Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #5
2011, une année noire pour Nintendo ?

Disponible depuis le

Depuis quelques mois, la situation financière de Nintendo fait l’objet de craintes, nourrit des discours alarmistes. On dit le géant japonais en perte de vitesse. Qu’en est-il en réalité ? Quid des machines qui représentent son futur, la fameuse Wii U ainsi que la 3DS ?

Les_Tauliers_Explicit_Sign Cette émission est déconseillée aux mineurs

Une émission de : Fox, Jay, Jibé, Yann (InkS)
Pause musicale

Raining Blood par Slayer, de leur album Reign In Blood

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Julien, Geekz TV

    Je vous aime fort aujourd’hui. (oui des fois vous m’énervez un peu mais c’est le principe de l’émission hein)

    Vivement le prochain !!

    Amo

    Aie c’est la que je me dis que j’aurais du prendre un peu mon temps pour relire ma question… En fait je parlais pas forcément d’un emploi ! Je pensais simplement a la possibilité de rejoindre une rédaction « numérique » sans forcément que ce soit un gros site où forcément en faire un métier. Juste pour apprendre ce qu’il y’a à apprendre pour améliorer sa manière d’écrire et la rendre plus « pro. » J’avoue par contre être tellement candide que je n’avais même pas pensé UNE SEULE SECONDE a une hypothétique rémunération dans l’histoire.

    En tout cas vos réponses sont enrichissantes même si elles me surprennent guère: ça fait une dizaine d’années (j’en ai 22, Jay avait raison a 10 ans prêt) que je m’informe sur ce métier (a dix ans je répondais « journaliste en jeu vidéo » sur les fiches de college qui demandait quel métier je voulais faire) et je sais que c’est dur d’y entrer, dur d’en vivre et que ca bousille la passion mais c’est toujours bon de le rappeler. Personnellement j’ai laissé tomber l’idée d’en faire mon métier (je poursuis actuellement des concours d’entrées dans la fonction publique ) mais j’ai toujours cette envie d’ecrire, de partager et d’analyser et l’envie de m’améliorer continuellement. Alors ok j’ai un blog pour ca depuis cinq ans et dieu sait que j’y consacre des efforts mais ce n’est pas « pareil » – ca reste de l’amateurisme, du personnel et c’est moins rigoureux. Moi aussi ca m’énerve les gros cons qui se font passer pour journalistes avec un putain de blog alors que ce sont souvent juste de gros branleurs.

    Bon bref je vais me coucher il est trop tard et taper un commentaire à chaud sur un putain de smartphone de merde est éreintant (ce qui explique que je suis ptet encore yn peu décousu.) En tout cas les tauliers en 1h30 c’est pas une mauvaise idée. Bon ça coupe les débordements qui faisait un peu le sel du podcast et c’est un peu dommage mais la folie est encore présente et c’est BON. Par contre Fox depuis quand le stick analogique de la 64 sert à la caméra ? * drosophile *

    InkS

    Julien » Roooh, merci. 😀

    Amo » Pour la durée, ‘faut juste savoir qu’hier soir, l’un d’entre nous (Fox) avait un impératif horaire. On a donc décidé d’enregistrer une émission aussi longue que possible… Et il semblerait que la qualité ne s’en soit pas ressentie. À voir aussi avec le retour d’autres auditeurs. =)

    Mickey

    Très bon podcast, malgré sa courte durée… Bonne continuation messieurs.

    Jay

    Amo > Envoie moi un CV.

    Owiii

    J’aurais aimé un développement un petit plus long sur ma question, mais qu’à cela ne tienne : cela a donné naissance à une nouvelle question ! :p
    Je la pose donc directement dans les commentaires (j’en préparerai peut-être une ou deux autres pour le prochain numéro, on verra) :
    Y a t-il un critère important pour qu’un jeu soit considéré bon objectivement ? Je m’explique, les critiques professionnels structurent bien souvent leurs « tests » (je préfère le terme « critique ») par points, (ce sont les habituelles durées de vie, jouabilité, bande-son, graphismes et scénario, dans les grandes lignes c’est ca).
    Mais, ces critères sont-ils vraiment incontournables pour traiter objectivement un jeu ?
    Même le critère de jouabilité, est-il vraiment pertinent lorsque l’on parle d’un point&click ou d’un roman interactif ?
    Par extension, ma question serait : Comment peut-on traiter objectivement un jeu ? Est-ce seulement possible ?

    Sinon, j’ai passé un bon moment sur ce podcast, j’ai trouvé d’une part le temps total idéal mais d’autre part les débordements me manquent un peu aussi, comme Amo. ^^

    Mathieu

    Je me permets juste d’intervenir Owiiii :

    « Mais, ces critères sont-ils vraiment incontournables pour traiter objectivement un jeu ?
    Même le critère de jouabilité, est-il vraiment pertinent lorsque l’on parle d’un point&click ou d’un roman interactif ? »

    Tu as parfaitement raison, et souvent d’ailleurs les tests n’en parlent pas, comme par exemple un scénario pour un puzzle-game ou de la jouabilité pour un p’n c, cela est assez évident. Après tout, tu ne juges pas directement de la qualité du « jeu d’acteur » dans un porno. La grille générique demande des adaptations spécifiques.

    « Par extension, ma question serait : Comment peut-on traiter objectivement un jeu ? Est-ce seulement possible ? »

    Personnellement causant, j’ai tendance à regarder les tests moins comme des appréciations objectives que comme « avis », des « chroniques » qui, de là, tendent moins à l’objectivité qu’à tenter d’essayer de voir le travail fait derrière le jeu, qui ressort dans celui-ci. Le problème de l’objectivité, c’est qu’il te faut des références. Et que les références bougent. Qu’il y a des moments clés où les choses évoluent si brutalement qu’il y a clairement un « avant » et un « après », et où le discours change. Tu ne peux plus parler du jeu de plates-formes de la même façon avant et après SMBros, du FPS avant et après Halo ou Goldeneye. Ils définissent, souvent de façon populaire, de nouveaux standards auprès desquels tout va être évalué. S’il y a objectivité, elle est de toutes façons « relative » et non absolue, à contrario desdits standards qui vont devenir au fur et à mesure du temps des « vaches sacrées » que l’on ne peut que difficilement attaquer et qui prennent au fur et à mesure de l’ampleur et un statut « culte », justifié ou non, là n’est pas la question.

    Je pense qu’il y a des journaleux et des journalistes qui vivent quelque part aussi dans la « peur » de passer à côté d’un truc comme ça. Qu’est-ce que j’ai pu entendre les gens dire du mal de Gamekult à l’époque car ils avaient filé une sale note à Portal ! Et pourtant, ils ont été « objectifs » : ils ont jugé sur des critères de graphismes (mod de Half-Life), de durée de vie (vis-à-vis d’un fps « traditionnel »), de gameplay, etc. etc. en saluant malgré tout l’humour et l’ambiance. Mais rien ne laissait présager dans leur test le « culte » que le jeu allait devenir, ou alors à demi-mot. Même Marcus à l’époque (rah, le grand Marcus ! La Eva Joly du jeu vidéo) de ne pas vouloir en causer avant qu’on l’invite « gentiment » à le faire… On peut se demander alors d’où sort l’objectivité. Toujours du testeur malgré tout. Et malgré son expérience et son histoire, ben, ça reste toujours léger.

    Le deuxième truc, c’est que le jeu est un divertissement. Et qu’en matière de divertissement, on a chacun nos goûts. Je m’éclate à jouer à la Belote, le foot me fait chier. Donc chaque équipe aura un spécialiste FPS, un spécialiste Mario etc. qui va juger « objectivement » le jeu en fonction de son expérience, toute relative. Bref, le problème est sans fin.

    Au mieux peut-on troquer de l’objectivité pour de l’objectivisme. Et, ensuite, parler et évoquer clairement à part le/les jeux qui ne cherchent pas à faire la nique au marché « traditionnel », qu’il soit indépendant ou AAA. Noter Heavy Rain comme on note Battlefield n’a aucun sens, pas plus que de noter Braid comme New Super Mario Bros. Au-delà des styles, ce sont deux conceptions même du jeu et du divertissement qui sont distinctes. Ce serait limite comme évaluer dans un même mag, côte à côte, un porno, le dernier Michael Bay et « Drive ». On a beau être objectif pour chacun de ces films, quelque chose ne colle pas.

    Reste un troisième point qui, me concernant, m’agace légèrement, c’est qu’un test n’est jamais qu’un guide d’achat. Généralement pour rassurer, dicter parfois un placement ou au contraire le conspuer. Après, il y a des tests « engagés ». Des chroniques de « réhabilitations ». Elles sont rares. Ou bien ils faut attendre que l’actualité soit moins immédiate pour en recauser. Des jeux deviennent culte grâce à ça, comme des films ou des groupes de musique d’ailleurs.

    Au final, l’objectivité dans un test, ça n’est pas vraiment ce que je recherche. Je préfère l’honnêteté du testeur vis-à-vis du produit. Car on peut être enthousiaste pour Assassin’s Creed 3, je le conçois tout à fait même si me concernant ce n’est pas un jeu qui me tente. Mais je trouve ça moins dommageable que de mettre la note la plus basse possible à Shinobi 3DS comme le fait GameBlog alors que le jeu ne le mérite clairement pas, pour le seul motif qu’il faut troller Sega comme on « doit » le faire depuis 5 à 10 ans. Ou alors le test d’Halo Anniversary sur NoLife qui, en substance, lui reproche de ne pas être un Call of Duty. Là, ce n’est plus de l’honnêteté, c’est de la connerie pure et simple.

    Je crois bien que si on cherchait moins l’objectivité qu’à juste écarter les jean-foutres, les imbéciles et les jeunes cons bref, qu’on éliminait les journaleux pour laisser parler les journalistes, les vrais, ceux qui savent écrire et argumenter, le jeu vidéo se porterait mieux ou, du moins, il aurait réellement causant « meilleure presse ». Pas que les AAA seraient moins considérés, mais, au moins, les jeux m’as-tu-vu à la Heavy Rain seraient moins mis en avant, et les BG&E et autres The Path bénéficieraient de la couverture qu’ils méritent.

    Nanafout de la subjectivité. Je veux de l’honnêteté.

    Owiii

    @Mathieu
    Tu as bien confirmé ma pensée, c’est pile la réponse à laquelle je m’attendais ! ^^
    Alors, il y a une sorte de schizophrénie chez les journaleux et journalistes. D’un coté, vous savez que l’objectivité est un concept irréalisable mais d’un autre coté, vous (je n’englobe pas tout le monde en employant « vous » hein, c’est juste une généralité) voulez vous en approcher le plus possible !
    Est-ce cependant un problème ?

    Owiii

    Désolé du double-post, j’ai oublié de préciser une chose : On est dans les commentaires, donc tout le monde peut intervenir Mathieu ! Je ne la posais à personne en particulier en fait.

    ACR

    Toujours aussi bon même si trop court pour moi mais faut s’y faire et vivement le prochain.
    Par contre Jay, non, je peux pas te laisser dire que le Super Game Boy c’était de la merde ! En plus ça me manque maintenant j’adorerai pouvoir jouer à mes portables chez moi sur ma TV ! C’était vraiment très pratique à mon avis.
    Ensuite, j’espère que quelqu’un de Nintendo écoutera le podcast car la théorie sur le nom de la nouvelle console est vraiment très intéressant.
    Pour reprendre ce que Jibé disait pour la rédaction de JV et pour répondre à Amo (même si tu veux pas en faire ton métier) ça devient très facile d’écrire et de publier et sans code (WordPress en tête) !

    Mathieu

    C’est pas que c’est un problème, c’est que c’est un hold-up. Il faut voir que la presse jv sur Internet vit sur les acquis et les victoires de la presse écrite, mais les deux ont (avaient) des rôles et des ambitions très différentes.

    Le propre de la presse écrite à l’époque, c’était avant toutes choses d’informer le joueur, lui dire que tel ou tel jeu, voire telle console, arrivait. Les tests servaient, ensuite, de chroniques plus que de tests (il faut voir que Nintendo Player n’a mis des notes à proprement parler que très tard dans l’histoire de sa parution, comme quoi le truc leur passait même pas par la tête), c’est-à-dire comme un pote qui te racontait qu’il avait acheté tel jeu et ce qu’il en avait pensé. Ce qu’on appelle aujourd’hui « l’âge d’or de la presse », c’était ça.
    La presse aujourd’hui n’a plus de fonction informative car l’information, on l’a, et on l’a bien, des mois voire des années à l’avance à présent. De là, les tests deviennent des guides d’achat plus ou moins déguisés. Avant, le test partait de la question « pourquoi ce jeu, ben, il est pas si moche que ça » ; aujourd’hui, le test répond à la question « pourquoi ce jeu, ben, il est trop bien ? ». Avant, on cherchait à trouver de la beauté un peu partout, maintenant, on évite la laideur.

    Le problème, c’est que les lecteurs sont pas foncièrement au courant de ça. Ils prennent les tests pour paroles d’évangiles. Et à part quelques « vrais » qui ont foi en ce qu’ils font, c’est-à-dire qu’ils ne cherchent pas à faire de la com’ mais juste à chroniquer comme ils le ferait avec un pote mais avec toute l’honnêteté, et tout le talent de leur métier car c’est un métier, journaliste, ben, la presse ne sert qu’à servir les intérêts des éditeurs et donc à faire de la publicité.

    Le hold-up, c’est qu’on pense que les journalistes sont objectifs, alors qu’ils ne le sont pas et ne cherchent pas à l’être spécialement, mais font semblant de l’être. C’est un problème qui est global à la « culture » en règle générale, du moment que tu parles de musiques, de bouquins ou de films. C’est une forme de suspicion globale qui rend le milieu culturel assez puant de nos jours, mais qui n’empêche le succès de mecs comme Houellebecq, de films comme Twilight ou autres. La presse, aujourd’hui, ne fait plus de rupture sémiotique entre la pub et le texte, tout est publicité. Je te recommande « Quiconque nourrit un homme est son maître » de Jack London qui parle précisément de ces problématiques, associés à la Littérature cependant, et qui pointe de façon précise pourquoi la publicité tue de fait toute objectivité par sa seule présence, ne serait-ce qu’à côté du texte.

    En soi, c’est pas le manque d’objectivité qui est un problème, comme je l’ai dit, mais le fait qu’on nous fasse croire que l’on ne fait pas de pub. Et ça, c’est dommageable.

    Owiii

    Je suis pas sûr de bien te suivre…
    Tous les tests font de la pubs, ou seulement ceux qui se veulent objectifs ?
    Quelqu’un d’autre peut-il confirmer, ou infirmer, la position de Mathieu ?

    Johnny

    Très intéressante émission, bravo à vous 😉

    – JOHNNY –

    Mathieu

    Je veux dire que tous les tests font de la pub du moment qu’on est dans la grande distrib’, et que l’objectivité se trouve ailleurs. Du moment qu’un site fonctionne avec de la publicité, il est vain d’en attendre une vraie objectivité. Et quand on croit la lire, il faut s’y reprendre à deux fois.

    BTO

    J’aurai une question, qui peut attendre le prochain opus mais si vous y répondez ici je serai joie 😀
    – Comment se fait-il que les jeux multi-plateformes en France ne soit promu que sur Playstation 3 (Fifa 12 par exemple) ?

    Owii

    (c’est un troll ?)
    C’est faux, Driver San Francisco par exemple n’était pas promu sur PS3 mais sur 360 (je dis ca de mémoire hein )
    C’est juste une illusion. 😉

    InkS

    Actuellement, la publicité de FIFA 12 met en avant les consoles PlayStation exclusivement.

    Une situation qui résulte très probablement d’un contrat entre EA et Sony, l’un louant le jeu d’EA en l’accompagnant d’une marque historique (PlayStation, quand même ! dans l’esprit des gens…), l’autre bénéficiant d’une vitrine pour sa gamme de machines (le constructeur se faisant très logiquement du bénef’ sur le matériel).

    Jay

    Absolument tu as raison, ce n’était pas de la merde.
    Il faut savoir que chez moi « c’est de la merde » signifie « c’est moyen/bof ».
    Je suis un peu extrême.
    Pour le reste, le concept d’une portable est d’être portable. Enfin, je pense.

    Mathieu > C’est intéressant ce que tu dis mais ça manque pas mal de recul et de nuances. On peut en discuter toutefois. J’attends toujours ton CV.

    Yokan

    Tres très bon podcast. Ça fait plaisir ! Bravo InkS, t’as très bien mené le bouzin !

    Je veux quand même réagir à deux trucs :
    1) le second stick de la 3DS et l’histoire des manettes.
    Déjà, la dualshock est sortie parce que la N64 possédait un stick analogique. Après, Sony et sa politique du « deux fois plus », en colle deux. Ça n’a pas empêcher la 64 d’avoir des FPS parfaitement jouable, par exemple. Plus encore, on avait même une interface plus proche du PC : stick qui emule la souris, bouton C qui emule le clavier. On joue toujours pas avec un clavier analogique sur PC.
    La manette de la Gamecube, c’est une version évolué de la manette 64 avec un pad de bouton C remplacé par un stick C.
    La Wii n’a pas de second stick et des devs qui se sorte les doigts peuvent coder un cam potable !
    Bref, le second stick, c’est de la hype. Personne à gueuler pour l’absence de stick sur la DS et Nintendo n’a pas sortie de version qui en possédait un malgré la PSP.
    Ensuite, y’a UN truc primordiale que vous

    sseb22

    Salut

    Malgré quelques dérives du sujet qui ne me dérangent pas, je continue à vous écouter avec plaisir même si Jay pourrait y aller mollo avec ce pauvre Jibé (mais qui aime bien châtie bien, j’imagine).

    Jay a toujours son fort caractère et je ne suis pas d’accord avec tout ce qu’il dit mais on ne peut nier qu’il met l’ambiance dans les Tauliers.

    D’ailleurs, j’ai l’impression qu’il déteint sur Inks qui, je trouve, se lâche bien plus ici que dans ses autres émissions. Attention car l’animateur a toujours cette aura de « M. Loyal » pour moi…

    Le seul reproche que je pourrais éventuellement faire est en fait un simple regret : j’aurais bien aimé que vous abordiez, dans le futur de Nintendo, la question des casual gamers. Ces joueurs qui ont acheté une Wii alors que c’est leur 1ère console ou presque et qui sont ce nouveau public élargi vont-ils vraiment suivre Nintendo ?
    En fait, la question n’est pas limitée à Nintendo : vont-ils vraiment ressentir le besoin de racheter une console ?
    Pour eux, la Wii, c’est comme la machine Crête-Party : on la sort 2 fois par an avec les copains et on n’en achète rarement 2 !

    Mon opinion est que beaucoup vont rester avec leur Wii qui leur suffit largement et je pense que Nintendo l’a senti quand on voit que les actionnaires ne sont pas contents car la Wii U est trop orientée gamer à leurs yeux et pas assez « grand public ».

    Mais bon, ce n’est que mon avis

    sseb22

    J’ai aussi remarqué ça dans le métro parisien : dans 90% des affiches que j’ai vues pour un jeu multi plates formes, on ne voit que la boîte de la version PS3

    Je pense que c’est tout simplement car les versions PS3 des jeux multi se vendent mieux que la version Xbox 360 en France

    Kainushi

    « Ces joueurs qui ont acheté une Wii alors que c’est leur 1ère console ou presque et qui sont ce nouveau public élargi vont-ils vraiment suivre Nintendo ? »

    Je dirais, si j’étais quelqu’un de cynique… quand tu t’es fais élargir par une wiimote, et que quelqu’un tire sur la dragonne, ton bon sens te pousse a suivre…
    Ah mais oui. J’oubliais, Je le suis.

    Pour rebondir àa dessus, il ne faut pas oublier que en effet, la wii a une aura de machine à raquelette. Malgré tout, si leurs crêpe Party est vieille… et les amusent plus, y’a toutes les chances qu’ils achetent le nouveau model qui tartine automatiquement le nutella, et en plus peut servir de réelle console de jeu pour le petit dernier qui du coup a grandit avec sa wii, et va vouloir jouer aux AAA. C’est une approche interessante.

    Seiken

    Je suis content de retrouver le ton sans détour de Jay. La dernière fois c’était dans les CD vendu avec console news et gameplay rpg. Au passage, une estimation pour le retour de Gameweb?

    Yo

    ah cool y’a un episode ce soir 🙂
    pendant un moment je pensais qu’on aurait peut etre pas de podcast des tauliers en decembre, y’avais pas trop d’infos et avec les fetes arrivant, c’etait plutot tendu. bref, bonne nouvelle, j’ai hate de savoir de quoi vous allez debattre 🙂

    InkS

    Non, désolé. Episode repoussé au courant de la semaine porchaine suite à un problème technique. Ca n’arrive pas souvent, merci de votre compréhension.

    Icare-mag

    Yo, j’ai une proposition pour le prochaine interlude des tauliers (fait par un lecteur d’Icare) :

    http://www.dailymotion.com/video/xn0cq1_icare-magazine-deus-ex_videogames?start=0#from=embed

    Sinon, il arrive votre spécial Deus Ex ? Je vous avoue que j’espérais tomber sur lui.

    InkS

    Pour le spécial Deus-Ex, comme dit plus bas, on ne peut pas. Par manque de temps simultané. =/

    ACR

    Bonne nouvelle pour la semaine prochaine ! Vivement 😉

    InkS

    Oui, voilààà. Pour l’épisode six des Tauliers, c’est juste une question de deux/trois jours. 😀

    Icare-mag

    Merci Inks pour la réponse.

    Noble âme tu es !