Catégories

Storytime

Storytime #2
Un voyage d'apprentissage

Disponible depuis le

Sur le thème « Un voyage d’apprentissage », les histoires de Margaux et de Melissa,

Sans oublier les deux nouveautés de cette formule remaniée,

La Séquence Crustina,

Et l’entretien, avec notre invité du mois Benjamin Benoit !

Bonne écoute 🙂

Page Facebook de l’émission

Une émission de : Dylan (Shikamarrant)
INVITÉS
Benjamin Benoit, dit Concombre Masqué, co-animateur de LOLJapon, journaliste à Numerama, Pixels, Konbini...
Crédits variés

Melissa De Vincenzo (MidasTouch) - La dernière fois que je suis partie en voyage...

Margaux Salliot - L'arrivée

Musiques

Un mot sur l'émission
Chaque dernier dimanche du mois à 9h, Dylan (Shikamarrant) et son équipe vous proposent un moment de détente fait d'histoires et de jeux. Fermez les yeux et suivez le fil !

Suivez l'actualité de Storytime
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    Zombie1871

    Hallo l’équipe. Encore ravi par cette émission (qui a pensé « tient vl’a le ravi de service ». ). Je me permet d’apporter mon regard de parisien sur cette émission. Paris est une ville effectivement très dure pour ceux et celles qui tels des papillons se laissent attirer par ses paillettes. Un autre truc qui a été peu évoqué, c’est que Paris coûte cher, très cher. Et je comprends la déception que l’on peut ressentir devant sa crasse, sa ligne 13 et la dureté de son existence (surtout quand on est une femme). Cependant je me permet une petite anecdote. J’ai travaillé pendant quelques années du côté du Pigalle. C’était intéressant car un homme à Pigalle est un porte-monnaie sur patte qu’il faut vider au plus vite (sans arrière pensée). Mais lorsque les rabatteurs/euses, prostitué-es, pipeuse, patron de café ou de boutique de souvenirs repèrent que vous êtes un travailleur et non un pigeon, vous passez de l’autre côté du miroir et devenez alors le résident d’un petit village où tout le monde se connait, sait tout de tout le monde, se dit bonjour et au revoir, se respecte et commente abondamment la vie des pigeons de passages. Paris c’est un peu ça. Vivre dans un quartier longtemps, c’est retrouver une petite vie de village. Il y a par contre une chose que je ne peux laisser passer ce sont les « touristes abrutis ». En tant que parisien j’adore les touristes et je les respecte. Ces gens sont là heureux, souriant, innocents en famille, content d’être là et détendu. Je trouve ça….mignon et je me fais un devoir de les préserver car cela fait du bien cette paix. Même si elle est parfois bruyante et sale.
    Et pour terminer, chère petite provinciale, vous avez trouvé la vie parisienne difficile mais imaginez les désillusions de ceux et celles qui font un « retour à la terre » en province et découvre eux-aussi les difficultés de la vie provinciale ou de village: la perte de l’anonymat, le cycle de la nature difficile à suivre, les poules bouffées par le renard, les insectes partout, les potagers qui donnent rien, l’intégration difficile parce « qu’on est pas comme tout le monde ». J’aurais aimé vous faire découvrir le Paris-Village que j’aime et je vous souhaite à tous et toutes une bonne continuation pour l’émission et un bon voyage au Canada en particulier. Merci pour le boulot.

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 Ca fait plaisir que ce podcast d’histoires (ces plongées dans des subjectivités comme j’aime dire) invite d’autres à nous raconter leur histoire, leur subjectivité ! J’ai pas transmettre à la principale intéressée ton commentaire ahah
      Et merci pour les compliments au passage, on essaye d’améliorer l’émission à chaque épisode, vu qu’on est un peu à part sur RadioKawa et que tout ça est encore en construction 🙂