Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #66

« Le marketing, ça marche, Georges ! »
Disponible depuis le

Dans cet épisode bien préparé et totalement cadré des Tauliers, l’équipe attaque la question du marketing : sa définition (y inclut-on la communication ?), l’influence qu’il a sur le développement des jeux, les cas où il a sauvé les ventes de mauvais titres, et ceux où il a plombé des oeuvres géniales… Le sujet est traité en long, en large, et surtout en travers.

En fin d’épisode, durant le courrier des auditeurs, l’équipe passe une bonne vingtaine de minutes à parler de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, et pourquoi il s’agit à la fois d’un excellent jeu et d’un indigne membre de la famille Zelda.

Cette émission est déconseillée aux mineurs.

Une émission de : Alexleserveur, Fox, Jay, Yann (InkS)
Informations complémentaires

Envoyez vos questions pour le courrier des Tauliers à lestauliers@radiokawa.com

Voir la Tracklist

  • Money, de Pink Floyd

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Merci pour cet épisode délectable ! plus supportable que la semaine dernière ;p J’en profiterai pour faire une news demain et partager les derniers podcast RadioKawa sur le JV, dont les Tauliers ! Bisous les kids

    Twool

    J’ai entendu Jay et Als dire qu’il y avait très peu de narration dans Breath of the Wild, jeme suis rappelé de Serge Hascoët qui disait que dans les prochains jeux ubisoft, il y aura de moins en moins de narration, pour laisser la place aux mondes ouverts, Je me pose des questions. :p
    Les tours radio seraient-elles des indices?

    jefaispeuralafoule

    Ce qui aurait été intéressant -mais cela aurait été trèèèès long à décrire- c’est la mise en perspective des méthodes employées à l’époque des consoles 8/16 bits avec les méthodes d’aujourd’hui. Cela aurait été passionnant surtout côté campagnes papier et packaging! Il y a bien l’anecdote de Zelda… j’aurais complété sur:
    – Les screenshots alléchants et parfois même absents du jeu final
    – Les notes des journaux qui existaient déjà dans les 80’s
    – L’argument (en France) du Tilt d’or (ça ne me rajeunit pas ce truc)
    – Les commentaires dithyrambiques au dos des boites
    – Les pages pleines dans les magazines.

    Les méthodes sont encore les « mêmes » bien que le multimédia ait désormais plus de poids:
    – On a encore les publireportages dans nombre de sites (fort bien décrit quand Famitsu est abordé dans le podcast). Cela existait déjà à l’époque
    – On avait les doubles-pages putassières qui maintenant sont les spots et les trailers vidéo
    – Il y a encore (pour ceux qui prennent en format boite) un reliquat de baratin comme à l’époque, à la différence près qu’à présent les graphismes sont si léchés qu’ils ne sont plus vraiment l’argument

    Ce qui ressort selon moi du marketing actuel c’est qu’il s’est décomplexé. On ose les spots en masse, les affichages à gogo, voire mêmes l’habillage de bâtiments dans les grandes villes. Le « ghetto » médiatique n’est plus d’actualité tant les jeux brassent d’argent, et les campagnes pub sont à la hauteur des budgets engagés. Par le passé il n’y avait que les très gros comme Nintendo et Sega qui s’affichaient régulièrement… les autres étant relégués à de la figuration, voire uniquement au print faute de budget pour s’étaler dans le métro par exemple. Maintenant, tous les gros (Ubi, Sony, Microsoft…) osent la totale depuis la télévision en passant par les affiches. Le seul média qui soit délaissé à ma connaissance est la radio, car de moins en moins adaptée aux campagnes marketing pour du jeu.

    Tom_Dandaie

    Je vous trouve bien durs avec Zelda sur l’aspect narratif. Je concède tout à fait avoir, entre gros guillemets « un vécu propice » à être sensible à cet aspect là de l’histoire mais dans le jeu, tous le monde se plante royalement, n’assure pas vis-à-vis de son « destin ».

    Link est mort, les prodiges pareil et Zelda ça va pas tarder… et c’est pas grave, on va de l’avant. On se fait de nouveaux amis, on se réconcilie littéralement avec les fantômes du passé… Moi ça m’a beaucoup touché.

    vmk

    Putain mais je suis tellement d’accord avec vous sur breath of the wild ! Zelda était quasi le seul dans son domaine (monde semi-ouvert avec progression par le gameplay) et ça me manque dans breath of the wild (bien qu’il soit un extraordinaire jeu et le 1er open world que je finisse)

    J’espère une chose : que l’entrée vers l’open world de cette licence entraine de nouveaux metroid en 3D (autre licence en monde semi-ouvert)

    sur ce, je vais retourner me faire wind waker !

    0zone

    Ca fait un bail que j’écoute « Les Tauliers », merci les gars.
    « T’es vraiment con si tu réfléchis différemment » : je vais le broder sur ton chat.

    Fistouille

    Donc Jay a préféré RE6 à RE7 ? je suis choquer pour le coup … RE7 m’a fait kiffer notamment dans la résidence!

    0zone

    Sur TON chat Yann.
    🙂

    Vous êtes cool et vous visez juste.
    Et Jay c’est mon préféré avec son air de gros connard.
    Il est super honnête.

    Bref.
    Continuez svp !

    J’vous mets pas 5 étoiles sur iTunes, j’ai pas iTunes, j’veux pas avoir iTunes.
    Je grave moi même mes 33 tours style.
    Je copy/paste l’url et l’envoie à mes potes, on va dire que ça compte.

    Disguard

    Super podcast une fois de plus.

    Inks souligne régulièrement le caractère « longuet » de l’émission, mais sérieusement les gars, Merci pour ce temps que Vous nous accordez. Bien sûr, ça ressemble à des discussions de potes qu’on mettrait sous écoute (et de fait, vous y trouvez sans doute un intérêt , mais c’est l’authenticité des intervenants qui donne cette touche « rebelle ».

    Il est clair que ce n’est pas le seul « endroit » où moi et mes opinions pouvons nous faire défoncer (encore que…), mais c’est en tout cas le seul où j’en redemande.

    Profitez bien, je viens d’utiliser mon quota de gentillesse trimestriel pour ce commentaire.

    fukube

    Je pense plutôt que la « formule Zelda » devenait obsolète. Et qu’il fallait changer. Absolument.

    J’ai refait TP l’année dernière sur WiiU en HD et je me suis rendu compte que j’avais pratiquement tout oublié de l’époque où je l’avais torché sur NGC… Simplement parce qu’à chaque fois on décalquait le modèle OOT, d’une manière ou d’une autre, à quelques nuances prêtes.

    Zelda en console de salon, ça devenait comme un film de cul, t’en vois un, tu les a tous vu.

    De surcroit la série s’était perdue dans des opus portables à chier la plupart du temps, et était même passée par la case véhicule promo…

    BOW a pas mal de défauts certes, mais reste une bouffée d’air frais salvatrice.

    Cela fait plaisir de revoir un Nintendo vraiment « ambitieux », qui observe (et comprend) la concurrence au lieu de rester en vase clos, qui tente vraiment des trucs « gamer » au lieu de ne voir « que » le marketing (cf période Wii/DS), qui essaie de faire plaisir aux vrais joueurs, quitte à se foirer sur certains aspects.
    Je pense que le prochain Mario sera dans cette lignée.

    BOW me rappelle RE4 en son temps, même si ce dernier était plus maitrisé de bout en bout.