Catégories

TVNR

TVNR #67

Une « BBC à la française » est-elle désirable ?
Disponible depuis le

L’équipe de TVNR se pose la question qui taraude le service public depuis de nombreuses années : une BBC à la française est-elle désirable ? France Télévisions et Radio France sont-elles seulement compatibles ? Quid, notamment, de leur façon de produire les programmes qu’elles diffuse ? Que nous enseigne le projet franceinfo: ?

L’actualité audiovisuelle n’est pas épargnée : on évoque le décès de Rémy Pflimlin, Radio France qui n’exclut pas d’inclure de la publicité à ses podcasts, Amanda et AcTualiTy maintenus (temporairement) à l’antenne, SFR achète les droits français de NBCUniversal et Discovery, le succès d’audience du renoncement surprise de François Hollande et l’adoption de la loi supprimant la publicité dans les programmes jeunesse de France Télévisions.

Les chroniqueurs : Fox, Olivier, Ringo et Maël.

Un mot sur l'émission
Dans TVNR, InkS et ses chroniqueurs passent en revue la vie des médias audiovisuels (télé, radio, internet) : de l'actualité, un bon gros dossier et des recommandations à consommer sans modération ! En direct un dimanche sur deux.

Suivez l'actualité de TVNR
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Paysan3000

    Des pubs avant les podcasts ?

    Pitié ! Encore une pub pour les cafés Malongo commerce équitable et je me suicide.

    Petite précision: Black Books, comme Black Mirror, sont toutes deux des productions de Channel 4, qui est une chaîne publique, financée, contrairement à la BBC, par la publicité. Cela dit, ça reflète bien le fait qu’on a toujours tendance à voir la main de la BBC derrière toute bonne série britannique, étant donné la qualité générale de ses productions…

    Marrante Inks ton opinion sur South Park, je trouve au contraire la saison 20 assez nulle et pas vraiment maitrisée par rapport à la 19. J’ai même un avis diamétralement opposé en fait.

    Les Member Berries c’était une bonne idée qui ne donne rien au final, idem avec Bill et Hillary qui sortent du tableau immédiatement après l’élection, pareil avec la relation de Cartman, et on sent vraiment qu’ils ne savent pas quoi foutre avec Mr Garrison.

    À l’inverse, la dérision autour de SoDoSoPa, de Whole Foods et sa clientèle, la gentrification et ce qu’elle entraîne, tout ça c’était largement plus fin. Et PC Principal qui me laissait vraiment dubitatif au début a un vrai rôle.