Catégories

TVNR

TVNR #69

ARTE, France Culture : les chaînes du mieux-disant culturel
Disponible depuis le

Le dossier de ce numéro est consacré à ARTE et France Culture : que dire de ces chaines qui sont aujourd’hui en proue du mieux-disant culturel et de la curiosité scientifique ? glissent-elles vers une forme de sensationalisme ? au contraire, sont-elles élitistes ?

Outre le dossier, l’équipe de TVNR revient également sur l’actualité des médias audiovisuels : le (très) grand écart de Jean-Pierre Elkabbach, une des deux enquêtes concernant Jean-Marc Morandini classée sans suite, le lancement de « Explicite » par d’anciens d’iTélé, les évolutions de franceinfo: ainsi que les chiffres de la diversité sur le petit écran.

Les chroniqueurs : Olivier et Ringo.

Un mot sur l'émission
Dans TVNR, InkS et ses chroniqueurs passent en revue la vie des médias audiovisuels (télé, radio, internet) : de l'actualité, un bon gros dossier et des recommandations à consommer sans modération ! En direct un dimanche sur deux.

Suivez l'actualité de TVNR
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Zali

    Sur la japanime, Arte a toujours été très en pointe, en effet, et ce dès les années 90. Non seulement ça a été traité dans leurs émissions, et toujours sous un angle assez sérieux, mais de plus, ils ont, vraiment très tôt, mis le focus sur la programmation de films japonais contemporains (d’animation ou pas, d’ailleurs), avec une programmation sans mépris.
    Dès la fin des années 90 ils ont passé Miyazaki et Takahata (et étaient les seuls à le faire / a le faire encore), et si j’en ai un souvenir si précis, c’est que ça a rempli sa mission auprès de ma mère. Elle était très anti-japanime parce qu’elle n’en avait que des a priori très négatifs, et une fois qu’elle a vu, en quelques semaines, Totoro et le Tombeau des Lucioles sur Arte, elle a complètement révisé son jugement et a commencé à emprunter des mangas et des cassettes de japanime à la médiathèque, etc.
    Je pense que sur plein de sujets, Arte a permis à des gens d’entendre parler d’énormément de phénomènes (les sciences, les nouvelles technologies, la pop culture, les séries scandinaves) qui sont régulièrement moquées et/ou ignorées sur les grosses chaînes.

    C’est une chaîne (ou plutôt un réseau, vu leur investissement sur le son, le net, etc) qui a aussi adapté son image aux évolutions de la mode. C’est devenu plus pop, moins austère, l’audience a été rajeunie, bref, c’est une des rares chaînes de télé qui a a la fois investi sur la forme et sur le rajeunissement du fond, sans sacrifier la qualité, et je vois pas trop d’autres exemples sur les chaînes de la TNT.
    La plupart des gens qui véhiculent son image élitiste et ou uniquement expérimentale sont des gens qui ne la regardent jamais.

    Arte a aussi des défauts, et vous les avez très bien pointé dans l’émission : des docs pas toujours intéressants, des éditocrates genre Askolovitch ou FOG qui squattent les plateaux, un manque de moyen qui fait parfois cheap, etc.
    Mais c’est pas étonnant, vu la qualité déployée, que ça soit une des seules chaînes a gagner de l’audience.

    Zali

    (et btw : même si j’aimais bien TVNR avant, je trouve la nouvelle ligne de l’émission BEAUCOUP plus intéressante pour quelqu’un comme moi qui regarde extrêmement peu la télé).

      Paysan3000

      Je plussoie. J’aimais beaucoup l’ancienne émission, que je trouvais amusante et instructive aussi, mais çà me dérange pas qu’il y ait un peu moins de lol et qu’on s’attarde moins sur la télé-poubelle. Hommage à l’équipe et bisous à Alvin quand même. <3

    nico

    « malheureusement un manque d’actions du CSA ».
    Super TVNR ! Bravo les « démocrates de loin ».
    Le CSA étant le nouveau nom (poli) de « l’inquisition » …merci à TVNR de ne pas promouvoir une idéologie totalitaire et donc la police politique (les membres du CSA sont nommés par le gouvernement en cascade, le président étant un proche de François Hollande)…

    Autre remarque : au niveau de la diversité des opinions politiques (notamment au sein des médias publics… alors que c’est une de leur mission) des présentateurs et des éditorialistes des différentes chaînes, y a-t-il des études du CSA ? Combien (en %) sont liés (ouvertement ou non) au FdG, au PS, au LR et au FN ? Je ne sais pas pourquoi mais un parti va totaliser 90%…

    « France Culture qui tape un peu à gauche »…Le « un peu » est de trop…mais bon il y a comme un éclair de lucidité touchant (d’autant que cette radio est payée par l’argent de tous les contribuables, vive la « démocratie »)…….Mais on en revient toujours au même point : toujours la Secte…
    D’autant qu’on attaque bien sûr Finkie et Michel Onfray (les 2 seuls qui ne sont pas de la Secte, comme par hasard) : TVNR n’est pas du tout lié à la Secte, non……

    Donc au final, TVNR c’est quoi ? Un podcast d’hommes blancs de gauche, en gros du même âge, qui votent PS ……….mais qui expliquent que la démocratie c’est bien (mais sans les présentateurs de droite, ou intervenants défavorables à la secte à la radio public) et qu’il faut de la diversité (de couleur de peau) aussi…mais chez les autres….Un podcast de nièmes gôchistes du « camp du bien » qui veulent croquer…passons.

    Et bien voila…..CQFD….je parlais de censure……Il ne vous faut pas grand chose à TVNmachin. La critique on l’élimine c’est plus facile…..Pour une émission sur les médias, bravo…mais est-ce si étonnant ?

      Enfin ! Je le voyais venir, je l’ai eu : mon petit commentaire au style « ni de droite, ni de gauche ». 8)

      Tout d’abord, un mot concernant la censure : c’est soit le filtre anti-spams, soit un collègue zélé qui a trouvé ton discours trop borderline. Quoi qu’il en soit, ta prose est désormais publique et disponible en un seul commentaire. L’hospitalité Suisse.

      Je vais pas te faire toute la liste (tu nous as fait tous les poncifs de mec d’extrême-droite woke face aux vilains médias), mais sache que j’adore ton « mais est-ce si étonnant ? » de fin. On l’a vu mille fois. Vous vous usez, les mecs. La ficelle est trop grosse. 😀

        Paysan3000

        « Ni de droite ni de gauche »…, le mec qui assume pas. Va te cacher, coco.

        Eux, au moins, ils assument. Çà te fait déjà çà d’audace en moins pour quelqu’un qui prétend au courage intellectuel. T’es pas là pour discuter, juste pour vomir, alors paie-toi un joli journal intime pour y étaler ta prose souffreteuse et abtiens-toi d’en faire profiter les autres.

          Je peux comprendre qu’on discute nos opinions (TVNR, comme beaucoup d’émissions Kawa, n’a pas l’ambition de la neutralité ou de l’objectivité). Mais qu’on nous les reproche, c’est… vain.

          On va pas changer nos idées parce que quelqu’un nous a reproché de les avoir. ¯\_(ツ)_/¯

          De même, je suis extrêmement ouvert aux gens qui n’ont pas les mêmes idées que moi ; tout autant que je peux être critique envers celles et ceux qui partagent certaines des miennes.

          Un peu de subtilité, bon sang.

            Paysan3000

            Ouais, mouvement d’humeur. Je m’en excuse immédiatement auprès de l’intéressé, si il veut bien. Vous pouvez supprimer si vous le souhaitez.

        nico

        @INKS et PAYSAN3000
        Je me sens obligé de répondre aux différents commentaires.
        1) Pour la censure : je prends bonne note de la republication de mes messages postés le long de l’émission. Mais le fait qu’ils aient été supprimés dans un 1er temps n’est pas anodin et très révélateur…d’autant qu’ils ne comportent aucun propos « limites » (les postes de Paysan3000 non supprimés, à côté…no comment).
        2) Pour le mec « d’extrême droite » :
        – je n’ai jamais voté pour le FN, donc je ne dois pas être autant d’extrême droite que ça…
        – les « poncifs » que j’écris sont ceux que développent (avec plus de talent certes) et dénoncent Finkie, Michéa, Guillui, Jacques Julliard, Pascal Brukner et Brice Couturier : ils sont d’extrême droite ?…non (ils sont quasi tous de gauche ! même Finkie se dit de gauche!) mais ils sont accusés comme tels par certains proches de l’extrême gauche, réelle celle-ci, celle qui depuis Staline qualifie d’extrême droite, de fasciste ou de nazis tous ses opposants (c’est ce que vous faites car vous êtes d’ailleurs incapables de donner des définitions claires de ses termes : pour vous ça veut dire « sorcière » comme sous l’inquisition et ça permet de bruler sans argumenter).
        – Tiens Brice Couturier ! On ne peut pas parler sérieusement de France Culture sans évoquer « l’affaire » Brice Couturier lors d’une émission sur « Nuits Debouts » (tiens le traitement médiatique de « Nuits Debouts »…avec ça vous pouvez tenir 1 mois) …Puis de son « départ » de la radio (« les idées claires »). Tout est là concernant France Culture ! Car France Culture est une radio qui dérive dans la secte, c’est à dire dans l’entre-soi « du camp du Bien » (qui invite à tour de bras Alain Badiou, le fier défenseur de Pol Pot en 2017 !) celui qui désinformé sur la situation des USA et du R-U dernièrement ou lors du referendum de 2005 …Et c’est pour cela que j’ai été attiré par votre émission que je connaissais pas.
        – Je note que face à mes arguments et mes remarques, vous êtes incapables d’argumenter (et je ne parle pas des éructations et insultes de paysan3000…). Vous ne vous interrogez même pas sur le fait que tout ce que vous croyez défendre vous ne vous l’appliquez pas à vous même : il n’y a pas de débat dans votre émission comme il n’y en a pas (sauf grâce à Finkie) sur France Culture ou dans 28 Minutes : vous êtes dans l’entre-soi ! et vous diffusez une idéologie bobo mainstream sans aucun recul en croyant que c’est le bien (Finkie c’est rance, éliminons le seul qui ne soit pas de gauche sur France Culture !). Quid du pluralisme des idées et de l’opinion des présentateurs dans les médias français et notamment publics ?
        Bon après vous semblez jeunes, sans grande culture politique et surtout historique et vous ne prenez peut-être pas le temps (vous n’en avez peut-être pas) de bien étudier vos sujets (ici la ligne éditoriale de ARTE et France Culture). Je me suis de toute façon trompé, je ne connaissais pas l’émission. Bonne continuation quand même.

          Je ne comprends pas ton objectif. Que l’on change l’émission pour qu’elle te plaise ? Cela n’aura pas lieu. Ecouter quelque chose que tu n’aimes pas ? C’est bizarre. Pourquoi perdre de l’énergie dans un combat vain, en étant qui plus est extrêmement désagréable et hautement accusateur ? Respire un bon coup, tout ira mieux, et vaque à des occupations importantes.

            nico

            En fait mon but était :
            – d’exprimer ma déception sur le contenu de l’émission (thème pourtant prometteur) que je découvrais (je ne suis pas masochiste !) .
            – d’essayer d’apporter la contradiction sur des paroles exprimées selon moi erronées
            – d’alerter sur le non pluralisme des médias à la radio, à la TV et dans votre émission : ce n’est pas anodin, c’est un vrai enjeu démocratique.
            Après si vous êtes, en effet, hermétique à la critique et à la remise en cause…je respire un bon coup, ça va mieux et je vaque à des occupations importantes.

              Scoop : les opinions ne peuvent pas être erronées. Ensuite, le pluralisme dans notre émission : L O L. « J’ai quelque chose à vous dire sur le pluralisme dans les podcasts indépendants. » Super enjeu démocratique, youpidou. Je sais pas, si tu es pas content et tout scregnegne, achète un micro, fais ton émission et baste. On est toujours ouvert à la critique constructive, sur la forme du podcast, la durée, que sais-je. Mais là en gros, ta « critique », c’est « votre opinion n’est pas bonne, seule la mienne est valide, je vais vous prendre par la main et vous expliquer pourquoi. » Bah euh, non ? Non, c’est ton opinion, c’est cool. Tu peux la donner si tu veux, après tu peux le faire de façon plus correcte que tu ne l’as fait, déjà (conseil pour pas passer pour un mec franchement pas sympa, hautain, haineux, rageux, tout ce que tu veux), et ensuite, ne t’attends pas à ce que les gens soient tous d’accord avec toi parce que c’est, justement, une opinion. C’est la tienne. On a la nôtre. Voilà. Maintenant, survis avec le fait qu’il existe des gens qui ne sont pas d’accord avec toi.

          Je ne surveille pas les commentaires nuit et jour, laisse-moi donc le bénéfice du doute quant à la modération du message de Paysan3000 (j’ai fait sauter celui qui était exagérément grossier à ton endroit, restons civils et sophistiqués).

          Je maintiens que la démarche est la même : un commentaire qui prend les gens de haut, se veut défenseur d’une minorité d’opinion contre une oppression mainstream hypocrite et qui, lorsque son modus operandi est comparé à celui de l’extrême-droite, s’en défend aussi sec en balançant un certain nombre d’auteurs ; comme si citer quelques noms d’intellectuels qui aiment faire parler d’eux (et qui pour beaucoup ont pour thématiques préférées des sujets qui – divine surprise – recoupent celles de partis de droite populiste) était argumentativement riche.

          Cette façon de monter au créneau, je l’ai déjà vue. Aussi bien en commentaire (ici, à quelques occasions) qu’ailleurs.

          C’est ton droit le plus strict de penser ce que tu penses. Je suis du point de vue que, dans la société, chacun doit pouvoir exprimer son opinion. C’est pour ça que j’ai republier ton commentaire. Ca vaut pour toi, pour moi, et pour l’équipe de TVNR. M’enfin, tu es dédaigneux et agressif, admets que ça n’invite pas à la discussion posée.

          Tu reproches à l’émission de ne pas être cadrée sous la forme d’un débat : pas de chance, ce n’est pas la structure de l’émission. Je ne vois pas où tu as compris qu’on débattrait, ce qui a généré cette attente.

          Quant au pluralisme des idées dans les médias audiovisuels français (et les graves manquements à cet égard), j’aimerais enfin indiquer qu’on en a fait un épisode il y a quelques mois (il est disponible ici, tu ne seras probablement pas d’accord avec et… tant mieux, c’est ton avis !). Pardonne-nous, on a pas envie de faire le même épisode de podcast toutes les deux semaines.

          Pour le reste, j’appuie Alexleserveur.

            nico

            J’ai posté la réponse à votre collègue au même moment 20:01…nos messages se sont télescopés
            1) Pour le ton de ma réponse : elle sans doute un peu dédaigneuse…mais à l’image de la manière dont vous avez traité des auteurs que j’apprécie et de haute qualité. Il ne faut pas reprocher aux autres…
            2) si des gens « d’extrême droite » (ou de droite populiste…. terme valise qui ne veut rien dire) disent que le soleil se lève le matin, je ne vais pas dire le contraire par principe…notez que d’accuser quelqu’un d’extrême droite pour le décrédibiliser et le condamner immédiatement (ou pire) était la méthode employée lors des purges de Staline…donc je peux vous renvoyer la balle sur les méthodes rhétoriques.
            3) L’opinion que j’exprime (manque de pluralisme des médias et concentration de la parole par les « perroquets » de la gauche libérale universitaire américaine qui utilise un novlangue) est dénoncée par Mélanchon, la gauche républicaine (les auteurs que je cite…j’oublie aussi Mme Badinter par exemple), de la droite et de l’extrême droite…ça fait beaucoup de gens d’extrême droite….ou pas ! d’où le fait de donner des preuves en donnant des noms (je ne balance pas une affirmation comme ça).
            4) Effectivement je me suis trompé sur la nature de l’émission : je reproche à l’émission de ne pas être un débat…mais vous étiez les premiers à évoquer le besoin de diversité ! et la diversité c’est d’abord les idées.
            Bonne continuation quand même et merci pour vos dernières réponses et derniers échanges plus cordiaux.

              Tu noteras que la diversité, dans le rapport qu’on a cité, est mesurée à l’échelle d’un ensemble de médias entier (la télévision française) et pas seulement d’une émission.

              Je ne me sens pas l’obligation de tout représenter, ou de tout « faire parler ». Ca fait également partie de ma liberté d’expression et de ma liberté éditoriale. J’ai l’impression qu’on a critiqué ces auteurs (qui, certes, sont également critiqués dans des médias plus mainstream) d’une façon différente (les médias mainstream les invitent, eux, et participent totalement à ce qu’ils critiquent chez ces auteurs ; ils profitent de ce tango).

              Bonne continuation à toi aussi !

          Paysan3000

          Salut, je sais que c’est vieux comme post, mais écartons quelques méprises quant à mon intervention

          Déjà, se poser en clairvoyant (« Ahah ! Vous êtes jeunes et cons, vous comprendrez un jour ! »), et ressortir le terme « bobo », d’abord utilisé pour qualifier le bourgeois un peu poète et tolérant (l’enfoiré) et maintenant davantage usité pour ironiser pour qui ne cède à la mode du racisme faux-cul en l’accusant d’être un débile hors du monde permet de situer un peu qui parle et le mépris qu’il comporte. C’est sûr que çà engage à la discussion.

          Quant à Finkielkraut, Bruckner ou Julliard de gauche, çà se passe de commentaire. Les idées changent de camp selon l’époque mais si je m’en tiens aux définitions poussiéreuses du début du XXe et aux engagement politiques récents de chacun, je soupire et j’oublie. L’inculte politique n’est peut-être pas celui qu’on croit.

          Je constate hélas qu’il est davantage question d’étaler votre point de vue et de juger plus que de discuter, comme je l’ai déjà dit dans le message supprimé depuis (à juste raison). L’honnêteté compte beaucoup plus que l’objectivité quand on aborde les questions politiques, selon moi, et les auteurs de ce podcast n’avancent pas masqués, eux.

          Quant aux accusations qui font un pas de retrait pour revêtir les habits de la discussion (LA « SECTE » !) une fois qu’elles ont reçu l’accueil mérité auquel elles échappent trop souvent, je pense que vous devriez vous en abstenir dans vos prochains dîners en ville (bro tip).

          Bonne continuation.