RadioKawa

Catégories

Velvet Video Burger

Velvet Video Burger #2

Saga Earthworm Jim, Tonnerre !
Disponible depuis le

Pour ce deuxième épisode du Velvet Video Burger, l’ami Mathieu Goux profite de son aisance naturelle au pad (et aux savestates) pour nous partager son savoir concernant Earthworm Jim. Rien d’étonnant pour quelqu’un qui écrit aussi sur Grospixels, direz-vous.

Une émission de : Concombre Masqué, Mathieu Goux, InkS
Informations complémentaires

Mathieu Goux est à suivre sur Twitter @Gouximan, à écouter chaque mois dans Ludographie Comparée et à lire sur Grospixels et sur Ze Player

Un mot sur l'émission
Jouons à un jeu… en nous passant la patate chaude ! Retrouvez les animateurs de RadioKawa se relayer pour finir un monument du jeu rétro. Un samedi sur deux, une tranche d’invités entre deux couches de Let’s Play !

Suivez l'actualité de Velvet Video Burger
sur Twitter
 ou 
sur Facebook

Commentaires

    C’était propre, c’était fluide, c’était riche en enseignements, c’était un bien beau Velvet. Je suspecte aussi que ça soit la première fois dans l’histoire du Velvet que le joueur essaie pas d’être drôle mais juste de bien raconter sa partie :’D. Du coup c’est un ptit changement de tempo appréciable.

    Vachement cool,
    ça me fait complètement redécouvrir ce jeu psyché malheureusement un peu survolé lors de sa sortie. Merci pour cette courte demi heure ! Bonne continuation Mathieu pour les projet annexes et bon courage pour le prochain player du Velvet ! Des bisous à vous et vos mamans…
    Love. J.

    Lyonsbanner

    J’avais essayé Earthworm Jim sur GameBoy, et bien que ce n’était pas vraiment à mon goût, il m’avait marqué d’une certaine manière. Concernant Bubsy, je ne l’avais jamais vu, mais par contre, j’ai très souvent joué à Jazz Jackrabbit. Il m’avait tellement conquit que j’avais joué à la démo un nombre incalculable de fois.

    C’est vrai que c’est dommage que ces personnages aient complètement disparu, c’était le temps où les héros étaient des personnages à l’aspect cartoonesque. Heureusement, Rayman a su rester dans la légende.