Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #58
La tentation du cinéma

Disponible depuis le

Ce mois-ci, Les Tauliers parlent de jeu vidéo et de cinéma : les influences, les tentatives d’oeuvres transmédia, les produits dérivés, les adaptations, les éditeurs de jeux vidéo qui créent leurs propres sociétés de production audiovisuelle, etc.

De Metal Gear Solid à Uncharted 4, du film Super Mario Bros. au futur long métrage Assassin’s Creed ; il est l’heure de décortiquer une tentation croisée.

explicit Cette émission est déconseillée aux mineurs

Une émission de : Caféine, Franck (Fox), Jay, Yann (InkS)
Informations complémentaires

Envoyez vos questions pour le courrier des Tauliers à lestauliers@radiokawa.com

Voir la Tracklist

  • Bipolarity - Vitalism

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Excellent épisode, comme d’hab’. Le sujet était hyper intéressant et vos avis très pertinents. Le sujet fût traité de fort belle manière.

    (Putain, ils ont pas bientôt finis de nous faire des émissions ultra bien foutues qui déchirent ?)

    Continuez comme ça !

    Giovanni38

    Kiffant comme d’hab.
    J’aurais juste aimé que vous développiez davantage la problématique du gameplay. C’est frappant comment l’utilisation de techniques et mises en scène cinématographiques cherche souvent à masquer l’absence d’interactivité avec ce qui se passe dans le jeu. Je passe sur D. Cage, je tire pas sur les ambulances. Mais l’exemple d’Uncharted 4 est en soi emblématique. Je cherche pas comme beaucoup à expliquer pourquoi c’est un jeu de merde. Perso, j’aime pas cette série (j’ai fait les 2 premiers et joué 1/2 h au 4 pour me décoller la rétine) mais du moment qu’elle plaît à beaucoup tant mieux. Ce que je ne comprends pas ce sont les phases de « plate-forme » avec lesquelles je trouve les joueurs trop complaisants. C’est pire que du QTE qui demande au moins un minimum de réflexes. C’est tellement scripté/assisté/prémâché que je ne comprends même pas leur intérêt.
    On a l’impression que l’aspect cinéma d’Uncharted, au-delà de la vitrine techno que représente le jeu, cela sert surtout à masquer l’absence réelle de subtilité et d’ampleur dans le gameplay. On voit souvent un comparatif entre Uncharted et Tomb Raider. Il se justifie sur la thématique du jeu et sur le fait que la plus vieille des deux séries essaye aujourd’hui d’imiter la plus hype. Mais dans leur ADN ces deux jeux n’ont pas la même envergure: T.R. avait un côté plate-forme (et exploration) que les stands de tirs Nathan Drake n’ont pas. T. R. a bâti sa « légende » non pas sur les gros seins de son égérie mais sur sa difficulté, son ambiance et ses sauts millimétrés. Son gameplay originel tendait vers une liberté assez folle, laissant le joueur face à un panel de choix de mouvements assez dingue.
    Tout ça pour dire que j’ai l’impression que plus un jeu lorgne vers le ciné d’un point de vue visuel et mise en scène, plus son gameplay est pauvre et secondaire (vous n’avez pas parlé de L.A. noire ou même de GTA et Red dead mais ils rentrent dans cette case ;cela n’en fait pas des mauvais jeux attention).
    Après, chacun ses goûts. Uncharted fait kiffer les joueurs actuels et c’est l’essentiel après tout. Mais je me demande si cette croissante utilisation des codes ciné par le JV n’est pas révélateur d’une industrie AAA qui n’a plus grand chose à dire ni à proposer de neuf en terme de gameplay, ce qui est selon moi pourtant sa raison d’être…

    pouetpouet

    Inks, ca fait quelques numéros ou l’on sent que t’es completement crevé et à bout de forces. C’est bien de bosser et d’avoir un emploi du temps chargé, mais si la presentation en pâtit, changez d’horaires d’enregistrement.
    C’est bien de faire gaffe aux tics verbaux aussi « en fait pour le coup du coup ..blablabla.. du coup en fait »

    Mikabinouze

    Hello les tauliers, super émission comme d’hab!
    Je ne sais pas si c’est inks qui le fait, mais mon taf me permet pas d’ecouter en live, rentrant trop tard, mais l’upload de l’émission se fait très vite dans la nuit même ce qui fait que je peux vous écouter dès que je rentre et c’est très appréciable, merci!
    Et parce qu’on est sur internet et que tout le monde donne son avis, je précise que mon gaulomètre est à son plus haut, et ça m’était pas arrivé depuis longtemps sur un ff! (pas taper Jay)

    MrVash

    Bon par contre les gars, uncharted 4, y a quasimment aucune mocap faciale pour info. Toutes les animations faciales sont faites à la main Oui, ND sont des oufs 🙂

    Salut !
    Il existe toujours des jeux pour enfants tirés de films : les jeux LEGO. Ils ont repris récemment Star Wars 7, Marvel Avengers ou encore Jurassic World. mais c’est vrai que hors jeux LEGO, il n’y a pas grand chose.

    auron

    Jay : Alan Wake, un bon jeu de merde ! mon dieu ….

      Pourquoi toujours invoquer dieu quand vous allez mourir. Ca devient ridicule ce genre de pratique. Je réécris ta phrase pour qu’elle soit cohérente avec le personnage qui se cache derrière ton pseudo ridicule :

      « Jay : Alan Wake, un bon jeu de merde ! »

      On nage en plein délire. Quel gros con de merde. Un moment, faudrait vraiment qu’il ferme sa gueule, ce sac qui ne comprend décidément rien au jeu vidéo comme la subtilité de la randonnée de nuit dans une campagne vaguement canadienne où on bute des ombres de bûcherons à longueur de temps en utilisant des vraies balles qui deviennent magiques du coup parce qu’on les éclaire avec la lumière d’une lampe-torche qui fonctionne avec des piles qu’on trouve dans la nature. Et puis comment ne pas apprécier cette scène de concert qui se déroule dans un jardin, harcelés par des vagues d’ombre qu’on a du mal à dégommer à cause de cette maniabilité de merde ? Et cet univers génial où la nature se résume à une réserve de garde-forestier, où on voit un superbe fleuve dans l’opening qui ne servira à rien d’autre qu’à son lien foireux avec Twin Peaks ? Et ce scénario génial où on pense au départ que c’est un trip psychologique mais pas du tout en fait. Et où il faut chercher ses doses de café pour rester éveillé tant il ne se passe jamais rien en dehors d’une tornade, de gunfights relous et de randonnées de nuit. Et cette inspiration géniale : refaire le chalet de Twin Peaks sans en comprendre un traite mot avec une écriture pire que Stephen King sous prosac. Comment ce sale aigri, ce vieux connard qui insulte tout le monde ne peut aimer ce jeu, génial, qui m’a fait vibrer grâce à sa filiation avec les séries américaines de merde parce que j’aime bien ça, moi, les séries de merde américaines.

      En fait, tu aurais pu t’épargner d’être aussi violent à mon égard. Je ne mérite pas ça. C’est juste trop nordique pour moi.

        Auron

        Pourquoi t’es aigri Georges ?

          Pourquoi au lieu de poster tous les mois pour dire que t’es pas d’accord, tu fermes pas un peu ta gueule ? Surtout qu’on t’a expliqué en long, en large et en travers qu’on en avait rien à foutre.

        fukube

        Génial ce texte, ça rappelle les meilleures heures de la presse papier. Tu pourrais pas faire des chroniques de temps à autre dans les mags (ou plus si tu en fais déjà??), si tu t’en branles je comprends ^^

    Je viens d’écouter cet épisode. Si on coupe les interventions de Fox il dure 15 minutes. ARRÊTE DE COUPER LA PAROLE AUX GENS BON SANG DE BOIS !

    ACR

    Je rattrape mon retard et je voulais dire que c’était un excellent épisode qui m’apprend des choses et me fait marrer. Au passage, je voulais préciser également que les adaptations de film sont maintenant sur mobiles, Man of Steel, Batman v Superman, The Hobbit et j’en passe. Les gros éditeurs sont conscients que sur consoles, ils ne pourront plus nous carotter comme avec Maman j’ai raté l’avion ou Denis la Malice sur Super NES (j’ai encore des séquelles).