Getting To Know You #25

Allez Kevin, ça va marcher
Disponible depuis le

Après un épisode sorti après trois mois d’absence, en voici un publié après quatre mois de silence radio. Les semaines entre deux épisodes de Getting To Know You sont aussi du Getting To Know You.

Parmi les sujets évoqués dans cet épisode : #MeToo (Aziz Ansari, Dan Harmon, Dustin Marshall), la disparition d’une amie, une période difficile.

Informations complémentaires

Voir les intermèdes

  • Au tir à la carabine – General Elektriks
  • You Don't Own Me – Lesley Gore
  • Walking All Day – Graham Coxon
  • The Sound of Silence – Carmen McRae

Un mot sur l’émission

D'épisode en épisode, Aïcha et Yann apprennent à se connaître en se racontant leurs histoires. Getting To Know You mêle anecdotes subjectives et parenthèses musicales.
Les commentaires

    Moi à 11 heures ce lundi matin : « chouette un nouveau GTKY ! ».
    Moi 15 minutes après :  » Putain, pleure pas dans l’open space, les gens vont flipper… »

    Cœur sur toi Aïcha…

    J’ai écouter ca podcast sans savoir de quoi cela parlait , j’avoue que je m’attendais pas a ça , Aicha vous m’avez fait pleurer et ça m’arrive jamais alors je vous « menace » de bonheur absolu.

    Ce podcast m’a tordu le bide.

    À propos d’Ansari : c’est DINGUE, je n’ai pas fait plus de recherches que ça mais tout ce qui m’est arrivé sous les yeux c’est la version « Bad Date ». Rien de toutes ses saloperies (la griffe ??? oh ??? mon ??? quoi ??? tu peux pas lubrifier ton propre doigt avec ta propre salive ???) (« ah bah si tu veux pas de caresses tu voudras probablement sucer » ??? Je comprends presque la logique en plus, une espèce d’incompréhension à la : « Oh, ton vagin n’est pas prêt pour une pénétration ? Pas de souci, mais en attendant que ça se prépare tu ne veux pas stimuler mon pénis, qui lui est déjà en érection ? Tu seras bien aimable ».)
    On dirait une espèce de surf foireux sur la zone grise. C’est désagréable de penser que le féminisme est un outil permettant aux hommes de mieux identifier comment nous gaslight et nous empêcher de nous protéger ou d’en appeler à la justice au besoin.
    Notons que techniquement la loi française qualifie de viol la pénétration forcée par violence, menace, contrainte ou surprise d’un doigt dans une bouche (il est écrit la liste des « choses pénétrantes » d’un côté et la liste des « choses pénétrées » de l’autre et le sous-entendu est que tout combo de l’une dans l’autre peut constituer un viol). En vrai, la jurisprudence précise sûrement que c’est une violence non-sexuelle.

    À propos de Spacey : Quelqu’un aurait dû dire à ce PR guy que la défense « je suis gay et vous les hétéros ne comprenez pas la culture gay » n’est valable que si ce sont les parents homophobes d’un ado (je dis ado car j’ai le vague espoir que sa victime n’était pas enfant) qui essaient de casser un couple homo avec un adulte ; pas quand c’est l’ex-ado lui-même qui balance « Kevin, tu m’as agressé en fait ».

    À propos de faire entendre sa voix : La tristesse, c’est que « la parole aux concerné·e·s » dans cette situation là ça veut dire « Mère Castor, raconte-moi tes triggers ». Ca me tord le bide.

    Sinon Aïcha je ne sais pas si on t’a déjà dit mais tu ris comme un dauphin dans cet épisode. Voilà, c’était la remarque nulle qui ruine tout le commentaire. Maintenant il faut que je dise un truc pas très sympa à Yann pour compenser. Yann, tu avais une tache sur ta chemise pendant tout l’enregistrement, ça m’a presque empêchée d’écouter.

      Je portais un t-shirt, TE VOILÀ BIEN FEINTÉE.

      « À propos de faire entendre sa voix : La tristesse, c’est que « la parole aux concerné·e·s » dans cette situation là ça veut dire « Mère Castor, raconte-moi tes triggers ». Ca me tord le bide. »
      Complètement d’accord avec toi pour presque tout ton commentaire, dont le passage que je cite là. Toutefois

      « Sinon Aïcha je ne sais pas si on t’a déjà dit mais tu ris comme un dauphin dans cet épisode. Voilà, c’était la remarque nulle qui ruine tout le commentaire.  »

      OKAY TU VEUX LA GUERRE ? « Si on t’a déjà dit » GENRE C’EST TELLEMENT EVIDENT QU’IL POURRAIT Y AVOIR PLUSIEURS PERSONNES QUI LE DISENT. Absurdité, votre Honneur, objection !

      Et puisque c’est comme ça, je balance que Yann avait un Evil Goatee. C’est probablement pour ça que je riais comme un dauphin, tout est sa faute. (Sinon je peux essayer de me réconforter en me disant que les dauphins sont des animaux très intelligents… ouais on va partir là dessus. DONC MERCI DU COMPLIMENT.)

    Juste envie de vous étreindre tous les deux en vous disant que ça ira mieux, que les humains s’amélioreront sous peu (ou disparaîtront, ce qui reviendrait aussi à une amélioration).
    Merci pour ce titre fourbe, j’aurais écouté de toute manière, mais ça permet de finir sur une note joyeuse et de ne pas pleurer au bureau.

Like a Boss !

RadioKawa ne touche aucun revenu publicitaire et vit de nos fonds. Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?

Rejoignez notre Patreon !

En savoir plus
Retransmissions vidéo : la radio se regarde sur Youtube
Suivre RadioKawa
Envie d’un RadioKawa encore meilleur ?
Rejoignez notre Patreon !
Devenir Patreon

RadioKawa est sur iTunes !

Venez visiter notre portail sur iTunes : tout notre catalogue y est prêt à être podcasté.

En allant y commenter vos émissions favorites, vous leur offrirez plus de lisibilité.

iTunes
Inscrivez-vous à la newsletter RadioKawa !