Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #6
MMXI, les annales

Disponible depuis le

Une année se termine, et fort logiquement, Les Tauliers en dressent le bilan. Que retenir de 2011 ? Qu’espérer pour 2012 ? Nos réponses dans cette émission au grand format.

Les_Tauliers_Explicit_Sign Cette émission est déconseillée aux mineurs

Une émission de : Franck (Fox), Jay, Jibé Jarraud, Yann (InkS)
Pause musicale

The Call of Ktulu par Metallica, de leur album Ride the Lightning

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Yo

    une bien bonne emission, toujours un bon melange d’info/critique/debat/coup de gueule/rigolade/passion.
    dans le tas de jeux cités, je retiens surtout xenoblade, el shaddai et portal2, des noms qui reviennent souvent…j’aimerais avoir le temps de les apprecier a leur juste valeur…mais bon ca devra attendre encore un peu.
    et pour ce qui est du moteur jap, la j’en apprend une bonne. j’espere sincerement que les japonais vont revenir sur le marché, en force, avec du neuf mais aussi qu’ils vont redorer le blason de certaines licences delocalisés, au profit des graphismes mais souvent au detriment de l’originalité.
    il faut redonner de l’interet au jeux, et du plaisir aux joueurs, pas le plaisir « a usage unique », mais celui qui reste et qui rend nostalgique.

    voila, merci pour cet episode, bonnes fetes a tous 🙂

    Jaydes

    Fidèle à vous même, et podcast toujours aussi bon et agréable à écouter. La première partie était très instructive et m’a fait découvrir un couple pour le moins inattendu, que forme, Jay et Fox. Vraiment je vous trouve mignon tous les deux 🙂

    Puis, en libriste averti -n’y voyez aucune connotation sexuelle- je suis tompbé sur le débat ou plutôt réponse aux questions des auditeurs sur le piratage. Seul Jay a dit des choses qui rejoignait un peu se que je pense sur le sujet, il était bien parti, sur les raisons et le faux problème du piratage, pour s’échouer lamentablement sur la fin. Te souviens tu de cette phrase évoquée en début de podcast ? : « Rien ne se crée, tout se transforme »
    Et bien ce cycle magnifique et naturel est définitivement coupé par le droit d’auteur. Je suis aussi très déçu, voir peiné, d’avoir entendu que le piratage était du VOL.

    Article 311-1 du code pénal
    Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d’autrui.

    Soustraire, j’insiste bien là dessus. J’ai téléchargé ce podcast, l’ai-je soustrait aux autres auditeurs ?? (je sais c’est très con mais c’est la loi)

    Bref je vous invite à aller voir http://video.google.com/videoplay?docid=169589780372642064
    C’est très intéressant. Allé j’arrête là et j’ai hâte d’écouter le prochain podcast.

    Giovanni38

    Un podcast très agréable à écouter comme souvent. J’ai beaucoup aimé les remarques de Jibé sur le retour des « règles » dans le JV, sur la nécessité de revoir des jeux qui demandent une adaptation du joueur à un gameplay, des codes, un univers et non que les jeux s’adaptent à leur public-clientèle et aillent de plus en plus vers une formule prémâchée qui, comme il le dit si bien, « n’est pas du jeu vidéo ».
    Je voulais juste faire une remarque sur les thèmes de vos émissions. Vous vous démarquez singulièrement – et fort heureusement – des autres podcast qui sévissent sur le net (et qui se multiplient à mon sens inutilement) par votre ton, votre franchise aussi, votre besoin d’aller chercher la petite bête qui gratte. Cependant, bien que vous nous rabattiez les oreilles à longueur d’émission sur le conformisme de la presse, des blogueurs, sur la paresse intellectuelle des joueurs, sur le manque criant d’imagination et de travail d’écriture chez les développeurs etc…, vous ne faites souvent que déplorer (voire rager) et vous ne profitez pas des émissions pour vraiment pointer ce que vous voudriez voir s’améliorer. En bref, j’ai le sentiment que malgré la longueur de vos différents opus radiophoniques vous ne faites qu’effleurer à chaque fois de nombreux sujets ans vraiment j’ai l’impression avoir le temps d’aller au bout de vos réflexions.
    C’est en fait les grands thèmes de vos émissions qui me semblent mal choisis. Excepté le n°4 intitulé « originalité ou conservatisme » (qui n’est d’ailleurs pas votre meilleur) je les trouve justement aussi racoleurs ou conformistes que ceux de vos « concurrents » (même si ce terme est mal choisi). Perso, je me contrefous d’un énième bilan sur l’année 2011 comme on en voit sur tous les sites, de savoir si Nintendo a réussi ou non son année, de l’énième débat sur les jeux vidéo accusés de tous les maux de notre société… J’aimerais plutôt que vous parliez du cœur de notre passion à tous, les jeux, que vous expliquiez avec votre verve coutumière et en détail ce qui fait la différence entre des tonnes de bouses et des pépites voire des œuvres d’art. Je conçois qu’il serait malvenu de parler pendant trois heures d’un seul et même jeu vu que votre auditoire peut ne pas y avoir joué et donc s’emm……. ferme. Cependant, il y a peut-être d’autres thèmes pour encore mieux communiquer votre passion et vos opinions. Parlez donc de jouabilité, de « gameplay » pour reprendre le titre du mag mythique d’un de vos chroniqueurs, de l’identification dans le JV, du rôle de la musique, du lien entre écriture et jouabilité, de l’IA dans les softs, de la mise en abîme dans les scenarii de JV, de ce que peut apporter le motion gaming comme progrès et comme impasses… Bref, de sensations !
    Voilà. Juste pour dire que si vos thèmes étaient un poil moins consensuels et plus ciblés, je trouve que votre côté « militant » (même si le mot est un peu fort) serait plus efficace et plus argumenté. C’est très perso mais franchement j’en peux plus de ce ramassis d’articles, de commentaires, de prédictions partout sur le net sur l’ECONOMIE des jeux vidéo. J’en ai ras le c.. de tomber sur des posts d’écervelés de 15 ans analysant les défauts du lancement de la WII U comme si on était sur LCI ou dans les pages finances du Figaro ! Quand est-ce qu’on parle de JEUX ? Pas sur le net en tout cas, où les tests et les dossiers dépassent rarement les 4 pages, où tout ce qui intéresse les gens c’est de voir les images du prochain GTA alors qu’ils n’ont même pas fini les ¾ des jeux qu’ils achètent, où tout le monde se jette à corps perdu dans une guéguerre des consoles de cour de récré sans voir le nombre de pépites vidéoludiques qui suffiraient largement à animer des conversations enfin dignes d’intérêt.
    Encore une fois ce n’est qu’un avis très perso. Je sais que vous vous intéressez par vos activités au JV dans sa globalité et cela passe par l’éco, le « marché », la concurrence et l’aspect technique… Mais pitié ne tombez pas vous aussi dans l’excès de cette époque qui veut résumer toute créativité à des stats, du chiffre, du succès ou de l’échec, et partagez vos coups de cœurs de joueurs et non de consommateurs…

    InkS

    Jaydes > Le « pirate » est, sur un plan économique pur, un « passager clandestin » (free rider) plus qu’un voleur. Toutefois, ce n’est une question de vocabulaire, ça ne change pas trop la question.

    Giovanni38 > Je communique le besoin de sujets plus ciselés, on verra ce qu’il en ressort. N’étant pas le seul à décider… 😀

    ACR

    Bonne émission pleine de passion comme d’hab même si y’a eu pas mal de redite surtout sur Nintendo mais heureusement ça n’a pas duré longtemps.
    Déjà, mais je pense que vous avez eu le temps de chercher depuis la mise en ligne du podcast, le président d’EA c’est John Riccitiello. C’est d’ailleurs toujours marrant de voir les pics qu’ils s’envoient chacun depuis leur tour d’ivoire. Ça me rappelle beaucoup Morgan Freeman et Ben Kingsley dans Slevin.
    J’aimerai revenir sur quelques points que j’ai trouvés intéressant :
    La tentative d’innovation d’Activision justement que je trouve un peu limitée quand même parce qu’avec des figurines à 20€ c’est autre chose pour séduire les enfants et surtout leur parent que les pogs et autres cartes DBZ qu’on avait à l’époque ! donc c’est une bonne chose de merde ! Et ce retour aux sources avaient déjà été tenté avec des cartes à collectionner que ce soit en arcade ou dans ton salon avec des titres comme Lord of Vermillion (resté cantonné au Japon c’est bien dommage) ou encore Eye of Judgement pour PS3 avec le PlayStation Eye. Et ça n’a pas vraiment marché, en tout cas pas chez nous donc j’ai de gros doutes pour Skylander d’autant plus que Spyro a une sale gueule.
    Ensuite la remarque de Jibé concernant le retour de 83 pour les années à venir je ne pense pas non plus car on l’a évité (de justesse certes mais évité). Souvenez-vous les années passées avec la masse de titres DS et Wii complètement immondes car tout le monde pensait que c’était le nouvel El Dorado. Déjà Nintendo avait été le seul constructeur touché par ce phénomène et en 83 il n’y avait pas que 3 constructeurs comme c’est le cas maintenant. Et comme un nouveau cycle se prépare l’année ou les années de flottement serviront à souffler un peu je l’espère.
    La tendance du jeu vidéo de Jibé je la trouve vraiment pessimiste ! Dire que y’a pas de règles dans les jeux de maintenant ça revient à dire que les dév ne font rien et je suis pas d’accord. Et la comparaison entre Uncharted et Ghouls n Ghosts est biaisée je trouve, parce qu’il ne faut pas confondre accessibilité et difficulté. Uncharted n’est pas facile mais il est accessible alors que Ghouls n Ghosts pour moi c’est presque l’inverse sauf qu’il est vraiment pas facile. L’accessibilité c’est disposer de sauvegarde déjà, ça ne rend pas le jeu plus facile ça permet juste de le rendre accessible et jouable par un plus large public qui sera moins frustré. Je donnerai juste cet exemple car je pourrai m’étaler des heures. Ensuite si tu peux finir des CoD ou autres c’est peut-être aussi parce que maintenant vu le coût de développement d’un jeu (et avec un peu d’orgueil aussi faut pas se le cacher) pas mal de sociétés ont envie que le plus grand nombre voit un truc tout con : la fin du jeu. Même si le nombre reste encore dérisoire (moins de 10% de joueurs voient la fin des jeux auxquels ils jouent) c’est plus élevé qu’avant et ça rend les jeux moins élitistes aussi.
    Pour terminer (c’est déjà assez long 😀 ), j’aborderai le piratage car heureusement que Jay tempère tout ça, parce que vous faites complètement fausse route ! Le piratage est aussi un acte militant ! J’ai piraté, je pirate et je piraterai toujours les CoD a fortiori depuis le début de la mise en place des pass online car y’en a marre de voir ça tous les ans. Toutes les années c’est pareil, la liste des jeux les plus piratés sont quasi tous des millions sellers ! C’est pas anodin quand même ! Et le piratage c’est mal, ok. Mais quand t’as pas d’argent que tu veux t’informer des tendances ou même simplement jouer tu fais quoi ? Tu regardes des trailers ? Tu attends que le prix baisse (surtout pour les jeux Nintendo) ? Ben t’as la possibilité de pas payer pourquoi s’en priver ? Je tiens quand même à dire que je me fais un peu l’avocat du diable car j’ai la chance de travailler pour cette industrie qui me fait encore kiffer et avec la collection que je me trimballe j’ai pas vraiment de leçons à recevoir. Mais quand je vois des jeux de merde qui sortent à plein pot ben ouais allez-y piratez ! Pour les petits éditeurs/développeurs comme Pastagames (RIP) c’est con mais Maestro par exemple aurait eu toute sa place sur l’eShop mais malheureusement il n’existait pas encore. De plus, je ne crois pas que Pastagames faisait de l’alimentaire comme Dancing Dots par exemple car ça leur aurait permis de tenir probablement. Après ils voulaient peut-être rester totalement indépendant ce qui est très respectable mais l’industrie est beaucoup plus vorace. Et enfin, un truc très important : ce n’est pas le piratage qui fait fermer les studios bordel et qui est un véritable danger pour l’industrie ! En France sur l’année 2011 un peu plus de 10 studios ont fermé et je le déplore mais c’est en aucun cas le piratage le responsable ! Mauvaise gestion, mauvais timing, faute à pas de chance… Le piratage est tellement infime. Ca fait chier les développeurs et je les comprends mais ne blâmez pas les pirates s’il vous plait. Trouvez juste des bonnes parades à l’image de Serious Sam 3 qui est vraiment la meilleure idée de lutte contre un fléau pas si fléau.
    En vous souhaitant d’excellentes fêtes de fin d’année à tous !

    Yokan

    Je plussoie Giovanni vivement. Et comme aucun de vos n’a fait de jeux a une échelle « industriel », je veux bien apporter mon expérience la dessus.
    Même si je suis certain que Jay ne sera pas pour. Ahah 😀

    Jaydes

    Oh putain les pavés 🙂 Les gars vous faites fort quand même.
    Pour en revenir au piratage, cela vient aussi du fait que les Major nous ont aussi forcé à prendre cette voie ainsi que les journaliste jeux-vidéo.

    Beaucoup regrette les années « Player One » ou console plus », moi pas du tout. combien de merde j’ai acheté parce qu’ils mettaient entre 85% et 95%, que nous traduisions facilement sur une une echelle de 8,5/10 ou 9,5/10. Combien de fois avons nous eu le droit à des batages mediatique ou du « Bullshit » organisé par les éditeurs avec l’aimable collaboration de la presse vidéo-ludique ?
    Qui en a pâti ? Les joueurs qui sortent leur porte-feuilles, et quand tu es ado, et que tu as économisé pour t’acheter un jeu, tu as un peu les nerf de t’être fait entubé.
    Alors oui quand l’air numérique a pointé le bout de son nez, la musique, les soft et les jeux vidéos en ont prit pour leur grade.

    Idem pour les informations et les conseils d’achat, je m’y retrouve plus à travers des personnalités et des caractères bien tranchés comme ont le retrouve sur un podcast comme « Les Tauliers » que sur les critiques et avis un peu mièvre d’un « Gameblog ». Même si le Julien Chiez argumente très bien, ont sent tout de suite qu’il se fait dessus à la sortie d’un HeavyRain et qu’il sait que la moindre mauvaise note, pourrait lui faire perdre ses pubs SONY.

    Quand j’échange un avis avec mes potes sur des jeux, de la politique ou autre, on ne part jamais d’un postula de neutralité, on échange et argumente et c’est ça qui donne la richesse de l’échange.

    Aujourd’hui le seul magazine de jeu que je lis est Canard PC, et je ne leur demande pas de me guider, mais juste d’être eux même et surtout franc avec la franchise, c’est ainsi que je peux me positionner et prendre des décisions ou non d’achat de titre.

    Merci encore pour votre émissions
    A+
    Jaydes

    Owiii

    Je voulais réagir sur le piratage mais ACR m’a grillé ^^
    Mais je vais quand même disserter un petit peu là-dessus. Le piratage, on le sait tous, c’est mal. Mais si j’ai posé cette question (quelle est votre position sur le piratage), c’est parce qu’on peut aller beaucoup plus loin dans la réflexion. Alors oui, le piratage, ca fait perdre de l’argent à des studios qui ont bossés sur ces jeux. Alors oui, le piratage, ca licencie des honnêtes employés qui ont une famille et des crédits sur le dos. Alors oui, le piratage est responsable du réchauffement climatique, de la guerre dans le monde et de la mort des chatons. Mais, il faut bien comprendre qui pirate. Celui qui pirate, c’est celui qui n’a pas assez d’argent pour s’acheter des jeux. Celui qui pirate, c’est celui qui en a marre qu’on lui impose quoi faire sur un objet qu’il a acheté. Celui qui pirate, c’est celui qui voudrait améliorer le jeu qu’on lui a vendu comme étant le jeu le plus beau de l’année alors qu’il n’a même pas de textures HD. Celui qui pirate, c’est celui qui veut se faire entendre parce qu’il a envie de pouvoir revendre ses jeux d’occasions, de pouvoir jouer en ligne sur des jeux qui n’ont même pas 4 ans, d’avoir accès à du contenu auquel il devrait avoir accès.
    Je suis celui qui pirate, pour la moitié des raisons que j’ai cité. (l’argent, l’attention des développeurs)
    Voilà à peu près ce qu’est le piratage à propos des jeux vidéos, et ça, vous l’avez omis. =/

    Mathieu

    Sur le piratage, n’oubliez pas http://pourquoijepirate.fr/ , temple de tous les arguments, des meilleurs aux pires. Cela peut donner des idées… Force est de constater que, comme cela a été dit, que le piratage ne concerne pas uniquement le jeu vidéo et que cela peut amener à mieux considérer la question de la diffusion de la culture au sens large dans notre société… Un problème bien complexe, s’il en est.

    algus

    Pour info, un paquet booster de Magic coutait 15-20 FF à l’époque maintenant c’est 3€50 on est loin des15-20€ de Fox qui a surement confondu les deux monnaies. c’est un truc de vieux de confondre les FF et les € ;-D

    J’ai des potes qui pirates et pour jouer en ligne avec eux je suis obligé de jouer avec la même version j’ai donc déjà piraté des jeux que j’ai acheté et ces potes me filent leur jeux alors souvent ça me sert de démo puis je les achètent en soldes sur steam. Pour éviter de pirater j’achète uniquement des jeux en import ou avec 1-2 ans de retard en plus ça permet d’avoir les éditions GOTY avec tous les DLC.
    J’ai fait un effort pour Rayman car sa baisse de prix signifiait les mauvaises ventes du titre. Le hack permet également des truc super sympa comme le tool assisted speedrun ou les modes de jeux consoles comme kaizo mario par exemple. Je trouve très drôle la réflexion de Fox (il me semble) qui disait que si j’avais 15 jeux à faire j’en ferai aucun moi ce qui m’arrive à cause des soldes Steam.

    Pour l’avenir je pense que sony et MS vont avoir du mal à renouveler leurs consoles car l’essentiel de leur public est celui de CoD et ça m’étonnerait qu’Activision fasse un geste de soutien envers la prochaine génération et stoppe les CoD sur 360 et PS3 avant que leurs petites sœurs ne soient bien installées. Donc je vois encore Nintendo réussir à tirer son épingle du jeu avec une bécane légèrement supérieure aux consoles actuelles et avec leurs licences.

    Une petite réflexion pour les tauliers n’y a t-il pas un lien entre la disparition de l’arcade et l’apparition des jeux multijoueurs en ligne ? Dans le sens où les deux partagent un certains nombre de mécanique : on va refait sans relâche la même chose jusqu’à être suffisamment bon pour scorer, la notion de score très importante dans les deux cas, une certaine convivialité : on va entre potes à la salle d’arcade ou sur le live de gears par exemple.

    Merci pour cette bonne émission joyeux Noël à tous.

    Stéphane

    S’attaquer aux gros éditeurs c’est facile, tristement mérité mais facile. Ils font ce qui se vend par palettes et parfois accordent un petit budget pour un projet intéressant, ce sont les joueurs qu’il faudrait accuser d’avaler n’importe quoi en en redemandant. Si Rayman s’appelait Call of Duty Comic Warfare il serait déjà record des ventes.

    En en venant aux joueurs j’aurais voulu savoir si vous comptiez aborder la peste du moment, les testeurs amateurs, du petit de douze ans qui copie ses stars youtube ou dailymotion, aux vieux Hooper ou joueur du grenier qui pondent une fois l’an, en passant par les milliers de francophones qui s’y mettent pour de bon dans le but pour beaucoup d’en tirer bénéfice. Ils vont former ou formater la génération de joueurs à venir donc conditionner ce qui se vendra en France et cette influence des testeurs-bloggueurs était de ce que j’en sais il y a peu de temps limitée aux US (peut-être au Canada aussi).
    En faisant une recherche rapide sur Youtube fr je vois déjà dans les chaînes favorites, Diablox9, Joueurdugrenier, Mrlev12, Codqg, j’ajoute la liste spéciale jeux Pomfetthud, Karkaradon, Thefantasio974, Ubisoft et EaFrance. Des centaines de milliers d’abonnés par chaîne, des millions de vues, forcément il y a un impact qui est pris en compte par les éditeurs puisqu’ils viennent se joindre au mouvement et en sponsorisent certains.
    La presse papier à part des habitués qui s’en occupe, les rédactions internet se font la guerre des pubs et des réputations sans se démarquer, et là un moyen miraculeux de s’offrir une vitrine pour un public de 8-18 ans consommateur acharné qui si son chouchou lui affirme qu’un jeu est cool va se ruer dessus, c’est l’impression que ça donne du moins. Comme tout est dématérialisé en deux minutes c’est plié et les créateurs modestes sans payer les têtes de gondole ne peuvent qu’espérer pointer le bout du nez chez l’un des testeurs amateurs.

    D’après ce que je vois les amateurs qui se professionnalisent doivent se consacrer aux jeux qui déjà ont un large auditoire, miser sur les moins connus c’est perdre déjà la moitié de ses vues, exception des testeurs Justin Bieber version joystick avec leurs fidèles qui cliqueraient quelque soit la vidéo.

    Tout ça pour dire que si cette année a été excellente en terme de choix de qualité je crains pour la suite avec les nouvelles consoles si la masse des acheteurs visés est dans cette catégorie, même sentiment que le full-supra-technologique-motiongaming-3D.

    Merci pour l’émission, bonnes vacances.

    Alexleserveur

    Stéphane, je me permets de réagir à ton message (à défaut d’avoir pu participer à l’émission cette fois-ci). Déjà, quand tu dis que les sites internet ne se démarquent pas, je ne suis absolument pas d’accord. Je n’ai même pas besoin de réfléchir pour connaître la différence entre JeuxVideo.com, JeuxVideo.fr, Gamekult et Gameblog. Les gens qui surfent sur ces sites la connaissent eux aussi. Les lignes éditoriales sont différentes, voire très différentes, et les sites le sont en conséquence. Le public visé tout comme le public réel ne sont pas non plus les mêmes d’un site à l’autre. Les « guerres de réputations » entre rédactions n’existent pas, étant donné que l’on se connaît tous plus ou moins. Tout au plus existe-t-il des divergences ou des conflits à l’échelle personnelle, mais c’est dans ce cas partout pareil. Quant à la « guerre des pubs », je ne vois pas très bien ce que tu veux dire.

    Ensuite, difficile de comparer le gosse de douze ans qui va prendre le micro sur Youtube pour la première fois avec Frédéric Molas, Pomf et Thud ou Ken Bogard. Des « amateurs » compétents, voire excellents, qui font ça simplement pour se divertir, il en existe, comme il existe des journalistes moins compétents que l’on utilise surtout parce qu’ils ont acquis une certaine notoriété pour X raisons. Comme je le disais hier sur Twitter : ce n’est pas parce que certains journalistes écrivent comme des blogueurs que tous les blogueurs sont des journalistes. L’adage peut s’appliquer aux vidéotesteurs : ce n’est pas parce que certains (peut-être une majorité, qu’en sais-je) font de la merde que tous les vidéotesteurs en font. Encore une fois, les gens ont deux oreilles, deux yeux et un cerveau, et ça devrait leur suffire pour faire la part des choses, puisqu’ils ne sont pas plus cons que nous.

    Sinon, le débat sur le piratage me donne envie de vomir quand je lis certaines phrases ou excuses qui me paraissent bien bidon. Ca me révolte qu’on puisse penser avoir le droit d’utiliser une oeuvre, un objet, quoi que ce soit, sans l’avoir payé. Sérieusement, je propose qu’on fasse travailler les pirates sans les rémunérer pour leur faire comprendre leur connerie.

    Owiii

    @ALS:
    « Ca me révolte qu’on puisse penser avoir le droit d’utiliser une oeuvre, un objet, quoi que ce soit, sans l’avoir payé. »
    Personnellement, je ne défend pas le piratage pour cette raison. Cependant, il faut admettre qu’aucun des deux partis n’est blanc comme neige.

    Alexleserveur

    @Owiii :
    Je ne vois pas quels reproches on pourrait faire aux éditeurs : ils essaient de faire leur beurre comme ils peuvent pour rentabiliser leurs jeux. La création d’un jeu vidéo nécessite la participation de plusieurs centaines de personnes. Les gens qui se révoltent contre les prix se trompent de cible : on sait très bien aujourd’hui que le problème du prix de vente vient des grossistes et ce pour n’importe quel produit de consommation onéreux. Et jamais les éditeurs ne forcent les acheteurs à acheter leurs jeux. Il en va de même pour les produits culturels comme pour n’importe quoi : quand on n’a pas l’argent pour se le payer, on ne le prend pas. C’est pas plus compliqué que ça.

    InkS

    @ALS : D’accord avec toi. Sauf que certains éditeurs aiment à exercer des pressions sur les journalistes ou les médias, et que, même si c’est une stratégie « logique » leur permettant de servir leurs intérêts, elle est malhonnête.

    Fox

    J’avais pondu un pavé que j’ai annulé en début de semaine, mais je passe en vitesse pour dire quelques trucs :

    – 1) : ALS : Absolutely Agreed.

    – 2) : Franchement, vous avez un mentalité de merde. T’as pas d’argent mais tu as besoin, alors tu te sers ? Très bien, fais-toi plaisir, sers toi, par contre, viens pas chialer si un jour tu produis un truc et qu’un mec te le pique. Aujourd’hui sous prétexte qu’il faut faire comme les autres et avoir les mêmes trucs au même moment, on se sert, on vole, très belle mentalité, vraiment. Je vous remercie de nous écouter et de participer, mais vous me filez la gerbe.

    – 3) : Je voulais parler des starters et pas des boosers et je me suis embrouillé, au départ à 50 francs ils ont plus que doublé. Pour les boosters, un petit tour dans une boutique locale qui n’est pas une grande enseigne de grande ville et le booster est à 5€, ce qui m’a quand même bien fait rire, heureusement que j’ai arrêté d’acheter cette merde de pompe à fric, encore plus avec cette daube de M12. Je suis vieux à 30 ans, et je t’emmerde, jeune con pré-ado . 😀

    Alexleserveur

    Inks > Oui, mais ces pressions n’ont rien à voir avec le piratage. Le jour où j’entends un pirate me dire « je pirate parce que les éditeurs font pression sur les médias », je lui enfonce une wiimote dans la narine droite et une Wavebird dans la gauche.

    InkS

    ALS > Ah, non, j’étais plus large ! Je dis juste qu’en exerçant une pression, un éditeur parait tout de suite moins sympathique. Aucun rapport avec le piratage. 😀

    algus

    Je suis un pré ado qui a commencé à joué en 1989 sur Master System. Je garde jeune et con ça me va pas trop mal. C’est moins vexant que de se faire traiter d’idiot par un belge.

    Ensuite pour le piratage jouer aux jeux Snes ou Megadrive plutôt que de les racheter une fortune sur ebay ou amazon où de toute façon pas un sou ne va à l’éditeur je ne pense pas que ce soit scandaleux. Après pour les jeux récents le piratage a un réel impact sur les revenus de l’éditeur et du développeur et cela constitue un réel handicap pour les investissements futurs.
    Les pirates ne foutent pas la gerbe, je trouve juste dommage qu’il n’ai pas le respect du jeu et des personnes qui le conçoivent. Donc si vous avez pas de sous achetez de la patience elle vous sera toujours utile et vous permettra de jouer moins cher mais en plus avec du recul sur le jeu.

    InkS

    Petite précision pour tous (je ne vise vraiment personne en particulier) : restons calme, et évitons que le sujet parte à la dérive (comme sur certains autres threads de commentaires). je vois que, partis comme c’est (après le message très direct d’ALS), ça pourrait dégénérer un brin. En bref, ne vous foutez pas sur la gueule pour ça, merci. =)

    Machiavel

    Bonjour, je suis Machiavel, j’ai commencé à pirater quand j’avais cinq ans, je volais les briques de Lego de mon frère pour l’empêcher de construire une tour capable de résister à mon super robot de l’espace, plus tard j’ai sombré dans l’addiction me devant de prendre au moins une frite dans chaque assiette avant de sortir en courant du restaurant sans payer mon dû, avant d’être arrêté au volant du sixième tricycle que j’empruntais au même gamin de riches sur la route en rentrant du lycée par des gendarmes dont les badges avaient glissé jusque dans mes poches comme le confirma le juge, égarant lors du verdict son code civil, sa montre et sa chaussette gauche. J’étais devenu cleptofétichistopirate sans le savoir, rien dans ma bibliothèque propriété de la ville ne le laissait présager.

    Aujourd’hui je me soigne, j’achète soigneusement un objet sur deux, légalement remboursé pour non satisfaction du client, je participe à des réunions d’intellectuels pour apprendre à honorer des œuvres en les citant largement plutôt qu’à les voler grossièrement, je suis engagé politiquement à réduire le déficit de ma commune afin de pouvoir payer mes soirées, j’ai ouvert un centre d’accueil pour dépressifs qui leur démontre que leur argent ne fera pas leur bonheur, je donne à des associations qui me rendent le triple en m’épargnant le rictus du percepteur goupil.

    Toutes ces âneries pour dire que si vous voulez aborder sérieusement le thème du piratage vous aurez besoin d’une émission entière rien que pour esquisser le squelette de la réflexion. Entre les ados pour qui c’est normal, ceux qui y voient le summum du rebelle, les autres dont la passion est de fournir des cracks, ceux qui partagent leurs fichiers en tirant profit de l’hébergeur et les quelques uns qui sincèrement y voient une démarche altruiste, vous pouvez tenir une semaine.
    Le dématérialisé, la fin du manuel d’instructions, les dlc, les jeux qui ne sont bouclés qu’au cinquième patch, etc.

    En tant que joueur très modeste, première Gameboy, première Playstation et PC depuis, il m’est arrivé de jouer des piratés en lan party, typiquement nous sommes une dizaine, quatre ont le jeu original et six autres des copies pour pouvoir s’amuser ensemble, c’est la moyenne parmi nos sélections depuis une dizaine d’années. Sur les consoles tout est officiel, il suffit de se prêter les manettes, sur pc chacun a son écran donc sans être dans le jeu difficile de trouver cela convivial.
    Quand la réunion se termine les copies sont supprimées et chacun retrouve ses favoris, oui je joue toujours à Age of Empire II et j’en suis fier, non je n’achèterai pas Shogun 2 car je m’en fiche. Je possède des jeux piratés, des rpg/visual novel/stratégie japonais jamais sortis ni en Europe ni aux US, sinon c’est très con mais je trouve mon bonheur parmi les rpgmaker amateurs et les jeux flash, ce sont les seuls sur lesquels je peux passer plus de deux heures de suite.

    Owiii

    Je crois qu’il y a une confusion par rapport à mes propos : Je ne défends pas le piratage des jeux vidéo, je défends le piratage DANS le jeu vidéo ! Au sens large ! J’emmerde tous ceux qui piratent un jeu parce qu’ils ont pas envie de le payer ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit (ouais, je me sens visé)…

    ACR

    Pareil je vais me défendre sur ce sujet. Je pirate plus depuis que mon PC s’éteint tout seul au bout de 10 minutes (même sur The Binding of Isaac). En ce moment j’achète même énormément sur Steam avec les soldes de malade qu’ils font sur des jeux quand même récents. Mais je ne pourrai pas y jouer. M’en fous je collectionne, dématérialisé ou pas je m’en fous, ça reste des jeux !
    Si on me pique mon truc après je sais pas si tu (Fox) parles de l’idée d’un des jeux que je pourrai éventuellement faire ou du jeu en lui-même, ça me ferait chier évidemment surtout si j’essaie d’en vivre mais 1) c’est le jeu ma pauvre Lucette et 2) je serai fier que mon jeu fasse envie comme ça aussi. C’est peut-être une mentalité de merde pour certains mais quand j’étais étudiant à l’ISART école qui coûte les yeux de la tête (avec leurs faux contrats pros qu’ils promettent toujours) j’étais bien content de pouvoir essayer ou même faire des jeux que je ne pouvais pas acheter faute de moyen à part les jeux indés (vu que l’innovation est là maintenant) que j’ai toujours achetés.
    De toutes façons comme le dit Machiavel une émission ne serait même pas assez pour traiter du sujet tellement il est étendu. Mais je persiste et je signe, le piratage ne tuera pas l’industrie du jeu vidéo tout comme il n’a pas tué le cinéma (pourtant toujours aussi cher) et la musique (iTunes).
    Dernière chose : je vous invite à regarder l’épisode d’Extra Credits (même tous les autres) sur le sujet car ils dressent un bon portrait des solutions à apporter. Car oui on pourrait se plaindre et débattre pendant des heures mais ce serait pas mieux de proposer des solutions aux problèmes ? Comme l’on fait les équipes de Batman ou de Serious Sam par exemple. J’ai pas d’autres idées en tête pour le moment (pas le temps) mais ce serait une meilleure approche il me semble 🙂

    StreamingMan !

    Je connais un magazine de jeu qui pirate de l’audio pour faire ses vidéos pourries. Commencez par montrer l’exemple :

    http://www.dailymotion.com/video/xn0cq1_icare-magazine-deus-ex_videogames?start=0#from=embed

    ps: que celui qui n’a jamais piraté me jète la première pierre !

    Alexleserveur

    « Commencez par montrer l’exemple »

    En même temps, on bosse pas pour eux, donc bon :3

    Et le piratage ne tuera pas l’industrie, non, mais il tue déjà la création. Mais évidemment, la création, tout le monde s’en fout :3

    InkS

    Ici, personne n’est, de près ou de loin, affilié à Icare Magazine. Ce podcast n’est d’ailleurs pas très apprécié par là-bas. Passons.

    Je vous saurai gré, si vous avez déjà exprimé votre opinion sur le piratage, de ne pas vous lancer dans une flamewar. Le sujet est sensible, et en tant qu’admin de la maison, je me dois de faire en sorte que ça ne parte pas en sucette.

    Merci de votre compréhension. 😉

    ACR

    Inks > Entendu 😉

    Fox

    Voilà !

    C’est ce que j’attendais exactement en poussant un peu les mots et en piquant un peu au vif ! 🙂

    Là je vois des gens mesurés, qui étayent leur propos et partagent le débat, avec des exemples concrets et de la verve.

    Je vous rejoins dans vos commentaires, Algus ACR et Machiavel, vous n’êtes pas de l’engeance qui m’énerve et me répugne. Vous n’êtes pas dans une logique de pur consommation, et êtes donc complètement à part du genre de pirates dont je parlais. Oui cracker/ modifier un jeu pour créer des mods, c’est un peu la base, ça a donné les meilleurs mods, DoTa les mods des Elder Scrolls, les maps et les classes les plus débiles de nombreux STR comme Warhammer DoW. Je ne considère pas ça comme du piratage, comme choper des versions jamais sorties de jeux rares japs, ou des vieux titres Nes ou Neo Geo vendus un rein et deux bras sur la ebayse.

    Là où ça me dérange nettement plus, c’est quand je vois certains se ruer sur les sites de l’ombre pour aller choper le dernier Call Of et quelques titres phares, et dériver en prenant tout et n’importe quoi pour finir avec des valises pleines de jeux dont ils se foutent, n’en ayant fait aucun. C’est ce rapport consumériste entraîné par les vagues sibyllines de publicités et autres pousses au crime qui m’emmerde, quand le plaisir de jouer et rendu au besoin de choper tout ce qui passe sur la board sans réfléchir. Voilà donc mon idée de base, et vous l’avez éclairée comme je le pensais.

    – ACR, je ne savais pas que tu étais (aussi) à l’ISART, j’ai de nombreux amis qui sont ou y sont allés, premier provider de chômeurs de France t’entends ?! 😀

    Dans le fond, je comprends ton propos, mais autant c’est flatteur, autant rappelle toi le merdier que ça a été quand ce jeune teuton a piqué Half life 2 sur les serveurs de Steam il y a fort longtemps, ou quand cet été Skyrim s’est retrouvé leaké sur les boards du monde entier. Bien que le manque à gagner n’ait pas été chiffré, vu que les jeux ont été des million sellers, un jeu plus modeste aurait certainement bien plus souffert, c’est aussi une des raisons du manque de développements Primo PC, ce qui me chagrine toujours. Mais dans le fond nous nous sommes compris, j’ai cherché à faire réagir les sensibilités, et je suis content, je peux retourner sur Skyrim; (que j’ai payé avec mes sousous sur pc, j’ai filé ma version presse à un collègue AoG)

    – Machiavel, c’était la chaussette droite, mon voisin pleure encore de ne pas avoir pu racheter la même paire, une version limitée Futurama avec Bender, ça ne se fabrique plus. Sa femme l’a ensuite quitté, il a sombré dans le MMORPG ou Meuhporc, et depuis il vend son corps sur Second life, sous le pseudo Tirelipompette qui fait la brouette. Tu as brisé cet homme, femme, enfin je me comprends.

    – StreamingMan ! Alors non, nous ne sommes pas liés à Icare Mag, il est venu commenter nos émissions, qu’il n’aime pas d’ailleurs, il nous l’a dit, on a reçu le message, mais ça s’arrête là. Il n’est en aucun cas attaché ou lié à Radio01.net ou à nos sites respectifs, sous aucune forme que ce soit.

    Le message est passé, je retourne sur Skyrim, je reprends lundi, j’ai pas fini mes quêtes.

    Bonne fin d’année les gens.

    Skiski

    Je ne veux pas me lancer dans le débat sur le piratage, mais un petit mot sur Skylanders. Je n’y ai pas joué mais je pense que vous êtes allé un peu vite sur ce jeu. D’après ce qu’ils disent chez Giantbomb (et vu le nombre d’heures passées dessus par Jeff, je veux bien les croire), on n’a pas besoin d’acheter d’autres figurines pour finir le jeu.

    Les figurines supplémentaires servent juste à débloquer d’autres zones du jeu. En gros ce sont des DLC mais physiques. Et cela semble mieux adapté au public des enfants. En plus les figurines sauvegardent tout ce qui concerne le perso (niveau, customisation…) et on peut le prendre pour l’utiliser chez un ami. Car les figurines marchent quelque soit la plateforme. C’est même plus simple que d’emmener une memory card.

    Donc d’accord cela a un côté jeu en kit, mais est-ce que ce n’est pas le cas de la plupart des jeux qui sortent maintenant ?

    IcareMan !

    Qui m’attaque ? Attention, je vais porter plainte ! Enfin dès que Jay m’aura expliqué comment on fait. C’est lui le spécialiste après tout !;)

    Sinon, plus sérieusement, il me semble que radio01 fait des pauses musicales durant ses émissions. Du coup, je me demande : est-ce que vous payez la SACEM ? Ou l’équivalent suisse ? Si tel n’est pas le cas, vous êtes des pirates (et je crois que Jay risque de vous faire un procès) !

    ps: je ne trouve pas que notre vidéo soit moisie. C’est pas chef d’oeuvre mais ça reste sympa. Le but était de remettre un peu les (non) lecteurs dans le bain avant la sortie du prochain. Une si mauvaise idée ?

    ps2: les tauliers, c’est pourri mais radio01, c’est sympa !

    PantoufleSatanique

    Désolé de ne pas participer au débat sur le piratage j’ai noté un autre petit sujet que vous avez abordé, les mods.

    Je ne comprends si Inks est sérieux quand il éreinte TES sur son espace pour mods, pour un passionné de Portal et de Minecraft qui bénéficient de mods qui améliorent tellement le jeu de base ça me fait bizarre à entendre. Un joueur Portal qui veut de la difficulté et de vraies énigmes doit aller chercher des maps amateurs, sur Minecraft je ne vais pas faire la liste interminables des texture pack hd de toutes les couleurs, mods animaux, lumières, végétation, fonds marins, et les centaines d’autres.

    D’un joueur console ok, mais quand on joue sur pc les mods sont une part essentielle d’un jeu qui veut durer et se construire une bonne communauté, Warcraft 3 est le meilleur exemple à mes yeux et tous les jeux de stratégies ont des éditeurs de maps, d’unités, des programmes libres existent pour implanter des objets spéciaux dans les lignes de codes et les dossiers images.

    Excellente émission comme toujours, merci pour le plaidoyer anti-Uncharted 3.

    InkS

    IcareMan ! > Je me répète une dernière fois : la foire à la provoc’, PAS ICI. Foutez-vous dessus en privé, sur Facebook, sur Twitter, en vrai, sur d’autres forums… mais pas ici.

    En ce qui concerne les pauses musicales dans Les Tauliers (maintenant que la question est soulevée, autant y répondre), le choix est collégial : ce podcast concerne ArtofGaming, Radio01.net, Gameweb et Zeplayer, je ne suis pas seul à porter la responsabilité. On ne met pas le morceau à disposition « à la découpe » mais comme pause musicale. Ce n’est pas légal, on est d’accord. Mais c’est à distinguer de la mise à disposition du morceau tout seul.

    Quant à l’utilisation d’un morceau, lui aussi « sous copyright », dans ton trailer… soit. Ni chaud ni froid.

    PantoufleSatanique > Non ! Je n’ai pas l’extrait en tête, mais jamais n’oserais-je critiquer les mods. C’est, au contraire, une excellente façon de « prolonger » la vie d’un jeu. En tant que libriste convaincu, tu ne me verra jamais dire de mal sérieusement des Mods.

    IcareMan

    Plus de provoc ? Qu’est-ce qu’il s’est passé depuis la dernière fois ? Mais ok, pas de souci.

    Sur l’audio, ben une fois que t’as vu les prix pratiqués par la SACEM, tu reviens en arrière. Je ne sais pas si vous vous êtes renseignés pour radio01 mais ça douille. De toute façon, si les organismes de contrôle se mettaient à faire le ménage dans le petit monde des radio/podcast internet (ou des sites amateurs de jeu vidéo), ça serait l’hécatombe.

    ps: pour être précis, ce que vous faîtes constitue une contrefaçon (et non du piratage D).

    L. 335-3 du Code de Propriété Intellectuelle – « Est également un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d’une œuvre de l’esprit en violation des droits de l’auteur, tels qu’ils sont définis et réglementés par la loi ».

    Skiski

    De toute façon, tout le monde a déjà récupéré l’intégrale de Metallica avec Napster, non ? D’ailleurs dans les reportages sur le piratage de la musique, c’est toujours les vieilles images de recherches de morceaux de Metallica qui ressortent…

    Mais c’est vrai que moi aussi je m’étais posé la question, vu que d’habitude, c’est de la musique libre sur radio01.

    InkS

    On pourrait imaginer les retirer pour la diffusion sur Radio01.net, si vous préférez.

    Skiski

    Ho non, cela ne me dérange pas. Surtout que c’est un de mes morceaux préférés. Mais j’avais trouvé ironique de mettre du Metallica dans un numéro qui évoque le piratage.

    InkS

    Héhé, pure coïncidence. Pour Radio01.net, ma philosophie est la suivante : ne pas mettre de morceaux non-libres en règle générale, sauf pour Les Tauliers (une volonté de Jay, Fox et Jibé que je respecte, ce podcast étant principalement le leur). Si jamais on reçoit une quelconque réclamation d’ayant-droit, soit, je les retirerai sur tous les épisodes. =)

    InkS

    Les commentaires de cette émission sont ré-ouverts. Au passage, vous apprendrez que poster sous trois pseudos différents (mais avec la même IP) pour faire le con (et pour vous faire de l’auto-promo déguisée), en plus de vous forger un costard de gamin turbulent qui ne sait pas trop quoi faire de son temps, ça peut vous coûter un bon ban des familles.

    Le temps ne fait rien à l’affaire… – G. Brassens

    Reprenons, cher tous. =)

    ACR

    Fox > J’ai de la chance j’ai trouvé un boulot de testeur linguistique ici au Québec (d’où le décalage dans mes réponses :p ) Mais sinon c’était bien du bullshit cette école, au moins j’ai un diplôme post bac c’est pas si mal 😀
    Je reviendrai pas sur le piratage sinon je vais me faire ban mais on s’est compris en effet.

    Pour les interludes musicales en free-to-listen-to je propose OverClockedRemix que j’écoute depuis le début de mon projet. Déjà y’a certaines pistes mortelles et ce serait directement en rapport avec le JV sans être des pistes directement tirées d’un jeu. Et téléchargeable légalement et gratuitement si on aime.

    InkS

    ACR > On le fait déjà sur tous les autres podcasts proposés par Radio01.net, c’est donc une option envisageable si le reste de l’équipe des Tauliers désire changer sa politique en la matière. 😀

    Fox

    @ACR : Envoie-moi un mail sur ma boite AoG ou via les mails des Tauliers qu’on discute Rive Sud Québec City.

    InkS

    ACR > Non, tu ne vas pas te faire ban si tu reviens sur le piratage, tu vas te faire ban si tu fais du multi-compte et que tu traines un passif de provocateur sur ces pages.

    ACR

    Inks > Oula non je me risquerai pas à faire ça ! J’aime trop l’émission pour tomber si bas 😀

    Fox > Mail envoyé à l’adresse des Tauliers 😉

    Simon

    Bon, je me décide à poster, au risque de passer pour un gros troll de base.
    Je voulais revenir sur le n° du top 3 de Jibé, à savoir Solatorobo.

    Jibé, as-tu rencontré ne serait-ce qu’une seule fois un passage difficile dans ce dernier titre ? Comme son grand frère, Solatorobo c’est pour moi des phases de gameplay anecdotiques dans un univers frais et fantastique, je me dis que la partie sonore et visuelle est grandement handicapée par les capacités techniques de la DS, je rêve à ce que cet univers n’ait pas plutôt exploité sous forme d’anime.

    Tout ça pour rebondir sur ta réflexion sur les « règles » du jeu vidéo, tu descends les fps où ta vie remonte quand tu es à couvert et donc où tu ne meurs jamais, mais dans Solatorobo où tu ne rencontreras aucune difficulté pendant 20-30h, c’est donc acceptable ? Le gameplay ne ferait donc pas le jeu dans le jeu vidéo ?

    Sylvain

    Et personne n’a mentionné Dark Souls dans ce bilan 2011 ! Incroyable 🙂

    (Très bon podcast celui-ci. Passionné et marrant, que demander de plus ? )

    Fox

    Sylvain > Lors de l’émission, je n’avais pas encore pu toucher Dark Souls, ceci explique cela, et je pense que le reste de l’équipe non plus.

    Pour te donner mon avis, c’est excellent, mal optimisé, avec quelques lourdeurs au niveau du moteur, mais il est à mon sens un digne héritier d’un autre RPG que j’affectionne, Vagrant Story. Bien que plus orienté combat temps réel que son homologue précédemment cité, j’ai retrouvé la même ambiance, et le même sentiment de solitude, notamment dans les catacombes et le tombeau des géants qui m’ont rappelé le tombeau de la vierge de fer de Vagrant.

    J’en suis à mon second run, et malgré tout, j’y prends beaucoup de plaisir, et je pense le reprendre sur Pc pour effectuer le test et voir les changements et rajouts.

    Sylvain

    Ok merci pour ton retour !
    Je sais que Jay n’a pas du tout aimé Dark Souls, mais je m’attendais quand même à ce que quelqu’un en parle et prenne sa défense car, quand même, c’est un putain de jeu comme on en voit pas souvent.
    Mais bon c’est sûr que si personne n’y a touché, c’est dur d’en parler 🙂

    Morthead

    bonjour à tous et à toutes.

    tout d’abords, j’aimerai vous remercier, oui vous, les tauliers, car grâce à vous, je passe une semaine exceptionnelle à vous écouter au bureau en lieu et place de bosser pleinement… bon j’en suis actuellement rendu à ce podcast et j’ai une petite question pour vous…. qu’est-ce que vous a donc fait « Deus Ex: Human Revolution »?

    je suis actuellement en train d’y jouer sur PS3 et je le trouve vraiment pas mal (bon je suis pas un dieu du pad, donc je connais par cœur les écrans de chargement). pour info j’ai fini trois ou quatre fois le premier (j’ai particulièrement apprécier ce jeu) et j’ai pas pu finir le deux (peut-etre parce que j’ai trop apprécier le un…)

    merci par avance de votre réponse, et surtout désoler de poster ainsi en arrière.

    bonne journée

    cordialement, Morthead