Catégories

Que le Grand Geek me Croque

Que le Grand Geek me Croque #5

Omar Boulon, FredPXLBBQ, Vincent Pierlot et Minecraftfr
Disponible depuis le
Invités

Omar Boulon (Canard PC), FredPXLBBQ (PXLBBQ, son Twitter), Vincent Pierlot (ex-LCI Gameclub, son Twitter) et Maxime de MinecraftFR (Minecraftfr, son Twitter).

Un mot sur l'émission
Montez à bord du talk-show nocturne de RadioJV ! Alexleserveur, InkS, Chloé et Alvin amènent leurs invités à commenter l'actualité du mois, partager leurs anecdotes lors de la rétrospective et éclairer de leurs lumières un thème qui leur est familier.

Suivez l'actualité de Que le Grand Geek me Croque
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Cyril

    Cette émission été tout simplement génial merci a vous tous pour ce bon moment d’écoute.

    Wiltjay

    Le remix de Monkey Island est très frais, j’ai beaucoup aimé 😉 .
    Bonne émission, je ne vous connaissais pas, je vais certainement vous suivre de plus près maintenant! (Un ami canard m’a dit que Boulon était invité).

    Wiltjay, lecteur et forumeur CPC.

    Alexleserveur

    Merci à tous les deux ! Ca fait toujours plaisir de recevoir des encouragements 🙂 N’hésitez pas à écouter également les anciens numéros 😉

    Wiltjay, ton commentaire va faire plaisir à Inks qui s’est fait taper sur les doigts à cause de ses choix musicaux 😀

    YΩshi

    Hop, juste un petit commentaire (l’émission était excellente bien entendu ^^), SimCity existe déjà sur iPhone et iPad sous l’appellation SimCity Deluxe. Voilà. 😉

    Arkan

    Bonne émission, complète et référencée, rien de méchant à dire ce qui est fort dommage, si, quelle incompétence du preneur de son, c’est une honte, je ne reviendrai plus jamais supporter cette agression auditive, il y a intérêt que ce soit rectifié pour la prochaine avec des excuses sincères et appuyées en début de diffusion.

    Vous vous améliorez, c’est fluide, les invités parlent et ont quelque chose d’intéressant à partager, vous leur confier le temps de parole sans trop intervenir, l’on sent de la qualité dans les connaissances mises en œuvre pour « débattre » en parallèle d’une maîtrise sur la non-prolifération du fanatisme.

    Le thème bien que n’étant pas mon intérêt premier a eu le mérite de m’enseigner sur l’univers concerné, il vous faudrait le triple de durée pour vraiment cerner la problématique mais vous parvenez à rester complet dans le concis.

    J’ai beaucoup apprécié, je vous félicite de parvenir à convaincre des invités de cette valeur, serait-ce le charme d’Als qui opère ?

    À une prochaine fois, merci du bon moment.

    InkS

    Arkan > Une bonne fois pour toutes : il n’y a PAS de preneur de son. C’est chacun chez soi avec son micro et son matos (on habite tous à des endroits très différents : ALS à Lille, moi à Genève, Boulon était évidemment à Paris…) et l’énooooooorme écho (dont on s’est maintes fois excusés dans le corps de la page de cette émission et sur les forums de Canard PC) est dû au manque d’écouteurs/casque de Boulon, qui n’avait que ses hauts-parleurs… On aurait bien voulu faire mieux, mais ça dépasse amplement ce qui est « rattrapable au montage ».

    Merci de ton retour. =)

    Arkan

    Je sais Inks pour le son et les conditions, je pense d’ailleurs que la quasi totalité de vos auditeurs en a la même connaissance et de fait ne prend pas peine de considérer ces déformations 70’s.
    C’est seulement lorsque vous commencerez à devenir « trop » connus et que les foules déferleront que là vous recevrez des pluies de mails d’insultes pour le moindre grésillement de trois secondes sur une séquence d’une heure et demie.

    Le paragraphe était à vocation humoristique cela dit vu l’effet produit il vous faudra lever des barricades pour affronter les possibles « trolls professionnels », faites comme tout bon habitué, appréciez les compliments, notez les critiques constructives, bloquez les pseudo+ip+traque de l’adresse mac des velléitaires avec suppression automatique de leurs propos et mise aux enchères de leur adresse personnelle (les trolls s’entredévorant ils sont toujours à l’affût de nouvelles proies).

    Ne pas se laisser affecter par les imbéciles, poursuivre sa démarche par plaisir et non obligation. D’un autre côté c’est le revers de la médaille du principe des « j’aime » « étoiles » « pouces » etc. certains dérivent.

    Bref, vous avez le recul pour relever ce qui accroche, vouloir l’améliorer, présenter vos excuses par politesse, très sincèrement difficile de faire plus honorable comme démarche, quoiqu’en dédommagement j’accepterais volontiers de votre si délicieux chocolat.

    InkS

    Du chocolat ? Mmh, oui, bien sûr, dans un colis taille mammouth avec, en cadeau, un banquier Suisse et une montagne. Plus qu’un paquet-cadeau, voici le paquet-cliché ! :O

    Et sinon, merci des encouragements, ça fait vraiment plaisir. =)

    Arkan

    Il ne s’agit pas de clichés, lorsque je viens chez vous revoir des amies j’en profite pour faire mes achats directement en chocolaterie, Cailler pour la partie production en chaîne et quelques confiseurs locaux pour la partie artisanale.

    Passons cette digression, comme je vous le demandais j’aurais aimé connaître le processus de sélection des invités en fonction du thème (ou l’inverse si l’objet varie selon les participants), si certains d’entre eux font la démarche de vous contacter d’abord, si tout se passe par mail avant l’émission ou si seuls les réseaux d’espions AlsInkSiens vous permettent de persuader par le chantage à la publication facebook d’images compromettantes. Déjà eu des refus ? (sans citer de noms)

    Merci à vous, des réponses et de l’enthousiasme.

    InkS

    On discute d’un thème et d’une rétro avec ALS puis il trouve les invités qui concordent avec les deux sujets. Tout bêtement !

    Alexleserveur

    Voilà, comme a dit Inks, on choisit les invités en fonction de la rétro et du thème, histoire d’avoir une programmation cohérente. Des refus du genre « je ne vais pas dans ce petit podcast », on n’en a pas vraiment eu ; au contraire, les invités sont généralement emballés (et certains nous tapent même les doigts quand on ne les réinvite pas assez vite, c’est dire ! Je ne dénonce personne mais il suffisait d’être sur Twitter hier avant l’enregistrement de Respawn in Paris pour se rendre compte que le podcast d’Inks, c’est un peu THE place to be). Bien sûr, il y a toujours quelques désistements compréhensibles, mais je pense qu’à ce jour, nous ne nous sommes fait snober qu’une seule fois.

    Merci d’avoir écouté le podcast et pour les retours, n’hésite pas à écouter les anciens numéros :3 Et merci pour le charme :3 C’est naturel <3