NAWAK #3

Sponsorisé par France Bleu
Disponible depuis le

L’équipe de NAWAK tente de nouvelles choses dans cet épisode comprenant :

  • le statut pop-culturel (ce qu’on joue, regarde, lit en ce moment)
  • un quiz déjanté en 3 manches (le juste compte)
  • la chronique de Mathieu Goux
  • la chronique de Vincent
  • l’absence de chronique de Mickaël

Bonne écoute !

Un mot sur l’émission

Dans NAWAK, les animateurs et l'invité(e) doivent trouver le chemin dans un podcast dont-ils-sont-les-héros. Leur prochain choix cache-t-il un quiz, une interview, ou... la mort ?
Les commentaires

    Le jeu qui représente l’essence du média, le jeu qui m’a éduqué à ce média, c’est…
    … une question très compliquée :p

    Je dirais Yoshi’s Island, sur GBA. C’est un jeu fascinant qui mêle dextérité, exploration, complétionnite, et défis personnels (notamment les niveaux facultatifs). Encore aujourd’hui j’y repense et ça m’arrive d’y rejouer.

    Contrairement à Pokémon (j’ai eu Pokémon Bleue avant), Yoshi’s Island avait une certaine difficulté et une volonté de se dépasser, qui a défini ce que j’attends d’un jeu. Cette main tendue, juste assez proche pour qu’on veuille la saisir, mais juste assez loin pour qu’on doive continuer à découvrir, mener un apprentissage, ou un entraînement. En somme, c’est la démarche propre à l’enseignement. C’est Yoshi’s Island qui m’a éduqué au jeu vidéo.

    Sinon, j’ai vérifié, 12 jours à l’avance, sans réduction, un aller-retour Paris-Rotterdam en Thalys, c’est 2 x 85€ donc 170€ (et parfois il reste des tickets 1ère classe à 72€ donc ça peut être moins cher de prendre 1ère classe…). C’est en tout cas moins que les 201€ du Paris-Bordeaux. Mais plus que les 110€ d’un aller-retour Paris-Genève 21 jours à l’avance.

    Et puis le cercle magique c’est la technique pour commencer un ouvrage au crochet.

    C’est très difficile de choisir LE jeu.
    J’ai connu les jeux vidéo à l’époque de l’Amstrad, où la qualité graphique se mesurait en nombre de couleur, et chaque jeu avait une vision différente du média. Autant dire que très tôt, mon éducation s’est forgé sur plein de jeu à la fois et en même temps.

    Mais après une longue réflexion, je dirais Lode Runner. Un jeu de chasse au trésor où il faut ramasser jusqu’au dernier butin tout en évitant les monstres qui pourchasse notre héros. Jack Peril, c’est son nom, n’a pour seule arme qu’un appareil lui permettant de creuser des trous à même le sol, soit pour se frayer un passage, soit pour déterrer des trésors cachés, soit pour piéger ses ennemis.
    Le gameplay et très simple et facile à prendre en main. Toutefois, il demande une certaine maîtrise, ne serait-ce qu’au niveau du terrain qui change à chaque tableau (un niveau qui occupe un seul écran), des monstres qui font tout pour prendre le héros en tenaille, ou d’éviter de tomber dans son propre piège.
    Découverte, analyse, réflexion, rapidité, progression et même de la stratégie font de Lode Runner un des premiers jeu de plate-forme qui aujourd’hui encore me fascine par sa simplicité et qui représente l’essence du média vidéoludique.

Like a Boss !

RadioKawa ne touche aucun revenu publicitaire et vit de nos fonds. Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?

Rejoignez notre Patreon !

En savoir plus
Retransmissions vidéo : la radio se regarde sur Youtube
Suivre RadioKawa
Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?
Rejoignez notre Patreon !
Devenir Patreon

RadioKawa est sur iTunes !

Venez visiter notre portail sur iTunes : tout notre catalogue y est prêt à être podcasté.

En allant y commenter vos émissions favorites, vous leur offrirez plus de lisibilité.

iTunes
Inscrivez-vous à la newsletter RadioKawa !