Catégories

LOLJAPON

LOLJAPON #20
Big in Japan

Disponible depuis le

Ce numéro titanesque de presque cinq heures, idéal pour un gros trajet, est notre plus belle performance. Avec Zali Falcam, nous avons signé l’un des numéros, si ce n’est LE numéro le plus intense de notre petite histoire : un dossier géant, trois statuts culturels, des chroniques intenses et passionnées, un peu d’histoire, du rire, des larmes, demandez le programme !

Une émission de : Amo, Concombre Masqué
Au programme

L'actualité

  • 6:48 - Les invités de Japan Expo 2015

 

Les statuts culturels

  • 19:00 - Concombre, avec Orange
  • 32:33 - Zali, avec la saga Suikoden
  • 56:53 - Amo avec Selector Infected WIXXOS

 

Le dossier

  • 1:10:00 - Zali nous raconte son voyage au Japon, quoi voir, quoi faire, ce qu'il fait prévoir et éviter

 

Sushiroulette

  • 3:06:50 - L'antiseuil de tolérance - 5 cms par seconde
  • 3:25:52 - L'antistatut culturel - Macross Frontier
  • 3:36:11 - L'invité - Zali Falcam
  • 4:13:19 - Le courrier
  • 4:24:33 - La biolognaise - HiroHito
Un mot sur l'émission
Une fois par mois, Amo et Concombre pitchent une pelletée de produits japonais. Jeux, animes, visual novel et autres produits (pas toujours) honteux. Statuts culturels, dossier thématique et rubriques glacées et sophistiquées, le Japon est un pays bizarre mais on adore vous en parler. En direct chaque premier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de LOLJAPON
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    J’écoute LOLJAPON pour m’endormir. Jusque-là on s’en fout mais les quatre heures de ce podcast-ci m’avaient souvent empêché d’atteindre les trois heures trente-six minutes et onze secondes nécessaires pour découvrir que le mec intéressant racontant son voyage de noce dans les terres du bukkake était en réalité l’auteur derrière Toto 30 ans. MAMAMIA ce type a l’air top, très otaku tout en n’étant pas tout-venant. Le bouquin circule d’ailleurs chez certaines fraiches recrues des conservateurs de bibliothèque (d’Etat surtout) qui se le prêtent (c’est le métier qui veut ça sûrement). Je remercie donc LOLJAPON, Amo, Concombre et le God-Emperor of Mankind pour cette excellente émission comme d’habitude. Y compris pour le statut culturel de Concombre qui a montré que trois personnes c’était déjà trois interprétations différentes pour une simple scène d’au revoir. Et si ça c’est pas la troisième Critique de Kant, je ne sais pas ce que c’est. En Amo comme encens : merci.