émission reviendra dans un cadre plus en adéquation avec ce qu’est les Tauliers. Inutile de dramatiser à outrance. Merci en tout cas d’avoir lu ce message.

    Yo

    je suis depuis le debut, et c’est la premiere fois qu’une dispute me fout mal a l’aise au point de me faire quitter le live…donc merci jay pour le message post-emission qui eclaire un peu la situation, les engueulades ca arrive, mais en fin de semaine, quand on ecoute le truc en taffant pour rigoler un bon coup, ben j’avoue, c’est un peu special XD
    allez, je vais juste changer mon habituel « continuez comme ca » en « plus jamais ca », et puis j’attends avec impatience les prochaines emissions 😉

    murray24

    Il est vrai que c’était dommage, surtout vis à vis de l’invité qu’on a peu entendu. Mais bon ça arrive et c’est pas ça qui va me faire arrêter d’écouter le podcast tous les mois.
    Et puis je préfère garder à l’esprit ce que j’aime chez les tauliers: le sérieux enrobé d’insultes gratuites et références graveleuses et puis Fox qui promet d’être rapide sur un sujet type manhunt pour finir par en parler pendant 10 min non stop!
    A dans un mois messieurs

    Sly

    Bon je vais quand même écouter cette émission, vous allez l’air dur envers vous-même. Je veux dire que parfois sans qu’on le veuille, les choses nous échappent et on perd le contrôle, ça arrive à tout le monde. Mais Je comprendrai peut-être mieux ce que Jay veut dire après avoir écouté l’émission.

    Sinon juste comme ça sur itunes il y a une petite erreur, l’émission est référencée en date du 16 avril au lieu du 16 mai. Du coup à première vue j’ai cru que le podcast n’était pas dispo.

    Wave

    Bonjour à toute l’équipe !

    Je souhaiterais émettre une petite remarque en ce qui concerne la manière dont les homosexuels sont considèrés au Japon. Contrairement à ce qui a été dit dans l’émission, cette communauté constitue un réel tabou et est autrement moins tolérée qu’en occident. Il est inconcevable de montrer publiquement une orientation autre qu’hétérosexuelle, ce qui est triste. Cela s’applique à d’autres critères également puisque la société nippone se doit d’être uniformisée: futur père, quelle ne fut pas ma surprise de constater que les enfants issus de parents japonais et étrangers sont considérés à part,soit comme des non-japonais, et catégorisés comme « Half ». Sans compter que la natalité est en chute libre et que le gouvernement tente par tous les moyens de l’encourager. Une affaire à d’ailleurs récemment fait grand bruit puisqu’un étudiant à pris parole face à son établissement scolaire pour dénoncer cette discrimination continuelle et les brimades qu’il a subies. Ceci explique donc en partie pourquoi une seule orientation sexuelle est présente dans tomodachi, en particulier pour Nintendo qui vise un public familial.

    Skiski

    Je ne la trouve pas si mauvaise cette émission. Franchement, après avoir lu le message, je m’attendais à bien pire. Et si je n’avais pas vu ce message, je n’aurai rien remarqué de particulier. Peut-être aussi que je ne suis pas très touché par les histoires d’homosexualité. Surement plus par les problèmes de sexisme, mais ça, c’est un autre débat.

    Sinon concernant les jeunes et les jeux 18+, étant prof en collège, je peux vous dire que tous, ou quasiment tous, les élèves de 5e ont joué à GTA ou Call of Duty. Y compris les filles d’ailleurs. J’en ai parlé avec des élèves d’une de mes classes de 4e. À la sortie de GTA V, ils m’ont demandé si j’y jouais, ce qui est le cas. Je leur ai dit que, autant les précédents ne me semblaient pas choquants, autant celui-ci m’avait mis mal à l’aise, notamment la première apparition de Trevor ou la scène de torture et que là, je leur déconseillais vraiment d’y jouer.. Bon, je savais bien qu’ils allaient y jouer et ils l’ont fait. On n’en a pas vraiment parlé après. Mais dans leur cas, je sais qu’ils ont probablement fait la part des choses, étant des enfant très très intelligents (ce qui n’est malheureusement pas le cas le la majorité de mes élèves).

    Mais à côté de ça, le nombre d’élèves jouant à Minecraft est hallucinant. Ils jouaient à la version portable dans le car pendant le voyage en Angleterre. Donc même si la plupart joue aux gros trucs commerciaux (comme pour la TV, les films, la musique…), il y en a quand même pas mal qui commence à se forger une vraie culture vidéoludique. J’en ai même vu un dessiner Octodad…

    Et justement pour l’histoire du côté commercial, je fais une activité sur les ordres de grandeurs et je leur montre ce que représentent 92 millions d’euro (ce que verserait le PSG à Ibrahimovic). Par exemple, c’est la moitié du revenu total de tous les habitants de la ville où se trouve le collège. C’est aussi 5377 ans de SMIC. Mais c’est aussi 2 fois le budget dev de Black ops et la moitié du budget marketing.

    Donc en fait le développement ne représente que 1/5 du coût total du jeu. Alors ne venez pas me dire que Call of Duty n’a pas besoin de faire de pub. C’est la pub qui fait vendre. Pour la sortie d’un des jeux, j’entendais un gamin ressortir mot pout mot ce qu’il devait y avoir dans la campagne de pub : « On n’a jamais vu des zombies aussi réalistes. » Comme si les zombies, c’était réaliste…

    Et pourtant, je suis sûr, comme Jay, qu’ils ne jouent pas à cela pour le scénar mais vraiment pour la performance ou pour jouer simplement aux cowboys et aux indiens. Je suis sûr que si Plants vs Zombies garden warfare avait eu une campagne de promo à la Lapins Crétins, ils auraient pu faire un carton.

    Bref, ils sont hyper sensibles au marketing et c’est ça qui leur fait s’intéresser à un jeu, même si j’ai l’impression qu’ils sont aussi très influencés par les youtubers.

    Sinon, Fox, tu n’as pas le droit de dire que 8mm est un bon film. C’est une merde infâme, réalisé à la truelle par ce tâcheron de Joel Schumacher. Et ce n’est absolument pas une preuve de l’existence des Snuffs. Franchement, je ne sais pas si cela existe ou pas (même si c’est surement le cas), mais ce film est juste une bouse. Dire que 8mm est un bon film, c’est comme mettre 4 à Bioshock Infinite (wink wink).

    *EXP*

    Cet « avertissement » bidon en début d’article, qui sent bon le *nous n’assumons pas ce podcast pourtant on fait croire à nos auditeurs qu’on en a dans le pantalon et donc on le publie quand même*, m’a bien fait marrer (c’est déjà ça).
    C’est pas comme-ci vous aviez pas fait de la grosse daube avant, non ?
    Messieurs, assumez….

    Jay

    EXP >
    On assume avoir été mauvais. D’où le message. Si tu penses que les autres émissions sont de la daube, ce n’est pas notre cas. Mais je te rassure, ton message nous fait marrer aussi.

    Alexleserveur

    Si tu veux, je peux t’envoyer la même photo qu’à Fox, hein.

    Benjamin Berget

    La diffusion du podcast est l’occasion pour moi d’apporter quelques précisions au sujet d’une remarque de Fox, qui aurait pu s’avérer exacte. Fox supposait que le jeu South Park : Le bâton de la vérité avait subi la même censure partout en Europe, parce que le siège de Sony Europe est en Allemagne. Il est vrai que pour éviter de faire 28 versions différentes, Sony publie directement la version allemande de certains jeux pour toute la zone Europe, qui se retrouvent de fait censurés en France.

    Sauf que la version Xbox 360 a elle aussi été censurée. Et que les scènes coupées sont différentes d’un pays à l’autre : en Allemagne, les censeurs ont supprimés les croix gammées. Ce qui n’est pas le cas de la France, dont les scènes sur l’IVG et celles à connotations homosexuelles ont été supprimées. J’ai eu l’occasion d’expliquer le climat de crispations identitaires et religieuses qui régnait en France pendant l’émission, donc je n’y reviens pas. Les propos rapportés par un employé d’Ubisoft me semble la cause la plus plausible de cette censure, propos qui étaient « en off » et n’avaient donc rien d’une excuse officielle de la part de l’éditeur.

    Je remercie Jay et toute l’équipe des Tauliers pour leur accueil.

    Alexleserveur

    Merci à toi pour tes lumières o/

    Cyril

    C’est cette photo qui aurait dû être utilisée comme bannière pour cette épisode…

    Une émission loin d’être inintéressante malgré le triste aboutissement de certains débats et le foutoir global. Inks ne devrait pas hésiter à passer quelques micros en mute pour reprendre le contrôle dans ces cas là.

    Fox

    Si on assumait pas, on le publierait pas, le problème est que ça a été bordélique et que certaines personnes pourraient mal comprendre ou traduire certains propos dans l’émission ou les sortir du contexte, les cons par exemple, mais aussi certains fouteurs de merde, et ça on ne le veut pas.

    Et sois gentil, me sors pas la petite phrase « assumez », d’une elle est hors de propos, de deux elle montre que tu as la mémoire courte -CTB-. Si tu reprends l’EP 9, tu verras que nous nous étions aussi excusés pour des raisons à peu près similaires de bordel, ça s’appelle Le Respect; envers nos auditeurs et notre invité, bien trop gentil d’avoir fermé sa gueule au milieu de 4 connards qui braillent et qui ne lui laissent pas la place qu’il mérite. D’autres sujets dont nous voulions parler n’ont pas pu être abordés par notre foirage, donc oui, nous sommes tous désolés de ne pas avoir réussi à vous proposer quelque chose de moins bordélique sur des sujets qui nous tenaient à coeur.

    Pour terminer, très amicalement et avec tout mon respect, ferme ta grande gueule, parce que si tu veux ce qu’il y a dans nos pantalons, on se fera un plaisir de demander à ALS de te mettre ses contenants sur le nez, t’auras l’air d’un dindon. 😀

    Et bon weekend ! o/

    InkS

    Le flux est corrigé ! Merci du message. =)

    InkS

    Passer les micros en mute, c’est à l’opposé de l’esprit de l’émission. C’est foutrement délicat à gérer, et pas dans nos habitudes.

    InkS

    L’avertissement est en commentaire, pas dans l’article (pas dans le corps de la page d’épisode). C’est notre avis sur l’émission, post-émission. C’est notre commentaire autour de l’émission, formulé par Jay et appuyé par ceux qui étaient encore sur Mumble au moment où il s’est proposé de l’écrire.

    Comme l’a dit Fox : si on publie l’émission, c’est qu’on assume. On assume pas que nos réussites, on est aussi là pour assumer nos erreurs. Et quand on trouve que c’est nécessaire (genre sur ce numéro), on s’explique.

    Ramon

    Nul à chier ce numéro 35.
    Bisous.

    Wind

    Je voudrais juste revenir sur ca qu’a dit Wave sur l’homosexualite au Japon, car c’est EXTREMEMENT faux.
    Les homosexuels sont tres bien vu, et tres bien represente (par un nombre de bar gay impressionant et un quartier gay (Shinjuku nichoume) qui m’a rien a envie au 3eme), tant dans la rue que dans les media ,puisque les Talento Okama (tels Ikko ou Matsuko Delux) sont actuellement parmis les plus populaire et les plus invite alors qu’il s’agit de travesti (voir trans) ouvertement gay.
    La pudeur Japonaise se montre dans le non affichage d’une tendance, peu importe sa nature.

    C' est le mien bien sûr

    « Pour une raison que nous ignorons, le climat déjà tendu a tout fait exploser en seconde partie.  »

    Il n’ y a rien à ignorer. La cause est déjà toute trouvée !!!
    C’ est tout simplement le morceau de Fear Factory qui a fait basculer l’ emission dans une débauche de violence inouïe jamais entendue au préalable car tout le monde le sait maintenant :
    la musique Métal Hard et Heavy Thrash Guitare Electriquo Punk Marginale dont cet orchestre d’ admirateurs du 3ème empire et assoiffés de sang ne fait que corrompre notre jeunesse trenteno – quadra, bien trop fragile en est le porte parole et bien d’ autre bla bla bla dégeulis au final…

    Bon, mauvaises boutades à part, c’ était une émission ULTRA intéressante ; pas forcément maîtrisée mais en tout cas la 1ère partie mérite une écoute attentive car il y eût bien des échanges plus qu’ intéressants et qui sortaient de la routine de l’ émission.
    Vivement d’ autres tout simplement !

    A toute l’ équipe -même aux absents du jour- je vous souhaite une excellente continuation dans vos oeuvres futures.

    Mon nom

    Wave

    Je pourrais passer outre ton commentaire tant ton manque de raisonnement et tes compétences en orthographe me laissent dubitatif mais je ne peux décidément pas laisser une telle manière de penser se rependre lorsque l’on aborde un sujet aussi grave et sérieux que celui de l’homosexualité.

    Tout d’abord, vis-tu au Japon et si oui, depuis combien de temps? je suis vraiment curieux car tu véhicules des propos qui pourraient tout droit sortir de la bouche d’un gars qui serait parti moins d’un an avec un visa vacances-travail et qui, comme la majorité de ces gens, aurait principalement noués des liens avec des occidentaux et passé le plus clair de temps dans des soirées de gaijins à Tokyo.

    Depuis quand Shinjuku est-elle représentative du Japon? C’est une grande ville, extrêmement tendance, bourrée d’étrangers où les cultures se mélangent. Forcément, la représentation de la sexualité y est différente. En France aussi, on trouve ce genre d’endroits et des célébrités se revendiquent de cette communauté, mais as-tu réellement l’impression que les homosexuels reçoivent malgré tout le respect qui leur est dû? Un peu de réflexion, bordel de merde. C’est ce genre de discours stérile et faussement compatissant qui empêche les choses d’avancer. Ne regarde pas seulement avec tes yeux, réfléchis ! Tu abordes le problème uniquement avec TA représentation culturelle. J’ai cité un exemple paru dans les médias japonais il y a peu, prend la peine de te renseigner et de le lire plutôt que de rester sur ta seule représentation des choses. Et s’opposer au non-affichage de quoi que ce soit dans le but d’obtenir une société uniformisée qui condamne toute différence, tu penses que c’est une bonne chose?

    Je fais ma vie ici la totalité des gens que je côtoie sont japonais (je n’ai aucune connaissance autre) et, autrement dit, cela implique réellement de devoir s’intégrer dans cette société. C’est à dire, entre autres: chercher des établissements scolaires dans un système hyper compétitif où la réputation de l’établissement te suit pour le reste de tes jours ou encore la responsabilité de devoir bosser comme un malade parce que ta famille ne peut pas vivre dans une gest-house ou un appartement deux pièces. C’est si facile de donner son opinion quand on ne fait pas réellement partie de la vie active. Tu sais, contrairement aux idées reçues et sorti de Tokyo, le cosplay et les extravagances en tous genres, il n’y en a pas tant. Et c’est uniquement lorsque tu t’imprègnes de ce quotidien, dans une ville commune avec des gens communs, que tu peux prendre conscience des barrières.

    Je ne peux en tout cas pas concevoir, si tu y vis réellement, que tu oses affirmer que l’homosexualité est reconnue, revendiquée et surtout respectée.

    Skiski

    Je n’ai pas écouté toute l’émission en direct, mais Fear Factory, ça n’a dû être que dans le podcast parce qu’en live, ils passent des morceaux libres de droits pour ne pas poser de problèmes à Synops.

    Alexleserveur

    (oui, il a longtemps vécu au Japon, et même qu’il a du sang japonais dans le corps, ce qui explique qu’il n’est pas crédible en blouson de cuir)

    Wave

    Dans ce cas, je n’ai pas visé juste mais ça reste tout de même triste de ne pas pousser la réflexion davantage. Il suffit de mettre un quartier gay quelque part pour que les gens s’en contentent et imaginent vivre dans un monde de tolérance? La place des homosexuels n’est pas dans une quartier dédié comme ce serait le cas pour un bordel ou un zoo, elle à tout endroit dans la société parce qu’elle est une chose normale.

    Wave

    Sinon, l’exemple de Matsuko Delux est bien choisi, merci. Quel image véhicule la télévision japonaise avec cette personne? Une fois de plus, que les homosexuels sont différents, hors du commun, à part. Matsuko Delux est obèse et sert de mascotte pour Mister Donuts ! D’apparence on pourrait croire que cela implique de la tolérance mais ça reste une forme d’endoctrinement. On ne parle jamais d’homosexuels en tant que gens simples qui ont réussis leur vie et leur vie de couple.

    Alexleserveur

    Nous sommes totalement d’accord.

    Fox

    Je rajoute juste que Wind est correspondant au japon chez moi, Japonais ayant grandi et vivant à Ôsaka, donc sur son pedigree, tu peux être rassuré. Sur le reste de ses propos, je vous laisse vous battre, je vais me faire des takoyakis.

    Wave

    D’accord, c’est noté. Au temps pour moi et je retire ce que j’ai dit à propos du préjugé concernant le visa et le manque d’expérience. Mais si Wind vit au Japon, il comprendra certainement mon point de vue. Je reste tout de même étonné car nous sommes apparemment tous deux dans le Kansai et je vis à à peine un quart d’heure d’Osaka, donc je ne parviens pas à saisir pourquoi notre vision est à ce point différente. Mais bref.

    Mykro

    Je veux pas faire mon enfoiré, mais je pense qu’objectivement le problème de l’émission en général, c’est Jibé, souvent à coté de la plaque dans ses réflexions et très borné du fait qu’il soit le plus vieux. Et pour le coup, l’absence de Caf’ pour la sulfateuse à vannes en mode « C’est moi le boss ici » (au second degré bien sur) pour calmer les ardeurs de tout le monde s’est vraiment faite ressentir.

    Sinon pour ce qui est des jeux violents joué par des enfants, je joue à GTA depuis le premier, je jouais au 3 quand il est sorti et j’avais…10 ans. La seule chose qui à changer depuis, c’est que je comprends les références cinématographiques. Comme dit l’invité, à partir de 7 ans on fait la part des choses entre virtuel et réalité.

    Les médias qui rendent de plus en plus violent les nouvelles générations sont la télé et la radio, avec leur télé réalité de merde et l’anti-culture musicale, la valorisation de la débilité et d’un langage pauvre, la stigmatisation de la lecture (lire = premier de la classe = bouffon, schématiquement, merci les séries ricaines) et certainement pas la violence dans les jeux-vidéos ou les films.

    Dopseu

    Le problème est loin d’être Jibé, au contraire, en général il dit des choses intéressantes. On peut ne pas être d’accord avec lui sur tout, mais il n’a jamais nivelé le débat vers le bas ou a eu recourt à la vulgarité gratuite pour appuyer ses propos. J’ai surtout l’impression qu’on s’acharne sur lui à tort depuis déjà plusieurs épisodes, notamment ALS. Cette friction s’est ressentie dans ce podcast. C’est quand même dommage cette ambiance de merde

    Wind

    Mon orthographe deplorable est deplorable, j’en convient : get over it (au passage sur un clavier Japonais ca n’aide pas).

    Bon, pour clore cette partie de la discussion une bonne fois pour toute : il n’y a PAS d’image particuliere de l’homosexualite au Japon.

    On peut utiliser les mots gay et homo en japonais pour parler des homosexuel, ces talento tres connus sont designe sous le nom d’Okama (grosso modo travesti), ce qui en fait une partie tres particuliere de la population homosexuelle.

    Simplement si, comme tu le pretend alors que tu n’as vraisemblablement AUCUNE connaissance du Japon et de sa culture, ou encore de notre maniere de penser, les homosexuel etaient mis a l’ecart, on ne verrais pas ces mecs la tele.

    J’ai assiste a la derniere Gay pride a Osaka, j’y ai enormement d’amis gay…

    Ne pas parler de sa sexualite, et/ou ne pas en faire etalage ou l’amener en debat continuellement ca n’a jamais voulu dire faire preuve de discrimination. De pudeur et de discretion a la limite…

    Je finirais par le fait que chez moi : les gays peuvent se marier chez Mickey alors vos gueules (tu te rends compte Loup mon choup des bois, tu pourrais te faire benir par Donald)

    Sur ce, je vais m’acheter un bouquin de grammaire (par que si j’ecris mal j’ai pas le droit de m’exprimer, apparement) je vous emmerde et je rentre a ma maison.

    PS : je vous aime tous 😉

    InkS

    On fait ça à presque chaque numéro (faire des pauses musicales alternatives pour la version live). =)

    tediz

    Mais à quoi ça sert de dire : « c’est la faute de Jibé ou ALS »… c’est juste ridicule, on écoute les tauliers pas pour la qualité d’une discussion éclairée entre vieux sages, mais pour avoir l’expression vindicative de gueulards vieux de la vieille ou des propos sensés peuvent surgir sur un fond de critique construite, car ces personnes sont passionés par ce média qu’ils couvrent ou aiment. Jibé, dans le podcast précédent au nom d’un cynisme merdique à fait des remarques clairement nulles en terme de déontologie du journaliste, ALS n’a pas été le seul à lui sauter dessus, Jay c’est permis de lui faire remarquer aussi qu’il disait de la merde. Jibé, dans ce numéro s’est placé dans la posture du jem’enfoutisme devant la controverse de todomachi, jem’enfoutisme qui n’est pas tenable quand on est militant comme ALS. Quand bien même, il assume et précise sa position, je crois sincérement que ce sont juste deux numéros malencontreux qui s’enchainent . Chaque tauliers à ses défauts et ces qualités,là ils ont l’honnêteté de reconnaitre que ce podcast ne leur a pas plu et n’a pas véhiculé ce qu’ils souhaitent dans cette émission. J’espère simplement que l’invité se joindra de nouveau à eux pour parler des jeux qu’il aime et de comment il aborde les jeux dans son travail. En tant qu’auditeur, je vous remercie du message plus haut qui est vraiment honnête et je suis suivrais le mois prochain que l’équipe soit au complet ou incompléte ce qui est toujours décevant.

    zeb

    C’est clair que la petite gueguerre ALS / Jibé prend de plus en plus d’envergure au fil des émissions et commence à devenir vraiment lourde. Entre l’un qui refuse de se faire stopper et l’autre qui commence à l’insulter, j’ai juste envie d’en prendre un pour taper sur l’autre. Bref bonne continuation les tauliers je vous aime bien quand même.

    Indigo

    Le malaise était effectivement palpable au cour de cette émission.

    Par contre, au-delà des rififis entre tauliers (ce terme devient de moins en moins adapté aux participants), on retrouve une certaine bien-pensance dans les propos de tous les intervenants. Le problème est que, même si certains sont plutôt âgés – notamment Caf et Jibé – cette génération et la précédente sont grosso-modo des paumés de la pensée. S’en suit donc des généralités et des banalités sur la tolérance, la liberté, l’équité et l’animosité contre le catholicisme. Les rares moments où la politique est abordée, on se retrouve avec le simplisme : droite = facho, gauche = tolérant. Ou pire, déni de la complexité des époques passées, d’un monde soit disant fermé, la moraline étant toujours la même : qu’il fait bon de vivre aujourd’hui et non plus jadis.

    C’est d’ailleurs pour ça que les podcasts doivent impérativement se recentrer sur ce que vous connaissez : le jeu vidéo.

    Quand les occidentaux supporteront de nouveau leur histoire en acceptant tout, peut-être qu’on pourra réexplorer notre passé sous la coupe du jeu vidéo, non pas en l’idéalisant à outrance comme le font les japonais mais sans pour autant s’américaniser, ce qui est bien pire.
    NB : les japonais, par contre, savent parfaitement utiliser les nouveaux médias pour « idéaliser » le Japon et son histoire, si bien qu’on a créé une horde d’otakus, plus connaisseurs de leur histoire que de la nôtre.

    Bien à vous.

    Alexleserveur

    J’aime beaucoup ton point de vue ! On peut aimer, ne pas aimer, au moins on le fait avec sincérité – même quand on dérape. Merci.

    Alexleserveur

    Je pense pas qu’on puisse être « bien-pensant », aucun de nous, vu la réelle signification du terme. On l’a largement galvaudé ces dernières années pour pouvoir décrier le simple bon sens et le fondement de notre pays : liberté, égalité, fraternité. Ouh, les gros mots ! La bien-pensance, c’est une revendication moraliste, conformiste et réactionnaire. Soit : tout le contraire.

    Un Nouveau

    Je suis du même avis que celui de Wave.
    J’aimerais quand même ajouter ma petite pière personelle à la discussion. Vous parlez tous les deux des talentos, de la TV … cela reste du pur divertissement, on ne peut pas se baser là dessus pour définir la vision de la société japonaise vis à vis de l’homosexualité.

    On en parle et on le montre peut être à la TV. Mais à part entre amis proches, par exemple entre collègues de travail, le sujet n’est que rarement voire jamais abordé. Comme toutes les minorités au Japon, si on n’est pas dans une certaine norme, fait dans un certain moule, on sera rejeté, mis dans un groupe à l’écart. D’ailleurs l’article dont parle Wave le prouve bien. Autre article récent concernant une minorité : un enfant est écarté de la photo de classe parce qu’il souffre du syndrôme de Down. Si ce n’est pas de la discrimination, je ne sais pas ce que c’est.

    Forin

    Effectivement, quelle drôle d’émission.
    Elle avait plutôt bien commencé, comme à son habitude.

    Pourtant les trois partis ont foiré (ALS, Jibé, Jay). Jibé, qui, n’arrivait clairement pas à expliquer son point de vu. Impossible pour lui de dérouler sa pensée de façon claire, du coup, il faut clairement décrypter ce qu’il dit.
    ALS, qui ne facilitait clairement pas la chose, en lui sautant dessus de manière presque violente. Bien que ça soit totalement compréhensible.

    Le pire à été Jay, qui, malgré une bonne intention, à voulu désamorcer le conflit. Mais, on connait toute la délicatesse du personnage. A clairement dit à Jibé « Tu dis de la merde ». Ce qui à encore plus enfoncé Jibé dans sa difficulté à s’exprimer, et à donner du crédit à ALS.

    Même si dans le fond ALS avait raison, et Jibé tord (selon moi), la forme n’était pas du tout là.

    M’enfin, vivement le prochain numéro sur l’E3, qui ce passera très certainement beaucoup mieux.

    Scytes

    Tout d’abord, merci pour votre podcast et le travail/la passion que vous mettez dans chacune de vos émissions.

    Je sais qu’il est impossible de revenir en arrière mais je pense qu’il aurait été pertinent lors du débat Jibé/ALS sur Tomodachi d’évoquer ce qui fait la particularité de notre média préféré, à savoir le gameplay, afin que Jibé puisse comprendre le point de vue des autres Tauliers.

    Là où certains jeux consistent à frapper des ennemis, résoudre des énigmes ou encore faire des choix, les interactions entre les joueurs, et ce quelles qu’elles soient, SONT le gameplay de Tomodachi. Tomodachi n’est ni plus ni moins qu’une liste d’amis interactive. Or dans un jeu type Social Life, retirer un genre d’interaction entre les joueurs a autant d’intérêt que de retirer le saut dans un Mario.

    Sur ce, encore merci et bon E3.

    Alexleserveur

    Oui, tu as entièrement raison, et nous en avons d’ailleurs parlé après l’émission, en off. En énumérant tout ce qu’on aurait pu / dû dire, histoire d’élever le débat. Malheureusement, pris par la Passion et l’Emotion (et cette émission prouve à quel point il faut se départir de ces leurres pour le jugement lorsque l’on rédige une critique, n’en déplaise à certains), nous nous sommes laissés envahir – moi le premier, je l’assume entièrement. Je pense que ceux qui me taxaient d’hypocrite et reprochaient ma « posture » en ont eu pour leur frais de ce côté-là 😀

    Le meilleur exemple a d’ailleurs été donné par Inks en off : il fallait opposer Tomodachi à Mario Kart 8 (dont on devait parler, et on n’a pas pu 🙁 ), auquel on a reproché le manque de représentativité pour les minorités. Ce qui est aberrant : dans un jeu de kart avec des personnages, on s’en fout que tout le monde ne soit pas représenté. Je n’irai pas me plaindre qu’il n’y ait pas de perso gay chez Mario, ce serait insensé. Néanmoins, comme tu le soulignes, dans une simulation sociale, où les interactions sont au coeur du gameplay et où on joue bien un avatar de soi, c’est effectivement important.

    Donc tu as absolument raison ! Il fallait revenir au gameplay. On vous demandera de spammer Twitter avec le mot GAMEPLAY GAMEPLAY GAMEPLAY la prochaine fois, ça nous fera peut-être redescendre un peu 😉

    Merci beaucoup.

    Wind

    Ne pas parler de son orientation sexuelle ca peut etre de la pudeur, chose dont nous sommes tres fier.

    Une simple recherche sur un personnage aussi celebre que Nobunaga Oda t’apprendra qu le monsieur etait gay, c’est ecrit dans nos bouquins d’histoire au lycee, et ce de maniere anecdotique.

    Comme l’a dit Jay, il n’y a que les pays ou la sexualite pose un probleme qu’on se sent oblige de faire de debats et de toujours ramener ca sur le devant de la scene.

    R_miwombat

    Salut les tauliers!
    j’arrive un peu après la guerre, mais comme on dit vieux motard que jamais. Je vous suis depuis quelques mois en écoutant les rediffusions de l’émission, j’ai également eu le courage d’écouter tous les anciens numéros (deux fois…) et l’une des choses qui font (fait? ALS va me dévisser la tête) que j’y reviens à chaque fois est bien la passion que vous investissez à chaque numéro dans le sujet (et dans les briques lancées sur Navylink aussi) et dans ce numéro la passion était également présente, même si le débat a rapidement dérivé, mais qui pourrait vous en vouloir, compte tenu des sujets abordés? J’ai rarement vu une discussion sur l’homosexualité ne pas se terminer dans le sang et la rage du combat, je suppose également que la semaine avait dû être particulièrement éprouvante pour chacun d’entre vous, d’où le climat de tension palpable durant l’émission.

    Tout ça pour dire qu’entendre des passionnés parler, même mal, d’un sujet qui leur tient à coeur, selon moi ça vaut bien plus qu’une discussion parfaitement stérile entre personnes qui n’en ont rien à faire et restent dans les clous, bref, pour moi, même si l’émission a dérivé et que clairement si c’était comme ça à chaque fois j’y reviendrais probablement moins, ce numéro n’était pas non plus à jeter, des points intéressants ont été abordés.

    Ah, et sinon j’attends Shiness et Amazon zero avec impatience 🙂

    Bonne continuation à tous, continuez comme vous l’avez toujours fait, avec votre coeur et votre franc-parler,

    Un auditeur qui regrette de ne pas vous suivre depuis vos débuts.

    Julien

    Curieuse émission, en effet.
    La première partie était EXCELLENTE. Depuis quelques épisodes, je trouvais vos émissions pour la plupart moyennes, voire inintéressantes (mention spéciale à la dernière émission en live), et j’étais sur le point d’arrêter pour de bon l’écoute du podcast. Cette première heure m’a permis de retrouver les Tauliers que j’aimais : le débat était passionnant et maîtrisé de toutes parts. De vrais échanges de points de vue, et pas de guéguerre stérile ou de blagues relous toutes les 30 secondes. Bref, c’était super, ça m’a rappelé les 20 premiers podcasts, et l’absence de Caf n’y est sûrement pas étrangère (je sais que vous êtes potes et que vous allez forcément le défendre, mais en tant que simple auditeur lambda,je ne supporte plus sa condescendance et ses ricanements moqueurs à longueur d’émission).

    Et puis est arrivée la deuxième partie du débat, et ce fut la catastrophe. Jibé s’est littéralement fait démolir par ALS alors qu’il ne faisait qu’exprimer un certain je-m’en-foutisme vis à vis de la représentation de telle ou telle communauté, et comme quelques autres, j’étais mal à l’aise face à cette agressivité non feinte entre collègues podcasteurs. Personnellement, je trouve que vous prenez tout cela un peu trop au sérieux, et vous semblez oublier parfois qu’il ne s’agit « *que* de jeu vidéo. Enfin, hormis le fameux Jibé que tout le monde semble mépriser de plus en plus à chaque émission, je vous ai tous trouvés très politiquement corrects dans cette seconde partie du podcast. Un comble, vu le titre de l’émission.

    PS : si Jibé vous agace tous à ce point, et bien assumez et virez-le ! Depuis une dizaine de podcasts, il semble être votre souffre-douleur, et le ton d’ALS devient systématiquement plus agressif dès que Jibé enchaîne 2 ou 3 phrases. A sa place, il y a longtemps que je me serais cassé.

    Jay

    Alors on va expliciter une chose tout de suite : Personne n’a parlé de « virer » Jibé. Ensuite, c’est notre problème, pas le votre. Et enfin, ALS n’est pas de plus en plus agressif vis à vis de Jibé. Ils ne sont juste pas d’accord et s’expriment chacun ; parfois, en se mettant vraiment sur la gueule mais ils ont beaucoup de différence (âge, essentiellement…) pour feindre le fossé qui les sépare. Mais en vrai, ils s’aiment et ils s’enfilent.
    Ne vous fiez pas aux apparences. Inks détestent tout le monde par exemple même s’il donne l’impression de l’inverse.

    InkS

    Clairement. C’est d’ailleurs pour ça que l’émission est mensuelle : c’est pas une question de temps libre, c’est parce que je ne peux pas blairer personne. :3

    Alexleserveur

    Je confirme. Dans ma partie de Tomodachi Life, le Mii d’Inks a assassiné un par un les membres de ce podcast.

    Fox

    J’ai du pot, j’étais le seul survivant, ALS n’a pas mon code ami vu qu’il peut pas me blairer. Ça tombe bien, une fois morts, je pourrai reprendre l’émission avec des gens que j’apprécie, parce que là, putain j’en peux plus de cette bande de connards. 😀

    Superchno

    Dans la 2e partie de l’emission je pense que vous y aurez gagné en clarté si Jibé avait freiné un peu sur l’alcool. Je le cite lui parce que c’est tres flagrant peut etre que les autres c’est pareil. Un peu oui mais la je trouve que c’etait un peu trop. Sinon oui la premiere partie etait bien, vous « battre » ca passe, le fond etait interessant, mais voila je pense que ca gagnerait beaucoup a reduire l’alcool ^_^. Attention je pense vous avez tous votre place je ne suis pas la pour dire qui remplacer hein.

    Tanaka

    Pour le jeu de baston « nazi » que recherche Jay, ça serai pas Akatsuki Blitzkampf ? Où il y a des perso qui ont des tenues qui ressemble à des soldat de la seconde guerre mondiale et il y a même un perso tank avec une tête de mort sur le canon XD
    http://i.imgur.com/iTqJIp6.png

    Jay

    Tanaka > C’est ça, merci.

    Sano-NX

    Bonjour,
    merci pour ce Podcast.
    Comme d’habitude je me suis régalé.
    Je peux comprendre que ce 35éme Tauliers était rempli d’émotions (bonne ou mauvaise) ça parlait de polémiques, d’enfants qui jouent à des jeux non adapté, de l’industrie, de l’homosexualité… autant de sujets qui peuvent vite déraper. Mais c’est ce qui me plait dans cette émission, une bande de pote (comme dans la vraie vie) qui ne sont pas d’accord, qui s’engueulent qui se coupent tout le temps, qui montrent leurs convictions, leurs passé pro, leurs identités. ça me saoule les débats policés où tout le monde est d’accord avec un sourire de faux cul, je ne suis pas pour le clash, mais votre émission c’est du rêve en barre, ok vous n’êtes pas née à la même époque, ok vous n’avez pas la même vision du monde, mais merci de me faire kiffer. JB, ALS, CAF, JAY, INKS MERCI

    PS : vous ne parlez jamais de ce put*** de mode d’emploi qui les parents ne lisent jamais ! celui qui permet (ok j’ai 35 ans) d’activer la protection familiale, ce qui bloque tout jeux violent, exit COD, GTA etc…

    Docteur

    En temps qu’adepte de nécro-zoophilie, je me sens spoilé.

    Alexleserveur

    spolié*

    De rien pour le cours de français, c’est gratuit 🙂 Retourne jouer à la marelle, maintenant :3

    Wave

    @Wind

    Je reste d’un avis totalement opposé au tient et je maintiens que les préjugés et la discrimination (positive comme négative) reste très présente. Bref, on pourrait s’engueuler pendant des heures, la manière dont est représentée l’homosexualité fait qu’elle est a mes yeux toujours considérée comme quelque chose de différent et ça a le don de me mettre en boule. Un gay pride en l’occurrence, ne fait que renforcer la différence et véhiculer des stéréotypes, ce qui est loin de représenter l’égalité à mes yeux.
    Néanmoins, …

    Je n’avais pas conscience de qui tu étais et donc de ton expérience (je ne t’ai jamais lu, je ne connais rien de toi mais ta connaissance est certes autrement plus conséquente que la mienne en ce qui concerne le Japon, même si..), ce qui fait que je retire ma remarque concernant l’orthographe. Tu pourrais certainement en dire autant de mon japonais, donc je tenais à rétablir l’ordre des choses.

    zeb

    Je vais sans doute passer pour un con, mais comment puis-je connaître la date du prochain live des tauliers ? Introuvable sur le site.

    InkS

    Pour Les Tauliers comme pour les autres émissions, quand un live est prévu pour bientôt, ça s’affiche tout en haut de la page d’accueil. Généralement avec une semaine d’avance. C’est le cas pour le prochain numéro, prévu pour le 20 juin.

    Ce n’est pas le meilleur des systemes, et je souhaite améliorer ça lors de la prochaine version du site (normalement pour la rentrée de septembre).

    zeb

    Merci beaucoup Inks !

    Yuri Burlack le cosaque

    J’ai trouvé la position de Jibé assez intéressante lorsqu’il dit que la violence dans les jeux vidéos est une mode. En effet, depuis le début de l’année scolaire je travaille en tant que pion dans un collège et je suis assez surpris de voire que les sixièmes et cinquièmes qui jouent à minecraft (c’est à dire ceux qui n’ont pas encore GTA V ^^’) se font traité de gamins par les plus âgés. L’accès à la violence peut être une mode sur une cour de récréation comme le furent nos pog, nos billes et nos cartes pokemon. Elle peut être considéré comme un gage de maturité dans son entourage.

    P.S: Arriver au boulo ce matin pour découvrir qu’un gamin de cinquième porte la casquette et le foulard de braqueur de l’édition collector du dernier Watch Dog. Est-ce qu’on peut réellement protéger les enfants de l’accès à la violence à l’heure actuel? (en admettant que les parents y mettent beaucoup de bonne volonté).

    Fox

    Tu m’as oublié.

    Je suis tristesse.

    Enculay. :'(

    Alexleserveur

    Bof, c’est pas vraiment une mode : ça existe depuis que la jeunesse existe. Les rites initiatiques pour passer à l’âge adulte. Jouer à des jeux de grands, fumer, boire de l’alcool, mater des porno ou des films gores, faire des trucs interdits ou mal vus, quoi. Ca n’est pas né cette année et ça ne disparaîtra pas à la prochaine.

    Sano-NX

    Et le grand Fox
    (je vais finir 10 fois Heavy rain, pour me punir de cet oubli, jason, jason, jason, jason….)

    Damkin93

    Jay aka Daniel Riolo du jeux video (la même voix) et le même style de connard.