Catégories

LOLJAPON

LOLJAPON #44
Un keikaku* presque parfait

Disponible depuis le

Pour cette rentrée, on dégaine le plus mortel des cahiers de textes. On a sauté sur l’opportunité offerte par la sortie du remake américain sur Netflix pour vous préparer un petit dossier autour de la franchise de Death Note, créée par Oba et Obata un jour de 2003. Notre premier dossier de cette cinquième saison est consacré à cette adaptation qui prête fort à discussion, ici disséqué façon 2 heures de perdues. Et nous sommes accompagnés du fabuleux duo composé de Mael et de J-Boîte !

À part ça on part sur une formule que vous connaissez: dans les statuts culturels on vous fera un bon sandwich de déprime composé de Our Summer Holiday, Ping Pong : Tha Animation, Wakfu et My Lesbian Experience with Loneliness. Dans le Sushiroulette, Concombre vous parlera de sa passion des dragons en soubrettes avec Miss Kobayashi Dragon Maid, Amo a beaucoup aimé Sonic Mania et y dédiera son LOLCCIDENT, avant qu’on clôture sur le courrier du Twitter et sur un quizz final au thème passionnant: « les critiques Allociné qui se barrent en couilles. »

Un numéro cinq étoiles.

 

Avertissement: que ce soit le manga original (et l’animé qui lui sert d’adaptation) où le film 2017, on spoile sans vergogne les deux œuvres dans le dossier. 

Un mot sur l'émission
Une fois par mois, Amo et Concombre pitchent une pelletée de produits japonais. Jeux, animes, visual novel et autres produits (pas toujours) honteux. Statuts culturels, dossier thématique et rubriques glacées et sophistiquées, le Japon est un pays bizarre mais on adore vous en parler. En direct chaque premier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de LOLJAPON
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Haaaaaa ! Quel plaisir de vous retrouver. Le quatuor avec Maël et J-Boite est particulièrement délicieux. Votre convivialité est quelque chose que j’apprécie. J’ai beaucoup ri cet épisode-ci.

    Cette nouvelle saison commence donc toujours sous de bonnes auspices. Navré pour la banalité de mon commentaire, je souhaitais simplement exprimer mon enthousiasme et – une fois encore – vous remercier pour votre travail et votre partage.