NAWAK #7

L'Immeuble Hanté, avec Woody
Disponible depuis le

Yann emmène Vincent, Mathieu et Woody en quête de repos (éternel ?) dans un hôtel hanté.

Feront-ils les bons choix durant cette aventure ? Surviveront-ils aux quiz tordus que les auteurs de l’émission leur ont concocté ? Il faut écouter pour le savoir… 👻

Informations complémentaires

Cet épisode a été co-écrit par Azmar, InkS, et Izeniel.

Un mot sur l’émission

Dans NAWAK, les animateurs et l'invité(e) doivent trouver le chemin dans un podcast dont-ils-sont-les-héros. Leur prochain choix cache-t-il un quiz, une interview, ou... la mort ?
Les commentaires
    =Don Cristo=

    Salut à vous quatre. Cet épisode façon LDVH est super sympa. L’habillage musical est bien choisi: il change des habituelles musiques anxiogènes sur le thème d’Halloween.

    Félicitations aux auteurs, les descriptions sont très réussies, ce qui n’est pas une mince affaire!

    @Mathieu Goux: merci d’avoir percé pour nous le mystère du pseudo de Woody; peu nombreux doivent être ceux qui l’avaient compris.

    @Undead_Woody: mais pourquoi « Undead »?

    @InkS: il faut vraiment regarder les « Toy Story », même si le premier pique franchement les yeux, aujourd’hui.

    @Azmar et @Undead_Woody: le coup de la chanteuse, chapeau! #NoSpoil

    @ tous: sérieux, z’avez pas trouvé la roussette?

    Quant à Dionysos et la chute, c’était vraiment nawak.

      Undead_Woody

      Je plussoie les compliments sur l’écriture, c’était vraiment bien foutu.
      Alors, pourquoi « Undead » ? Dans mes premières années d’internet j’ai zoné sur un BBS un peu roleplay sur les vampires (edgelords bonjour). Mon perso s’appelait Woodstock, puis il est mort : Dead Woody, puis il est revenu d’entre les morts : Undead Woody et c’est resté.

        =Don Cristo=

        [Succès déverrouillé: « Démystification! »]

        Merci d’avoir éclairé nos (mes) lanternes, Woody. En réalité, je n’attendais pas réellement de réponse, mais celle-ci m’épargne la frustration de la question restée en suspens.

        Je reviens brièvement sur l’écriture de l’épisode: une description mal dosée, il n’y a rien de pire. Je me souviens du traumatisme causé par 50 pages de Flaubert, avant que je ne me détourne définitivement de son œuvre, ou même de certains passages des livres de Tolkien (que pourtant j’ai globalement adorés). Ici, rien de tel. Chaque mot faisait mouche, le texte jamais ne lassait. Merci et bravo encore.

        En tous les cas, si vous envisagez de renouveler l’expérience, vous aurez au moins un pouce en l’air. Dommage que la passion ne remplisse ni les estomacs ni les comptes en banque…

Like a Boss !

RadioKawa ne touche aucun revenu publicitaire et vit de nos fonds. Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?

Rejoignez notre Patreon !

En savoir plus
Retransmissions vidéo : la radio se regarde sur Youtube
Suivre RadioKawa
Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?
Rejoignez notre Patreon !
Devenir Patreon

RadioKawa est sur iTunes !

Venez visiter notre portail sur iTunes : tout notre catalogue y est prêt à être podcasté.

En allant y commenter vos émissions favorites, vous leur offrirez plus de lisibilité.

iTunes
Inscrivez-vous à la newsletter RadioKawa !