Catégories

TVNR

TVNR #73

La nostalgie audiovisuelle : faire du neuf avec des vieux
Disponible depuis le

Le dossier de ce numéro est consacré à la nostalgie audiovisuelle : quels sont les critères pour qu’une émission devienne culte ? Que dire de la chaine de radio qui s’appelle Nostalgie ? La nostalgie concerne-t-elle également internet, média pourtant plus jeune à bien des égards ?

On vous parle également de l’actualité audiovisuelle des deux dernières semaines : le « débat à 5 » de TF1 déplaît à Nicolas Dupont-Aignan, déprogrammation de la pastille de Mathieu Madénian et Thomas VDB, la CFDT Canal+ monte au créneau pour une histoire d’argent provisionné, CBS fait la commande de Young Sheldon, un spin-off de The Big Bang Theory.

Les chroniqueurs : Setsunael, Ringo et Shikamarrant.

Un mot sur l'émission
Dans TVNR, InkS et ses chroniqueurs passent en revue la vie des médias audiovisuels (télé, radio, internet) : de l'actualité, un bon gros dossier et des recommandations à consommer sans modération ! En direct un dimanche sur deux.

Suivez l'actualité de TVNR
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Murray24

    Mentionner Ultimate Beastmaster, une merveilleuse idée! ^^
    J’aurai simplement rajouté une chose à ce sujet, qui est pour moi la chose qui rend le programme vraiment bien (puisque sinon c’est qu’une copie de Ninja Warrior), c’est qu’elle prend dans une émission culte de ma jeunesse (et hop ça permet de faire le lien avec le sujet de l’émission, au passage très bien traité): c’est donc jeux sans frontières.
    Ultimate Beastmaster serait très plat sans ses différents duos d’animateurs qui gueulent tous plus les uns que les autres (mention spéciale au duo coréen), et c’est vraiment grâce à ca qu’on s’attache au programme et qu’on supporte ses candidats favoris.

    Paysan3000

    Hmmm… Çà m’étonne un peu que vous vous positionniez de la sorte sur les candidats qui gueulent pour leur temps de parole en disant qu’ils en font commerce.

    Selon le CSA, en temps normal, c’est 1/3 gouvernement, 1/3 pour la majorité et 1/3 pour l’opposition. Dans les faits, çà fait 2/3 contre 1/3 sachant que le principal parti d’opposition en truste 75 %. C’est déjà un immense problème.

    La loi a récemment raccourci le temps durant lequel les « médias » sont tenus à honorer un temps de parole équitable. Par conséquent, dire qu’ils font commerce de leur complainte alors que le problème est bien réel me paraît un peu léger. Parler de recherche d’audience pour le justifier est vraiment le voir par un bout un peu petit de la lorgnette, je pense. Et surtout, çà évite toute forme d’accident, genre un candidat défoncé qui viendrait faire le chien fou dans la discussion.

    Anecdote que vous prendrez comme vous voulez, je suis assez vieux pour avoir regardé la campagne de 2007 de près. Je me souviens d’un spot du candidat sur TF1 (dont l’audience était vraiment écrasante, à l’époque) qui prétendait faire de la lutte contre la fraude une de ses priorités. Le 20 h qui avait suivi avait un petit reportage à ce sujet et l’émission d’enquête racoleuse de deuxième partie de soirée en avait fait 1h30 dessus. Je ne me souviens pas que TF1 ait été inquiétée. Sans donner trop de pouvoir aux « médias », je pense que ce n’est pas à négliger.

    Voilà, voilà.

    Sans vouloir faire dans le « malgré le silence des médias », je pense que les tractations coté cour sont un peu absentes de votre analyse. Mais je ne vis pas dans ce milieu et je ne connais guère les coulisses. Mon imagination doit me faire extrapoler plus que nécessaire.