Catégories

Minuit 69

Minuit 69 #5
La fellation - Ceci n'est pas une pipe

Disponible depuis le

Grâce à Minuit 69, Loup, Lucille et leurs chroniqueurs déshabillent les tabous et mettent à nu les idées reçues. Entourés de Cachou, Toma, Greg, Samuel, et Zephiriel, ils évoquent les plaisirs de la fellation.

Comment l’homme ressent-il la fellation ? Est-ce une pratique sans risques ? A quel point le pénis est-il un organe sensible ? Et comment faire varier cet acte sexuel ? Détendez-vous, Minuit 69 s’occupe de tout !

Des remarques ? Des questions ? Contactez-nous à minuit69@radiokawa.com !

Cette émission est déconseillée aux mineurs.

Une émission de : Loup (Alexleserveur), LuxBox
Un mot sur l'émission
Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir : réappropriez-vous votre image et vos fantasmes, soyez à l’écoute de vos envies et partez à la découverte de votre intimité. Une fois par mois, Minuit 69 vous accompagne sur ce chemin. En direct un mardi toutes les quatre semaines, juste après Allô Centrale.

Suivez l'actualité de Minuit 69
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    Xeca

    Super émission comme d’habitude, très intéressante. Mais c’est normal qu’il ne soit pas dans le flux et sur itunes?

    Monanorak

    Je suis super gêné car je n’aime pas émettre une opinion trop tranchée et négative, ainsi pardonnez-moi de « m’anonymiser » comme ceci mais peut être que vous pourrez en tirer quelque chose.

    Je trouve ne trouve pas ce podcast vraiment bon. Enfin, plus précisément, je ne lui trouve pas d’utilité. On dirait qu’il émane juste d’une grosse envie de faire un truc autour du mot-clé « sexe », comme si on tirait ce mot en sujet libre de concours. Quel est le problème ? Ben, il est multiple. Si vous faites un podcast uniquement pour sortir que le sexe c’est du consentement et de la communication, c’est que vous prenez régulièrement vos auditeurs pour des cons, voir pire. Je n’ai pas besoin d’un podcast pour savoir ça. Du coup vous prenez le rôle de « conseillers », pour un truc que vous décrivez régulièrement comme important, mais sans aucune assise. Pas de pros, pas de scientifiques ou des médecins, juste vous et vos vies (qui n’intéressent pas forcément, pardon pour la petite insulte mais vous voyez ou je veux en venir) qui voulez prodiger des conseils.

    Et je pense même pas que le taf soit rempli. Franchement, en 4 numéros, je n’ai rien appris… Même sur des « domaines » que je n’ai pas vécu, puisque je n’ai entendu que des généralités que j’avais devine il y a longtemps. D’ailleurs, avec cette posture, vous vous permettez même quelques petits jugements et c’est paradoxal. Réécoutez vous, ça pourrait vous frapper. 

    J’ai écouté ce cast curieux d’entendre des choses sur le combo « pipe + capote », nada. Les protections, les mst face aux gâteries buccales ? Non plus. J’ai davantage appris de trucs sur le sexe en un apero du captain récent que sur tout minuit 69. parce que vos podcasts ont pas l’air bosses. Je doute qu’ils le soient… et je passe sur la prod pas folle mais c’est pas le plus important. 

    Bref voilà, il y a plusieurs gros problèmes et je pense pas que ce cast soit jamais parti dans la bonne direction. Je trouve que Minuit 69 pousse le reste de Kawa vers le bas.  Désolé ce n’est pas super à écrire et à lire mais ça pourra peut-être vous servir !

      Si tu penses que ce n’est pas utile de rappeler les notions de consentement et de communication, tant mieux pour toi (tu le dis d’ailleurs toi-même : « je n’ai pas besoin d’un podcast pour savoir ça »), cela signifie que tu as bien intégré ce qui peut paraître une évidence (y’a bien qu’un mec pour croire que rappeler la notion de consentement est inutile, tiens !) mais ne l’est pas forcément, sinon il n’y aurait ni agressions ni sexologues. Non pas que nous voulions nous improviser sexologues, ce n’est pas le but, mais nous voulons partager des expériences et casser des tabous parce que nous pouvons tous à un moment ou un autre en souffrir dans notre vie sentimentale ou sexuelle. On ne se prétend pas médecin ou scientifique, à aucun moment c’est le cas et nous faisons justement très attention à ça. Après, que toi tu n’aies pas besoin de ce podcast ne signifie pas d’une part que nous n’avons pas à le faire (tout ce qui existe n’est pas uniquement destiné à toi, désolé) et ne signifie pas non plus qu’il ne peut pas être utile aux autres, comme en témoignent les mails d’autres personnes qui nous remercient de leur avoir appris des choses, voire même aidées. Alors ça ne changera pas ta vie, mais honnêtement, ce n’est pas grave, on ne fait pas ça pour tout le monde, et désolé si on pense aux autres avant toi.

      En revanche, je ne te permets absolument pas de dire que nous prenons nos auditeurs pour des cons. C’est complètement, entièrement faux et absolument insultant. Par contre, suite à ce commentaire, je te prends pour une personne égoïste et cynique, et je trouve cette attitude conne (note que je parle de l’attitude et non de toi) et absolument dégueulasse. Si nos avis et notre démarche ne te plaisent pas, c’est ton problème, tu as le droit de passer ton chemin, mais on ne va pas s’arrêter parce qu’une petite personne s’est sentie délaissée parce que ça ne tourne pas assez autour de son énorme univers bien à elle, rien que parce que des mails de remerciements, on en a reçu au moins dix fois plus.

      Tu n’as rien appris ? Encore une fois : tant mieux. Grand bien te fasse de tout savoir, tu es meilleur que les autres, et puisque tu n’as rien à appris, on ne devrait rien apprendre aux autres ? Pitié, quitte à te lécher le nombril, descends de cinq centimètres : au moins, la bouche pleine, on raconte moins de conneries.

      Enfin, il y a toute une partie sur les MST et la fellation, et on déplore justement que les gens ne se protègent pas assez pour ce genre de pratiques, commentaire déjà formulé dans le numéro sur le cunnilingus. Quitte à attaquer, autant le faire correctement au lieu de raconter n’importe quoi. Peut-être que si tu t’écoutais moins penser, tu entendrais ce que les autres disent. Du coup, je t’invite à aller écouter l’Apéro du Captain et ne pas te faire plus de mal en restant ici, et je ne vais certainement pas prendre en considération l’avis d’une personne qui n’a même pas écouté l’émission. Donc bon, si tu veux vraiment nous aider, bah commence par nous écouter plutôt que raconter n’importe quoi ? Merci.

      Honnêtement, je ne m’autorise à répondre de la sorte que dans Les Tauliers, parce que ce sont les Tauliers, mais face à un tel déballage égocentrique, biaisé et de très mauvaise foi mâtinée d’attaques gratuites, désolé mais je ne vais pas prendre la peine de répondre avec amabilité.

      Cordialement.

    Rice Cooker

    En side dish on peut la faire avec une poignée de riz en bouche…Désolé J’ai pas plus de détails, cru? cuit? long? rond? soufflé? basmati ou au jasmin? nature ou au lait ou en risotto? au curry peut être? xD

    Xavier

    Hello !!

    Me voila de retour pour écouter ce pod au sujet sympa dont m’avait parlé ALS ya quelques semaines dans les coms sur le cuni 🙂 J’en suis qu’au tout début mais je veux rebondir tout de suite sur la question « ya-t-il des hommes qui n’aiment pas la fellation ? »

    Well… J’ai 31 ans déjà et pendant des années je n’ai pas aimé ça. J’étais tellement sensible du trilili que le moindre contact d’une bouche sur mon gland me faisait mal. Je n’ai jamais compris pourquoi j’avais si mal d’ailleurs et j’enviais beaucoup les mecs « normaux » qui n’avaient pas ce problème. Je me sentais frustré. Ils avaient vraiment l’air de prendre leur pied, encore plus que pendant une pénétration et j’étais jaloux et triste de ne pas pouvoir profiter de ça moi aussi. J’ai osé en parler à 28 ans seulement à un ami qui m’a dit qu’il fallait que j’entraine ma verge (je ne suis pas circonci au fait) à avoir un contact avec quelque chose de solide et il m’a conseillé de profiter des moments de douche pour passer le pommeau sur mon pénis et ceci régulièrement afin de m’habituer. Ce que j’ai fait tant bien que mal.
    Mais à vrai dire c’est vraiment avec ma copine que j’ai progressé. Je ne sais trop comment mais force de me forcer à me faire sucer, j’ai fini par prendre du plaisir. Petit à petit au début et beaucoup ensuite. Je ne suis pas encore à 100% à l’aise mais je suis déjà super heureux d’être arrivé à vaincre ma trop grande sensibilité. Ca m’a demandé de lacher prise, de me faire confiance, de faire confiance à ma copine et ça a payé 🙂 Bref maintenant j’aodre ça. J’ai pas encore réussi à jouir uniquement grâce à la fellation, je dois finir autrement, mais j’y suis presque et j’ai hâte d’y parvenir. Le problème est que j’ai vraiment besoin de temps et j’ai peur que ma copine fatigue ou pire, finisse par s’ennuyer…

    Donc voilà, ceux qui ont le même souci que moi, sachez que vous pouvez apprivoiser votre corps avec juste de l’envie et de l’entrainement. Il faut juste garder la notion de plaisir en tête. Dommage que je réalise ça seulement maintenant, j’ai au moins 15 ans de pipe à rattraper ^^

    Cthulhuvstheworld

    super émission mais j’ai juste regretté de ne pas avoir entendu une partie consacrée a la manière de l’aborder dans le couple quand on a une partenaire qui a peur de l essayer a cause des clichés de merde du porno et des hoax internet qui te disent que la fellation donne le cancer de la gorge de la bouche vous allez tous crever !!

    Elle a déjà tenté la pratique mais n’a jamais vraiment retenté (ce que je peux comprendre) je voulais juste savoir comment réagir quand on est dans une situation ou l’homme aimerai recevoir une fellation en préliminaire avant quelques rapport (pas tout le temps bien sur ça n’aurait aucun intérêt ) quand sa partenaire a une image diabolisée de cette pratique . ( parce que dans notre cas c’est vraiment le cas, elle m’a dit plus d’une foi que ça fait trop porno c est crade etc…)