Catégories

LOLJAPON

LOLJAPON #36
366 jours de perdus

Disponible depuis le

Qui dit fin d’année dit « marronnier », ce qui explique pourquoi, forcément, ce numéro décembral de LOLJAPON va faire un bilan de toutes les oeuvres marquantes qu’on doit à la culture japonaise cette année. Animation, manga, jeu vidéo et bien plus encore, cela sera l’occasion pour nous de décerner des Prestigieux Prix™  et d’en parler passionnément avec notre invité, le saillant Tsuchi

En dehors du gros dossier-bilan, nous dédierons nos statuts à une histoire de bodyswap qui tourne mal, à du -vrai- Mecha Musume et à l’épisode de Pokémon ou le soleil rencontre la lune. Puis viendra le Sushiroulette avec un seuil de tolérance littéralement spirituel, un Jump It Up qui reviendra sur les transformations importantes du magazine en 2016 pour enfin conclure par vos questions et par un quizz rempli d’anecdotes nulles que vous allez être quand même heureux de découvrir.

Un mot sur l'émission
Une fois par mois, Amo et Concombre pitchent une pelletée de produits japonais. Jeux, animes, visual novel et autres produits (pas toujours) honteux. Statuts culturels, dossier thématique et rubriques glacées et sophistiquées, le Japon est un pays bizarre mais on adore vous en parler. En direct chaque premier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de LOLJAPON
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Je profite d’une insomniiiiie de l’enfer pour repréciser trois infos :
    La Sorcière de Michelet c’est 1862, et mon GOTY 2013 n’est pas Bioshock Infinite mais Persona 4 Golden. (Information dont on pourrait légitimemement se foutre mais ça rentre dans ce coté tous-mes-coups-de-coeurs-sont-japonais-jusqu’à-Undertale, qui a enterré ce pipeline chez moi)
    Et le gus de Dans l’intimité de Marie s’appelle bien Isao, donc comme le gus de Katawa Shoujo. Les premières impressions, etc !

    Onara Gorou et Michelet cités dans le même posdcast, je regrette pas mon lundi. C’était super, Tsuchi est bien cool à écouter.

    Big in Japan toujours invaincu niveau durée, ouf.