Catégories

Match Moi

Match Moi #5
Comment trouver l'amour dans le labyrinthe tokyoïte ?

Disponible depuis le

Pour ce premier épisode sur RadioKawa, nous revenons sur les expériences amoureuses (ou non) de Rudy au Japon après un bref recap de la semaine de Solange qui a reçu son premier « dick pick » (autrement dit « photo d’un appareil génital masculin »).

Ce sera l’occasion de nous retrouver une fois de plus autour d’un micro pour parler d’amour et d’applications mobiles, cette fois en nous demandant pourquoi l’amour est si difficile à trouver au Japon pour nous, pauvres « gaijins » (autrement dit « étrangers ») – beaucoup de mots exotiques dans cet épisode multiculturel, mais aussi beaucoup de rires et d’anecdotes croustillantes !

N’hésitez pas à donner vos avis éclairés, partager vos expériences ou donner vos conseils datings dans les commentaires !

Depuis quand les pokes ont-ils remplacé les roses ? Pourquoi swiper plutôt que draguer ? Peut-on vraiment trouver l’amour via une application ? Nous nous posons les mêmes questions que vous et tentons d’y répondre chaque troisième samedi du mois via le podcast Match Moi, le guide virtuel des relations réelles.

Une émission de : Rudy, Solange
Un mot sur l'émission
Depuis quand les pokes ont-ils remplacé les roses ? Pourquoi swiper plutôt que draguer ? Peut-on vraiment trouver l'amour via une application ? Solange et Rudy se posent les mêmes questions que vous et tentent d'y répondre dans Match Moi, le premier guide virtuel des relations réelles ! Une fois par mois.

Suivez l'actualité de Match Moi
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    fukube

    Faites attention quand même lorsque vous évoquez le fait qu’en gros n’importe quel étranger au Japon pourrait choper plein de nanas.

    Faut quand même correspondre à certains critères précis et spéciaux et ça dépendra des Japonaises qu’on vise.

    Disons sommairement qu’il y a 2 possibilités pour être populaire là-bas:

    Soit elles aiment les étrangers façon « kawai » genre avec les yeux bleus, les cheveux blonds, le visage fin et la personnalité amusante et gentille.

    Soit elles aiment les étrangers façon « kakoi » donc les mecs grands, assez musclés, la barbe naissante, pas mal de poils, etc et habillés relativement classe.

    Je fais parti de la 2ème catégorie. Donc mon expérience a plutôt été bonne ^^

    Mais c’était loin d’être le cas pour la majorité des étrangers que j’ai vu et beaucoup qui arrivaient la bite dans la main pensant niquer à tout va sont revenus brecouilles chez eux. Y en a même qui devenaient agressifs avec les japonaises à force de se prendre des râteaux.

    Le Japon, c’est pas la Thaïlande.

    Bref soit elles aiment les gaijin un peu « efféminés » soit les gaijin qui font assez « virils ».

    Et si on ne correspond pas à ces 2 critères, à moins d’être pété de tunes et d’avoir une très bonne position sociale ou un bon niveau d’études dans son pays d’origine (qui permet à la japonaise d’imaginer vivre dans un autre pays en étant femme au foyer), on arrivera que très difficilement à avoir des filles, ou alors il ne faut pas être difficile ou viser les femmes de plus de 40 ans qui sont « rejetées » par tous les mecs.

    Ne faites pas croire qu’un type pas très beau, à l’allure négligée et avec 3 sous en poche arrivera à baiser comme Rocco là-bas et des belles femmes, c’est une pure utopie.

    ImmigréauJapon

    Je placerais la vérité entre vous. Je trouve que toute généralisation est abusive, et je trouve que la situation peut différer selon les lieux au Japon.
    Pour ma part, je voudrais critiqué tout le speech que Rudy a fait sur le sujet des visas. Il a vu la situation résultante mais le processus n’est pas du tout celui-là. Avec le mariage on peut obtenir un visa d’époux, et quand on divorce on se retrouve à devoir changer de visa mais le processus n’est pas si rapide ni si dur. Et si on a un autre visa, le divorce n’a pas d’impact. Ensuite la loi japonaise ne connait pas la garde partagée, les droits parentaux sont focalisé sur un parent, et le plus souvent (presque 100%) la femme. Donc Rudy mélange un peu tout au niveau des causes aux effets qu’il voit.