RadioKawa

Catégories

Les Tauliers

Les Tauliers #46

It's Mattrick in Xbox
Disponible depuis le

Le départ de Phil Harrison et les résultats peu florissants de la division Xbox signent la fin d’une époque chez Microsoft : celle du tumultueux lancement de la Xbox One. Les Tauliers font le point sur les exclusivités du gros pavé noir et l’avenir de la marque Xbox dans son ensemble.

explicit Cette émission est déconseillée aux mineurs

Une émission de : Alexleserveur, Fox, Jay, InkS
Informations complémentaires

Envoyez vos questions pour le courrier des Tauliers à LesTauliers@RadioJV.com.

Pause musicale : Black Box Messiah de Diablo Swing Orchestra.

Émission diffusée sur la webradio SynopsLive le vendredi 24 avril 2015.

Un mot sur l'émission
Les démons de RadioKawa se réunissent chaque mois pour célébrer (par les flammes) leur amour du jeu vidéo, de son histoire et de son industrie. Pour le meilleur et surtout pour le pire, Jay, Fox, Caféine, Alexleserveur et InkS ne se fixent aucune limite. En direct chaque dernier vendredi du mois.

Suivez l'actualité de Les Tauliers
sur Twitter
 ou 
sur Facebook
Les épisodes

Commentaires

    Indépendance 12/5

    Dommage que caf soit pas là, cette-fois-ci. Y’avait vraiment matière à troller, ce soir.

    Sinon, pour répondre à ALS.

    La polémique Chièze-Tellouck ou le combat de nains, dans mon esprit … j’ai immédiatement pensé aux rivalités artificielles OM-PSG des années 80-90 où il s’agissait de faire monter la pression hystériser la base des deux clubs et faire monter l’audience. Dans ma perception, ils sont tous les deux des hommes-sandwich/pancartes pub, et le peu que je connais d’eux ne m’a pas passionné au point de lire l’article en entier, ce pensum, et les petites phrases qu’ils se lancent me donnent vraiment l’impression d’entendre Arthur accuser Hanouna de faire la pute.
    L’article était long, et je trouve, mal écrit. Comme le net a mieux à proposer, je suis plutôt aller regarder une conférence de Benjamin Bayart dès le troisième paragraphe.
    Mais quand j’entends Jay parler des révélations intimes et scandaleuses sur les intéressés, je suis bien content de ne pas avoir terminé la lecture.

    Et pour paraphraser Alvin, on va pas se mentir ®, mais les deux concernés, je m’en bats les couilles. Alors le mec qui fait leurs poubelles, vous imaginez même pas… Mais je constate que son entreprise a fonctionné, puisqu’après avoir abandonné la lecture de ce papier, vous m’avez donné l’envie d’y jeter un autre coup d’oeil.

    Voilà mon avis sans intérêt.

    Sinon, ALS, je trouve très drôle quand tu dis de la merde graveleuse alors ne te prive pas. L’instant confession « je me suis déjà branlé pendant les tauliers » est sans doute mon plus grand fou rire de provoqué par l’émission. Quoique la comparaison de la conférence EA avec le 11 Septembre 2001 par Fox était sympa aussi. #racontetaviedemerde

    Skiski

    Perso, j’ai trouvé l’article intéressant. D’ailleurs c’est une des rares fois où j’ai lu un truc aussi long sur internet. Même si le titre ne correspond pas au sujet. Je pensais avoir des révélations fracassantes sur une guerre souterraine, digne des plus belles théories du complot.

    Après les 2 premières parties, consacrées à la présentation des deux hommes, j’attendais beaucoup de la conclusion. Mais rien en fait. Juste quelques tweets « assassins ».

    C’est ça le gros problème de l’article (de mon point de vue de lecteur lambda), c’est qu’il ne parle pas de ce que son intro annonce. Il fait juste le portrait de ces deux individus, dont je me fous un peu, il faut l’avouer. Et il est vrai aussi, que le passage sur leur petite amie commune m’a un peu dérangé et j’aurais préféré ne pas le savoir.

    Après, pour quelqu’un d’extérieur au milieu, ça donne des éléments de compréhension du milieu, même si je suppose que c’est aussi informatif et objectif qu’un « reportage » de Enquête exclusive. Il y avait quand même des éléments intéressants, comme le passage sur la boîte de com de Chièze, dont je connaissais l’existence, mais dont je ne connaissais pas « status » actuel.

    Bref, c’était du « easy reading ».

    Et quand à la tenue du podcast, vous n’avez pas du tout à rougir face à Gameblog. Dans leur dernier podcast, le passage du Guitar hero était l’incarnation de tout ce qu’on peut fantasmer sur les voyages de presse. Aucun réel avis sur le jeu et un martelage de ce qui devait être le leitmotiv des RP : « le jeu est plus mature ». Ce qui ne veut rien dire pour un jeu musical, mais bon… Il y avait tellement d’infos erronées ou approximative qu’on aurait dit un épisode de PLS. Sauf que PLS, on l’écoute pour ça ! C’était tellement n’importe quoi que j’ai posté un commentaire pour la première fois depuis 4 ou 5 ans.

    J’ai eu pitié de Plume qui faisait ce qu’il pouvait porter le podcast.

    Et au passage, pour le nouveau site. 3 lignes affichées pour écrire un message, ça n’aide pas à la relecture.

      Tu as trois petites lignes en bas à droite de la fenêtre d’écriture, tu peux étendre la taille comme une fenêtre pop-up pour relire proprement. 😀

        Les gens et la modernité… Ca me fait penser à ceux qui ne savent pas utiliser le bouton « répondre ». OH WAIT

          Skiski

          Houlala, tu es bien taquin. Je n’ai pas cliqué sur répondre parce que je voulais chercher ces 3 petites barres…

          Et là, ce n’est pas un problème de modernité, mais plus d’interface.

          Globalement, je préférais l’interface de Radio01 pour tout ce qui est commentaires, mais c’est probablement parce que je suis un vieux con. :p

    Skiski

    Ha oui, j’avais essayé de redimensionner, mais uniquement à partir de la ligne du bas, pas du coin. Il manque un petit logo ou quelque chose comme cela pour, ou afficher en permanence les 3 petits traits qui apparaissent quand on y passe la souris.

    mauju

    Faire des commentaires sur la branche gaming de Microsoft d’accord , mais ALS qui nous sort que Microsoft n’a aucune stratégie sur aucune de ses branches métier c’est soit du bashing gratuit soit du déficits d’analyse. Dans les deux cas épargnez nous ça.

      mauju

      Microsoft ne gagne pas d’argent sur le gaming, c’est les pros et les services en cloud qui leur rapporte du pognon. Nadella fait vraiment du bon boulot, ils devraient emputer la branche Xbox qui ne leur sert à rien, les windows phone on plus d’avenir, encore une connerie de Balmer, même les Surface se vent mieux.

      Quand je disais ça, je parlais des secteurs qui nous intéressaient nous, c’est à dire les devices (consoles, tablettes et smartphones)

    Encore merci pour une émission bien sympa, dommage que ni Jibé ni Caf ne soit présent.

    Il est clair que Microsoft a besoin d’une très grosse exclu si ils veulent vendre des One. Personnellement j’ai très envie de jouer a Killer Instinct mais je vais pas dépenser 500+$ (parce qu’il faut aussi un nouveau stick, pas de retro-compatibilité) juste pour ça.

    Sinon au vu des dernières actualités et comme Jay l’a dit durant l’émission, un sujet sur Konami serait vraiment bienvenue.

    Sorrowcompanion

     » Mattrick in a box  » …mais mais mais !! Qui est le génie mental de la team ? Bordel je l ai en tête pour la journée….je ne vous remercie pas

    Sorrowcompanion

    j étais partagé entre Loup et toi.

    smaugg

    Salut les gars, merci pour cette nouvelle excellente émission. Ça fait toujours plaisir de vous entendre vous lâcher. D’ailleurs ça vous dirai pas d’inviter Manu VILLALBA (JVN) pour ajouter encore un peu de piment ?

    Merci les gars pour le moment fou rire épique avec la console 100% française!!! Ca m’ a rappelé un gros délire halluciné avec un pote où on s’ imaginait le marché du Jeu Vidéo totalement écrasé et balayé par une console Nathan/Ravensburger surgie de nulle part. Victoire dûe à une haute technologie de pointe avec des prix et offres ultra agressives. Le typhon ultime. Le tout plausible car après de nombreuses décennies à vendre des jouets et puzzles en bois, les mecs devraient avoir un pactole propice à tout cela. Merci pour tout (^_^).
    Bonne continuation à vous tous (et toutes celles que l’ on ne connaît pas) pour vos projets!

      L’idée de la console française était plus de l’ordre de l’idée que du fait mais la manière dont je l’ai dite a fait pleurer tout le monde. L’exemple est simple pourtant : Si on avait une culture tech comme les japonais avec des entreprises aussi performantes et implantées que Sony ou Nintendo, on ferait comme eux, c’est à dire prioriser les machines de chez nous plutôt que celles des autres. Le cas US est similaire puisque la Xbox a longtemps été en avance sur la PS3 pour cette même raison.

      Mais bon au milieu du bordel, essayer de faire passer une idée cohérente en fin de semaine, tard, c’est pas si facile. 😀

        Ca n’est pas si absurde… souvenons nous de Thomson! Là, je sollicite la mémoire des antiques sommités ci-présentes ayant eu à subir l’effroyable expérience vidéoludique du plan « informatique pour tous » à l’école, le stylet à la main, l’œil torve sur l’écran, pour tenter de faire réagir cette cochonnerie de TO7. Ah, les premiers émois des pixels fades, des pâtés esthétisés, et des enseignants désespérés en nous surveillant se disant « et dire qu’ils ont de vrais jeux chez eux, avec la NES ».

        J’ avais bien compris ton propos Fox 🙂
        Je pense malgré tout que si cela devait se faire un jour, il y aurait fort à parier que les Allemands fassent de même ainsi que les Anglais et puis suivraient les pays de l’ est et au final tous ces produits finiraient par crever car ils ne rapporteraient pas assez aux diverses entreprises par rapport aux investissements nécessaires à de tels projets.
        Et j’ ai peine à croire à une saine collaboration entre pays européens tout ça pour du Jeu Vidéo.
        D’ ailleurs, du coup on peut oublier le 100% français.
        Après qui sait, l’ avenir réserve toujours des surprises.

    Bou

    D’accord avec ce connard de Jay concernant le torchon de konbini. A la base c’est un délire entre forumeurs sur le microcosme du milieu du jeu-vidéo, je vois pas ce que ça a à foutre dans un article avec autant de visibilité, en plus à la vue de personnes qui en ont surement rien à foutre JV et qui ne connaissent même pas ces gars là.
    En plus de ça c’est vraiment mal écrit.

    henne

    Bonjour,
    Je vous ecris pour la première fois. J’aime beaucoup votre podcast mais je suis un peu surpris par votre reponse à l’article de Konbini.
    J’espère ne pas vous vexer en le disant mais si je vous écoute c’est sans doute moins pour la profondeur et la densité des informations que vous m’apportez que pour entendre Jay insulter les internautes et ALS parler de sa bite… Et quand même pour avoir un regard distancié sur le milieu du Jeu Video et de sa presse afférente. Aussi, je suis un peu surpris de vous entendre critiquer cet article qui se contente de faire de manière un peu plus maladroite et racoleuse ce que vous faites au quotidien : mettre en lumière les dérives d’un milieu et la crasse qui se cache sous le spectacle…
    Je ne reviens pas sur les défauts de ce texte que vous avez suffisamment développés mais je remarquerai qu’il a le mérite de synthétiser assez bien les divers problèmes liés à Julien Chièze et qui sont autrement dilués de manière très vague sur des forums et des articles épars. Il serait effectivement utile que quelqu’un se coltine un article de fond sur la politique éditoriale discutable de Gameblog, voire sur les délires du personnage Chièze et sa politique du double discours, genre « Regardez la culotte de ma copine mais ne vous mêlez pas de ma vie privée ! » Lorsque vous évoquez le personnage dans les Tauliers, c’est toujours sur le ton de « Je sais tout mais je ne dirais rien » comme dans l’article cité par Fox ou dans la sortie d’ALS… L’impression qui se dégage de votre position est celle d’une forme de crainte ou de compromission créant un décalage gênant avec votre franc-parler habituel. Est-il plus facile dans la presse JV française actuelle de dire du mal de David Cage que de Julien Chièze ?
    J’aimerai donc beaucoup entendre de la part des Tauliers un portrait franc et objectif de Julien Chièze et/ou un traitement précis et approfondi sur les pratiques éditoriales discutables de Gameblog qui ne tombe pas dans le sous-entendu hypocrite et petit joueur ! Et si votre position ne vous permet pas de vous attaquer aux gros poissons du milieu, s’il vous plaît, dites le ouvertement.

      Salut Henne,

      Je parlerai pour moi, les autres sont assez grands pour l’ouvrir si le besoin s’en fait sentir.

      [L’impression qui se dégage de votre position est celle d’une forme de crainte ou de compromission…]

      Déjà craindre quoi ? Il va appeler mes clients / boss et leur dire « Fouyaya ! Foxman il est pas sompa avec moi, il dit des méchancetés, il s’acharne beaucoup, c’est du racisme, le faites pas travailler ! ». BITCH PLEASE. Ça fait des années que je dis que ses méthodes sont ce qui se rapproche le plus de la couche de moisissure sous la crasse du fond de la poubelle, et que c’est nocif pour ce qui reste d’un peu correct dans ce métier. Jusque là on m’a pas fait un second trou de balle, et si d’aventure ça arrivait, d’une ça signifierait juste que j’aurais pas à bosser avec des cons, j’y gagnerais donc, et de deux j’aurais une occasion de monter à paname pour mettre les choses au point (note que j’ai mis un T et pas un G, restons civilisé).

      Sur ce qui peut se savoir ou pas et se dire en public ou pas, il y a de petites choses qui s’appellent la diffamation ou encore l’injure publique, et qui sont des délits répréhensibles par la loi. Donc, dire que JC fait de la merde, qu’il rend l’image de la profession détestable et que sa vision flashy putaclic est pourrie, oui, puisque c’est un avis; raconter qu’il fait le tapin pour les éditeurs d’une main et bosse comme spécialiste JV de l’autre, ou qu’il sort avec telle ou telle personne, ce sont des affirmations qui reposent sur des faits pas forcément vérifiables, donc non, parce que derrière il est en droit d’attaquer. Ça deviendrait de la dénonciation calomnieuse et/ou de la diffamation, et dans notre beau pays, on n’est pas autorisé à le faire, même si c’est dans un but qui peut sembler noble.

      Pourquoi ? Parce que même dans le cas d’une vérité, il a le droit à sa vie privée et la liberté d’entreprendre ce qu’il veut chez lui, le droit français est assez élastique là dessus d’ailleurs, mais tant qu’il ne commet pas d’infraction, il est totalement libre. C’est la même chose pour toute starlette qui se montre aux festivals mais qui fait un procès à un torchon people parce qu’il l’a montrée en en train de faire de la merde – tromper sa moitié, gerber ses tripes complètement torchée, se foutre à poil – pendant une des fêtes privées de ce même festival.

      Donc, en antenne, par respect pour les équipes et les structures qui pourraient être tenues responsables de la diffusion de ce genre de paroles, on s’abstient de lâcher des choses qui pourraient être vraies mais qui pourraient surtout attirer des emmerdes à des gens qui n’ont rien demandé. JC chiale déjà assez comme ça à droite à gauche qu’on l’aime pas, j’ai pas envie de l’avoir à whiner sous nos fenêtres. Humainement j’ai rien contre lui (c’est à dire totalement rien à branler), je préfère m’intéresser aux aspects professionnels, et sur ce point, je n’ai aucun respect pour son travail ou ses méthodes. On est sur RJV et donc sous la responsabilité du site, je reste donc poli et dans les limites du cadre de la loi, mais je peux t’assurer que mes métaphores te feraient cracher ta binouze et rire un bon coup.

      Pour qu’il y ait de la compromission (parce que ça m’a foutu en rogne), il faudrait déjà en croquer. Et croquer quoi ? À toi de me le dire, quelques éditions presse et un sourire ? Mouais, je préférerais du cash à ce moment là. Hormis les boulots que je trouve en presse et donc les salaires que je reçois, je ne croque rien (hormis des infos en avance, et une beta presse de temps en temps, hahaha quels avantages).

      Au lieu de faire une fixette sur Tellouck et Chièze qui ne sont au final que deux zigotos infoutus de faire autre chose que de vendre de la soupe et leur image (ce qu’ils font merveilleusement bien), je préférerais qu’on se pose de vraies questions. L’utilité et l’avenir de la presse JV moderne, l’avènement des streamers, l’intégrations de native ads avec des appellations douteuses, les salaires de merde qu’on verse aux pigistes et aux salariés (l’ancienneté fonctionne pour tous les métiers, ou pas), et d’autres trucs que ça. S’ils se détestent, qu’ils prennent leurs baloches en mains et aillent se pouiller la gueule face à face, on s’en tape de leurs histoires. Le jeu vidéo et la presse sont en train de muter d’une très sale manière, on le gueule assez et depuis longtemps, mais si c’est ça qui plait, au final on aura que ce qu’on mérite.

      Voilà, désolé du pavé, des bisous, et à la prochaine. o/

      Henne >
      Alors déjà, on sait pourquoi vous nous écoutez. Ne t’inquiète pas. On est des (gros – dans le cas de Fox) cons mais quand même pas à ce point.
      Ensuite, il y a des différences fondamentales entre l’article de Konbini et les Tauliers. Je laisse cette phrase un moment pour que tout le monde prenne conscience du niveau de la question. Je reviendrai expliquer plus tard.

      On va donc passer immédiatement à cette phrase : « Lorsque vous évoquez le personnage dans les Tauliers, c’est toujours sur le ton de « Je sais tout mais je ne dirais rien » (…) celle d’une forme de crainte ou de compromission créant un décalage gênant avec votre franc-parler habituel.
      Fin de citation
      > Je n’ai aucun problème à te traiter d’enculé ou à dénoncer une injustice car je considère cela moins vulgaire, avilissant (je te laisse choisir le mot) que de révéler des choses sur la vie privée de quelqu’un et de m’en servir à charge contre lui. Par ailleurs, et en dépit des apparences, je suis quelqu’un qui accorde beaucoup d’importance au respect. Respecter quelqu’un ne veut pas dire ne pas l’envoyer contre le mur et/ou l’insulter. C’est bon enfant et bien souvent mérité. Respecter quelqu’un sous-entend lui reconnaître son libre arbitre, donc l’écouter, laisser son commentaire (même injurieux) et le prendre suffisamment en considération pour lui répondre. Utiliser du temps pour justement lui prouver qu’on le respecte suffisamment pour. Mais ne jamais franchir les limites de l’acceptable.
      Révéler des détails sur la vie privée – même de quelqu’un de public – est insupportable. La démarche de Konbini est insupportable. La gratuité du geste est insupportable et hautement contestable.

      Concernant Gameblog, Julien sait ce que je pense de son site. Je ne lis pas Gameblog pour m’éviter des ulcères. Je ne lis pas Gameblog car je ne suis absolument pas d’accord avec la politique éditoriale de Julien. Je ne lis pas Gameblog car je sais tout avant eux et sans erreurs et parce que le peu de fois où je m’y suis risqué, j’ai relevé un nombre incalculable d’erreurs factuelles. J’ai expliqué tout cela à Julien. Je lui ai dit en face. Je lui ai dit qu’il ne m’intéressait pas, que son site ne m’intéresse pas et que par conséquent, j’en ai strictement rien à foutre. Il a essayé de me convaincre car c’est un commercial avant toute chose mais ça ne marche toujours pas. Fin de l’histoire.
      En revanche, il a le droit de faire ça. Il a le droit de faire de la merde si ça lui chante. Il a le droit aussi de prouver que ça marche de le faire et qu’il n’a aucune raison, en tant que gestionnaire de ne pas le faire. Son culte de la personnalité est autre chose. Il me dit que non. Je constate que oui. Mais j’en ai pas grand chose à foutre pour autant. Le seul moment où il me fait bondir, c’est lorsqu’il essaye de se poser en rassembleur de la presse ; où il s’octroie un rôle de représentation et où il joue le berger qui fait paître son troupeau. Là, il me fait sortir de mes gonds. Je l’ai explicité (à visage découvert) sur un forum bien connu pour l’analyser sous tous les angles. Et je me suis expliqué avec lui à la suite.
      Mais j’ai envie d’ajouter WHATEVER.

      Chieze est un cas parmi tant d’autres d’arrivistes qui utilisent un système soit pour gagner de l’argent, de la popularité et/ou du « pouvoir ». Il n’est pas le seul à. Il est juste très visible au point d’en devenir déplaisant. Son seul crime est qu’il n’est pas assez malin (contrairement à beaucoup d’autres qui sont plutôt discrets). Il ne sait pas maîtriser son égo. C’est un problème ; qui, souvent, a des répercussions sur les autres. Après, il fait ce qu’il veut tant qu’il me fait pas chier et qu’il reste à sa place. A savoir rédacteur en chef d’un site que je ne considère pas.
      S’il ne se sent plus pisser à un moment spécifique pour X ou Y raisons, je lui mettrai un headshot. Comme je l’ai fait déjà fait plusieurs fois, notamment pour son affaire du « pas le même maillot mais la même passion ». En expliquant sur Twitter justement que les gens à sa table ne sont pas ses amis et qu’ils prennent un repas payé par Sony. Point. Qu’il arrête sa posture insupportable. On a échangé deux-trois vannes et je suis passé à autre chose.

      Ecrire un article sur un site qui n’a rien à voir mais qui a de l’exposition, ce n’est pas de l’hypocrisie, c’est faire ce que tu reproches à ta cible. Le fait d’embaucher un type pour écrire ce papier (dont c’est le premier) ; de surcroît en trois parties en inondant vulgairement les gens du milieu pour que la technique du réseau social fasse le reste est malin mais condamnable. Encore plus lorsqu’il est question de vie privée, que des gens que je respecte dans ce milieu (il y en a peu) sont trompés par « le journaliste en charge du torchon » sur l’objet de leur intervention et détourne leur phrase pour corroborer à un papier à charge contre deux personnes qui partagent chez moi l’indifférence. Fin de la parenthèse.

      J’en ai discuté avec le rédacteur en chef de Konbini en lui disant qu’il se fout de la gueule du monde. Il a laissé sous-entendre « et alors ? » avec un subtil « je t’emmerde, je fais ce que je veux ». Très bien. Donc c’est notre droit aussi de dire qu’on l’emmerde et que ce papier est une honte. En plus, on ne faisait que répondre à une question d’auditeur. On a pas fait une émission sur le sujet. Que je sache. On aurait pu nous aussi surfer sur la vague sulfureuse et faire une émission complète : « Tellouck/Chieze, le combat des merdes » ou un titre bien pute à clics (ou à écoute, je sais pas trop dans notre cadre). Mais on l’a pas fait.

      Bien, revenons maintenant à la phrase évoquée plus haut. Vous avez eu le temps de digérer le concept d’une question qui nous demande la différence entre les Tauliers et Konbini.
      > Les Tauliers est un podcast mensuel dont le but est précisément de dévoiler ce qui ne l’est pas/jamais ; au point de friser parfois avec le social ou le politique. Ce qui nous est reproché à la fois par les gens qu’on tabasse sans retenue (l’industrie) et les auditeurs eux-mêmes qui sont souvent choqués que nous soyons aussi vulgaires, violents, fils de pute (rayez la mention inutile). Néanmoins, les Tauliers jugent le TRAVAIL des gens et ce que cela évoque pour le consommateur. Nous n’allons pas perdre notre temps à faire une émission sur Gameblog. Cela n’a AUCUN intérêt. Nous n’allons pas perdre notre temps à justement leur donner du crédit. Les choses dont nous parlons valent beaucoup mieux que ça. Et je pense qu’eux-mêmes sont d’accord. Après, on le fait bien ou pas (parfois, on est même totalement lamentables) mais on le fait. Avec intégrité.
      Toutefois, les révélations sur la vie privée. Non. Si ces gens ont la bêtise de partager leur vie sur Internet, ce n’est pas notre problème. On ne va pas non plus aller fouiller dans leur poubelle, leur chiotte ou dans la galette du samedi soir au milieu de la pièce pour continuer une vendetta qui n’a jamais existé. On vanne. Souvent. Avec sous-entendus. Mais c’est de bonne guerre. On connait les types. Certains les ont côtoyé et oui, on est définitivement au courant de tout ce qui se passe. D’une manière ou d’une autre. Est-ce une raison pour utiliser les méthodes merdiques de Konbini pour évoquer la chose de manière aussi…merdique ?
      Enfin, pour conclure. Les Tauliers est un podcast gratos qui repose sur nos névroses : pour faire trois heures (et la votre pour écouter et accepter le flot de conneries sur la bite d’ALS, mes insultes ou les monologues de Fox sur sa vie – probablement le pire) par mois sans toucher le sou. Nous n’avons pas provoqué le podcast uniquement pour tenter de jouer les chevaliers blancs sur une bataille d’égo entre deux animateurs alias un « Juliengate » lowcost, inconvenant et inconséquent.

      Ca répond à ta question ?

        henne

        Vous avez pris le temps de me répondre amplement. Je vous en remercie.
        Vous faites évidemment ce que vous voulez de votre « podcast gratuit » qui je suppose vous sert d’abord d’exutoire, plutôt qu’il ne vise la rigueur et la précision d’un « dossier ». Et d’ailleurs votre formule actuelle, et sa liberté de ton, me convient parfaitement en tant qu’auditeur.
        Je vous faisait juste part d’une impression : celle que les attaques chez vous volent plus facilement vers des créateurs type Cage ou Inafune que vers vos collègues, Chièze ou autre. Vous ne semblez pas porter Gameblog dans votre coeur et pourtant vous n’entrez jamais dans le factuel lorsque vous l’evoquez.
        Ne vous étonnez donc pas que le public naïf, qui ne passe pas son temps sur les forums, s’intéresse au seul article à ma connaissance qui résume clairement les dérives de ces personnages… Quels que soient les problèmes déontologiques liés à sa rédaction.
        Pour le reste, apprendre que deux types s’en veulent pour avoir été en couple avec la même nana, ne me semble pas la révélation la plus choquante du monde. Surtout que les intéressés ne me semblent pas avoir cherché à rester particulièrement discret sur leur vie conjugale.
        Au final, il me semble que la « politique éditoriale » de Gameblog, sa « vision flashy putaclic » et le « nombre incalculable d’erreurs factuelles » qu’il contient, mériterait vraiment approfondissement de votre part ou de quelqu’un d’autre, parce que beaucoup de néophytes dans mon genre sont incapables de les repérer et liront sans doute Gameblog en toute bonne foi. Si vous vous inquiétez de ce que devient la presse JV, c’est peut-être aussi qu’une certaine pédagogie est nécessaire pour en faire saisir les enjeux aux lecteurs…

          Henne >
          Voilà, on fait ce qu’on veut de notre « podcast gratuit ». Merci de donner ton autorisation.
          Ensuite, on ne s’étonne pas que le public s’intéresse au seul article « en dehors de la sphère », c’est justement l’inverse qui nous fait bondir : sa nature de « pute à clics prête à l’emploi en trois volumes ». Oui, cet article mérite d’être conspué.

          Enfin, plutôt que de passer notre temps à renifler le cul de Gameblog (ou autre), on préfère avoir la tête hors de la merde. Ca rend plus lucide sur le reste. Mais je comprends que des gens aient la haine parce qu’ils donnent trop de sens aux choses dans un monde qui n’a (plus) aucune valeur. J’attends patiemment qu’on manque d’eau pour tuer tout le monde. C’est juste une question de pragmatisme.

          Actuellement, j’ai la haine des jeunes, des féministes, des chômeurs et des gens qui n’ont pas de cerveaux. Autant dire à peu près tout le monde. C’est pas pour autant que je les chasse. J’attends gentiment qu’ils se vident des chargeurs dans le genou. De toute façon, l’histoire prouve qu’après des courses effrénées qui ne servent à rien, ils finissent toujours par passer pile devant mon viseur.
          .
          Et j’ai quand même un peu d’amour propre et je suis un mercenaire exigeant. Je ne prends en cible que les vraies crevures. Celles qui font du mal au jeu vidéo ; vraiment, de l’intérieur. Pas aux versions Leader Price d’attention whores qui finiront sans doute maudits à la Dorian Gray.

            slp123

            Je reste d’accord avec Henne, malgré vos débuts d’explication. On sent quand même la complaisance entre personne du même « milieu » (si il en reste encore quelque chose d’ailleurs, aujourd’hui on va tous sur Neogaf et ça fait déjà quelques temps qu’on attrape plus nos infos du milieu en question). Vous vous lâchez d’avantage dans les commentaires, mais moi, j’aurai aimé entendre parler de ça dans les podcasts sans que ça soit provoqué. Je les ai tous écoutés vos podcast, et effectivement lorsque le sujet gameblog est évoqué, ça se tait très souvent ou ça sort des blague privées que vous êtes les seuls à comprendre. Vous avez donné un début d’explication dans les commentaires mais ça reste provoqué par la réaction de Henne, puis c’est surtout à moitié convaincant. Un exemple à la con : A aucun moment vous n’avez cité le forum en question de l’OMGB. Vous avez parlé d’un forum sans préciser, à chaque fois. Pris à part, ça n’aurait rien voulu dire, mais ajouté à votre surprenante prudence sur le sujet ça peut emmener à se poser des questions quand à votre positionnement. Et ce n’est pas que chez vous, on a l’impression que c’est tout le milieu des faux journaleux du jeu vidéo qui est comme ça : Peut être l’habitude d’avoir baigné ensemble dans un milieu de soudoyés de l’industrie ? Parce que c’est un peu ça au fond, on l’a vu lors de l’emission arrêt sur image avec Fouquet et Chieze, ou de l’attitude du milieu en général : Tout le monde dans le milieu à deux/trois casseroles qu’il aimerait pas que ses concurrents balancent.

            Puis il faut arrêter avec ses diffamations et compagnie sur internet, mon père est magistrat et le jour où un juge en aura quelque chose à foutre d’une phrase prononcé sur un podcast, ou d’une phrase sur un forum, je vous ferai signe de vous inquiéter. 0 chance que ça passe, encore moins de chance d’être condamné. Inutile de se couvrir là dessus, vous pouvez complètement vous lâcher.

            ALS demandait ce qu’on en avait à foutre des articles du genre, comme si il était choqué que ça puisse intéresser les gens. Ce genre d’attitude me gave. Toi t’es au courant des coulisses de ce milieu en carton, donc bien sur que ce genre d’article ne t’intéresse pas. Mais sociologiquement parlant, ça reste intéressant, les cas sociaux sont toujours les sujets d’étude les plus stimulants en sociologie. Là, on parle quand même d’histoires qu’on aurait jamais pu s’imaginer venant de la part de mecs qui bossent dans un milieu composé majoritairement d’attardés. T’espères quand même que ces mecs aient un peu de second degrés sur leurs situation et sur leurs personne. Mais non. C’est ça qui est formidable, les mecs se prennent pour de réels Diva et prennent leurs « moi » et leurs situations au premier degrés.

            Tu prends Tellouck par exemple : Le mec a une gueule de vendeur d’aspirateur, la quarantaine passée, aucun talent, un charisme de phacochère et un métier à chier. Pourtant, le type a un ego formidable alors qu’il ne touche peut être pas la moitié de mon salaire ou de celui de ma femme. C’est quand même particulièrement choquant et fascinant quelque part. Il en va de même pour Julien Chieze : Son activité (sa vie ?) tourne autour d’un site internet de jeux vidéo – déjà en soit, il n’y a vraiment pas de quoi être fier – à la ligne éditoriale qui ferait honte à n’importe qui, qui plus est (Boobs, top 10 sur 10 pages, news « melty »-style… C’est son oeuvre, son travail, son occupation et c’est de la merde. Pourtant, aucune remise en question et l’ego du mec est gonflé par la même force surnaturelle que Tellouck. C’est quand même absolument dingue. Cet article nous renseigne sur la déchéance humaine de certains, mais ils nous renseignent aussi sur le manque de scrupule de certains et le manque de recul sur eux même de leurs propres personnes. Il en va de même pour Carole Quintaine, elle a pas l’air méchante mais tu sens quand même les dents qui touchent le plancher. C’est en ce sens que cette triplette fascine, c’est les seuls qui se prennent au sérieux au point de réellement hausser le ton ou de prendre à coeur ce qui se passe dans
            les pauvre milieu obsolète et dépassé qu’est le « journalisme » du jeu vidéo.

            Quelque part, quand on est un tant soi peu attaché au jeu vidéo, ça peut aussi faire un peu chier que ce soit les deux figures du « journalisme » qui tentent de s’imposer aux yeux de tout le milieu. Ca reste deux sous-chroniqueurs qui n’en ont absolument rien à foutre du jeu vidéo. D’ailleurs, c’est quelque chose qu’on sent bien dans l’article et c’est important de le savoir si on est un peu attaché au jeu vidéo. Puis, encore une fois sociologiquement c’est fascinant de constater le manque de race de certains, utiliser un medium comme tremplin tout en mentant ouvertement et sans problème en se disant passionné, c’est quand même alarmant sur leurs manques de scrupules et ça explique pas mal la qualité médiocre de leurs travail.

            On peut y voir un article mal écrit à la sauce closer, mais moi j’en ai tiré autre chose : Une confirmation de la moisissure interne que peuvent développer certaine personne, tout en gardant par miracle leurs ego intacts. C’est juste… fou.

              slp123 >
              Vous commencez à nous fatiguer avec ce sujet de merde. Je pense que tout a été dit. Pour ce qui est de citer le(s) forum(s), on ne va pas leur faire de la pub non plus. Cette bonne blague.
              Par ailleurs, l’OMGB catalyse les conneries mais il y en a d’autres (parfois moins potaches et donc parfaitement à charge). Ensuite, je ne vois pas en quoi notre positionnement sur ce sujet vous intéresse tant que ça.
              On a déjà expliqué qu’on en avait rien à foutre. Si c’est pas assez clair ou « pas assez convaincant » alors on va le redire. On s’en branle.
              Ensuite, je suis d’accord sur le fait que ça fait légitimement chier d’être « représenté » par les triplettes de Belleville mais pour « être représenté » encore faut-il accepter de l’être. C’est aussi ça, la blague.
              Enfin, pour ce qui est de leur comportement, tant qu’ils ne jouent pas les « rassembleurs » / « les bergers » de la profession (ce qui m’énerve), ils font ce qu’ils veulent. On appelle ça pisser dans un violon.
              Et quand tu dis que tout ça est important quand on est attaché au jeu vidéo, c’est faux. Vous êtes obnubilés par deux-trois personnes ; il est pas question de jeu vidéo en l’occurrence.
              Donc pour conclure (pour ma part), on va le dire net : vous nous cassez les burnes avec ce sujet de merde. On en a rien à foutre. Mais vraiment. On a répondu à une question venant d’un auditeur. Le sujet c’était Microsoft.

            Bien sûr que ça m’interpelle, slp123. Perso je lis le Figaro, j’ai une excellente amie et plein de connaissances qui y bossent, et pourtant j’en ai rien à carrer de ce qui s’y passe entre les gens qui y taffent. Nous, on sait ce qui se trame dans les rédacs JV parce que c’est notre milieu. Mais d’où vient l’intérêt des lecteurs pour des affaires débilettes ? Tu crois réellement que ça se passe comme ça ailleurs ? 😀 J’imagine pas les gens qui lisent tel ou tel mag s’intéresser à la vie privée de ses auteurs 🙂

      J’ai pas lu les réponses des deux autres zigotos parce qu’elles sont trop longues, mais pour ma part, si je m’exprime pas sur les histoires personnelles, c’est parce qu’elles sont personnelles, justement. Pour le reste, il y a konbini 😀

      Et on parle plus souvent de ma bite que je n’en parle :3

    Gouldo_180bpm

    Je me pose souvent la question. Que se passerai t’ai si Microsoft ferme sa Branche gaming? Cette branche accueille souvent et en avant-première les magnifiques innovations *tousse* de ce magnifique OS *tousse* qu’est windows.

    Apple retenterai un essai pour faire une console? (ils avait essayé de faire quelque chose en partenariat avec Bandaï au Japon… Devinez quoi? Ça n’a pas marché.) Les consoles Android se créerait plus facilement, et on communiquerai mieux qu’avec la OUYA? La branche Playstation essayera t’il de faite tourner du mieux qu’il’peut la maison mère ou splittera t’elle? Créera t’on des consoles sous une architecture GNU/Linux?

    Certes, ce ne sont que des suppositions mais dans les faits actuels, c’est que les marques Xbox et PlayStation n’ont rien d’innovant à proposer…

    Ce qui est sur, c’est que le PC est en train de se tailler la part du lion, et en rajoutant le délire de l’architecture Steam machine, et Nintendo, qui, mine de rien, est en train de capitaliser son avenir, même si l’austérité du merdier est encore problématique…

    Sinon, bonne émission, même si Fox parle toujours de ses amis, Als parle de son anatomie et Jay pourrit les auditeurs de jolies insultes biens sentis. J’attends le prochain avec impatience.

    PS au fait, les casseroles et les bouilloires en etain sont en fait un metal (acier ou cuivre) auquel on rajoute de l’étain pour les faites tenir plus longtemps. Sinon, il existe l’étain véritable, pure, qui a un point de fusion assez basse, et qui est utilisé pour garder du froid. Je dis ça en tant que cuisinier… Et parce que l’intervention d’un certain Joe La Douille *son twitter, c’est bien GLDO_180BPM?* a mis le feu aux poudres de la moitié de l’équipe…

    auron

    Je t’ai trouvé étrangement calme Jay dans cette émission

    Les monologues de 3h de Fox par contre, c’est pas facile

    Robbie

    Bah zut alors !!! L’émission ne devait pas être ce soir ?!? ou j’ai de la merde dans les yeux…

    Robbie

    Merci Jay.