Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #64

La Nintendo Shiel… Switch !
Disponible depuis le

Cinq semaines avant sa sortie, Les Tauliers déballent leurs opinions sur la Nintendo Switch : le hardware, les jeux mais aussi la stratégie que Nintendo a choisi d’adopter pour sa nouvelle console.

Attention : cet épisode peut contenir des traces d’édulcorant Z453 & de Thomasorus.

Cette émission est déconseillée aux mineurs.

Une émission de : Alexleserveur, Caféine, Fox, Jay, Yann (InkS)
Informations complémentaires

Envoyez vos questions pour le courrier des Tauliers à lestauliers@radiokawa.com

Voir la Tracklist

  • Back in the Village, de Iron Maiden

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    KimAndGumi

    Disney a arrêté les suites. Maintenant ils font leur propres remakes…

    Skiski

    Je me demande vraiment qui est le public pour cette Switch. Je trouve le concept bordélique et super cher pour ce que c’est.
    Et quand je vois les enfants que je connais, ils veulent une PS4 ou une xbox one en 6e, et je les vois mal repasser sur du Nintendo. Ils ne jouent déjà plus à leur 3DS et sont déjà passé sur smartphone ou tablette.

    Pour ma part, j’ai lâché Nintendo depuis la Gamecube, je ne touche plus mes consoles de salon depuis 2 ou 3 ans et je ne joue que sur PC.

    Et regardez comme tous les gamers se paluchent sur des promesses 4K ou des querelles de résolutions ou de FPS entre PS4 et XBONE, je les vois mal s’enthousiasmer sur cette console sortie du Zelda qui a certes l’air intéressant et d’un Mario intriguant.

    La Switch s’annonce comme une console d’appoint pour gamer nostalgique de Nintendo. Tout comme la Wii U. Et on a vu le succès de cette dernière…

    McFungos

    La présentation de Switch revue par le prisme de Jay est super intéressant et donne à réfléchir.

    En ce qui concerne le public de la Switch, je pense qu’on sera vraiment étonné du mélange détonnant en terme de public qui s’annonce sur la Switch si Nintendo fait le job avec les éditeurs tiers.

    Une des annonces vraiment significatives et peu commenté est Disgaea 5 Deluxe sur Switch.
    Disgaea 5 n’est jamais sorti sur PS Vita car celle-ci n’est pas assez puissante pour le faire tourner correctement.

    Une double interprétation possible serait
    1 – En tant console mobile/transportable, la Switch tabasse la PS Vita et on le prouve (qui pouvait en douter mdr?)
    2 – Les jeux des éditeurs tiers japonais de taille moyenne ont leur place dans le catalogue Switch

    Nintendo peut (et va ?) récupérer, le public de jeux de niches et indés de la PS Vita. Ce n’est que quelques millions de Switch vendus en plus mais c’est surtout le catalogue de sorties que s’octroie Nintendo.
    En extrapolant sur les jeux sortis au Japon sur PS Vita, ces éditeurs tiers pourraient aligner 120 jeux par an mais aux tirages généralement faible sur la Switch. Sur ces 120, 15 à 20 auraient le potentiel d’être localisé en Occident.

    Sauf si Nintendo fait le difficile (la censure hein!), on voit mal la PS Vita perdurer au delà de 2018 au Japon face à la Switch.

    On n’est bien d’accord que cela seul n’assurera pas le succès de Nintendo loin de là.
    Mais se dire qu’on irait vers une coalition incluant les core-fans Nintendo et les niches gamers comme public de la Switch il y a de quoi se dire WTF.

      fukube

      La Vita est beaucoup plus pratique en portable, c’est clairement pas comparable avec la Switch.

        McFungos

        Malheureusement sur le segment portable/transportable la Switch sera la machine la plus puissante.

        Il faut bien comprendre que là certains studios japonais galèrent avec les limitations de la PS Vita.
        L’exemple le plus débile est le SD Gundam G Generation Genesis qui a l’honneur d’être le seul jeu PS Vita sorti en 2 cartouches.
        Pourquoi 2 cartouches : simplement Sony n’est pas foutu de faire des cartouches de jeu PS Vita > 4go
        Du coup le joueur à une cartouche qui installe 3,7go sur la carte mémoire et une cartouche pour jouer.

        Je vais ajouter un argument autour du Disgaea 5. Il faut savoir que Disgaea 3 était l’un des jeux au lancement de la PS Vita.
        Là Disgaea 5 est au lancement de la Switch au Japon. Du coup pour le public japonais le lien est fait entre Vita et Switch.

        Ensuite les communautés de « niches gamers » autour de la PS Vita sont lucides. Ils n’attendent rien de Sony pour l’après PS Vita qui est plus ancienne que la PS4. La Switch est en soi un choix par défaut et dépit pour eux. C’est à Nintendo de convaincre ces éditeurs japonais de passer sur Switch et occuper ainsi un périmètre qu’il n’a jamais (de mémoires) eu auparavant.

        Pour ce que cela vaut : les gens de Limited Run Games, ont exprimé ouvertement le souhait de pouvoir sortir des jeux sur Switch.

          fukube

          La Switch sera la plus puissante mais dans un format plus transportable que portable.

          D’autant plus qu’elle est beaucoup vendue comme une console de salon par Nintendo.
          Ils mettent en avant le motion gaming et des expériences gamer très salon (Zelda open world, Mario open world, Xeno2 open world) qu’il est préférable de jouer chez soi sur une grande TV que sur un petit écran dans les transports…

          Rien n’est vraiment fait pour une synergie avec la Vita à mon sens. Je crois plus que la suite de la Vita sera sur téléphone.

            McFungos

            « Rien n’est vraiment fait pour une synergie avec la Vita à mon sens. Je crois plus que la suite de la Vita sera sur téléphone. »

            Ecrire cela indique une méconnaissance du marché PS Vita.
            Si l’on regarde les prix de lancement des jeux PS Vita au Japon. c’est entre 5 000 et 9 000 yens le jeux neuf sans fioriture. (Oui il y a quelques joyeusetés à plus de 10 000 yens type Super Robot Wars V – Anisound Edition)
            Quand on voit que payer 10€ pour un Mario Run ça provoque des gueulantes alors on oublie direct de vendre des jeux typés PS Vita sur téléphone entre 40 et 70€.

            Ensuite c’est il y a la question de la visibilité : Sortir un jeux sur console assure une bien meilleure visibilité que sur téléphone.
            A budget marketing équivalent, vaut-il mieux être sortir sur Vita parmi la douzaine de jeux du mois sur cette machine ou sortir son jeu sur mobile parmi la centaine voir plus de jeux du mois sur Android ou iOS ?

            Le joueurs PS Vita globalement (Asie et Japon inclus) jouent à des jeux de niches et indés si possible en physiques avec un penchant pour les versions collectors. Il ou elle est peut payer le prix pour entre 40 et 80€ pour la version simple ou collector.
            Note : les collectors Vita à 30 000 yens ça existe au Japon.

              fukube

              C’est juste que la Swtich n’est pas vendue comme une seule portable, et son ergonomie n’est pas « portable » en elle-même. C’est une console fourre tout et pas prioritairement considérée comme une machine portable. Pour qu’elle suive la Vita, il faudrait qu’elle soit entièrement vendue comme une bécane portable. Quand on voit les premières pubs de la Switch, on comprend clairement le côté hybride du truc.

                McFungos

                Je demande à voir le positionnement marketing de la Switch au Japon.
                Juste par la floppé d’accessoires « typé console portable » en pré-commande là bas, on a vite vu le parti pris des vendeurs d’accessoires au Japon.

                Je sens bien le double discours de Nintendo après des différents publiques :
                – Une console mobile qu’on peut brancher sur la télé
                – Une console de salon qui est transportable
                Le reste c’est juste des communications bien différentiés selon les attentes de chaque public qui ne sont clairement pas les même qu’on soit en Occident ou en Asie.

                Nintendo a clairement besoin des éditeurs tiers japonais de taille moyenne pour faire vivre la Switch au Japon ce qui va de paire avec cibler les niches gamers et tuer la PS Vita, même si c’est plus un effet de bord qu’une volonté délibérée.
                Après y parvenir est une autre paire de manches.

    MoShuVu

    J’ai pas pû vous écouter en live mais qu’importe, ce numéro fût un pur régal à écouter, entre vos infos, les sujets parfaitement traités et une équipe toujours aussi plaisante à entendre… Comme d’hab, un vrai kiff. Au mois prochain les cons <3

    pikachoux_bzh

    Salut les filles !
    Dites sur la Switch, on a parlé autonomie. Mais est-ce que la batterie est amovible comme sur le Gamepad de la Wii U ? On n’a pas vraiment d’infos dessus.

    Joshua1618

    Quand Hoïshi Karagami, rentre sur scène après Tarigashi Mikasaki, on constate qu’il s’est laissé pousser la moustache. C’est bien évidemment en hommage à Kiruy Yaki, Lead designer sur Ocarina of Time. On peut donc en conclure, qu’ils se préparent à sortir un spin off de Zelda en réalité virtuelle !

    Joshua1618

    Ils auraient meiux fait de concevoir des accessoires bluetooth pour ipad et de sortir leurs jeux sur IOS ces trous d’balles. Nintendo n’a plus l’expertise pour concevoir du hardware, ni pour pour faire du online.